Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Affaire AGANA, le fils d'Alpha Blondy, vigile en France : Quand les internautes prennent fait et cause pour l’artiste


Affaire AGANA, le fils d'Alpha Blondy, vigile en France : Quand les internautes prennent fait et cause pour l’artiste
Un article publié récemment par un confrère ivoirien révèle que « La vie d’Ismaël AGANA ressemble à un conte de fée inachevé ». Pour le journal, en effet, « Lui, le fils du célèbre chanteur de reggae Alpha Blondy (..) se voit contraint aujourd’hui de gagner sa vie par la « débrouillardise », pour joindre les deux bouts. »
L’article mentionne que « selon des sources provenant de Paris où il vit depuis quelques années, AGANA est bien obligé de travailler à la sueur de son front pour mériter sa pitance. Il est agent de sécurité. »
Ainsi, à en croire le journal abidjanais, AGANA, le fils de l'illustre chanteur Alpha Blondy, qui « a toujours voulu ressembler à son chanteur de père », serait devenu vigile, par dépit, en France, parce que « le Rootsteady, dont il est le précurseur, ne lui réussit pas trop. »
Il n’en fallait pas plus pour que cette nouvelle provoque une levée de boucliers de la part des internautes.
L’article publié sur notre profil Facebook suscite de nombreux commentaires allant pour la plupart dans le sens d’un soutien à l’artiste. Même si beaucoup désapprouvent la diffusion d’un tel scoop, « sans intérêt » à leurs yeux, ils ne tarissent cependant pas d’éloges à l’égard d’AGANA pour son esprit d’indépendance qui pourrait servir d’exemple.
Néanmoins, selon un proche de l’artiste, qui nous a contacté, l’information publiée par notre confrère est à prendre avec des pincettes. «AGANA s’est toujours consacré à la musique, sa principale activité en France. L’album ROOTSTEADY a été réédité par une maison de disque en France. Plusieurs showcases sont organisés pour la promotion. Il y a eu des dates importantes dont celle avec I Jah Man, au New Morning à Paris. Il y a eu un passage sur France Télévisions. C’est un bon départ. Des choses intéressantes se préparent », confie notre interlocuteur.
Alors, qu’en est-il des dreadlocks que le chanteur ne porte plus ? « Agana a perdu deux personnes qui lui étaient chères. Il s’est coupé les cheveux en signe de deuil. Cela n’a rien à voir avec un travail quelconque dans la sécurité », a-t-il indiqué.

A.I.
Mardi 21 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 20/01/2020 | 1274 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 13148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 2886 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 4209 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 5868 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 2762 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire