Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Adzopé - Une fillette de 7 ans tuée par ses ravisseurs


Acho Apo Sara Exaucée, la fillette de 7 ans enlevée en juin dernier par des inconnus a été, à en croire sa famille,tuée par ses ravisseurs. Ses restes ont été découverts, le11 janvier, dans la brousse, non loin du domicile familial sis au quartier Poste. Selon des témoins, tout s'est passé le dimanche 11 janvier, aux environs de 17h. ce jour-là, racontent les témoins, deux jeunes garçons, des lycéens,dit-on, qui se livraient à une partie de chasse aux oiseaux dans un verger constitué de quelques pieds de cacaoyer sont été distraits par la présence d'un curieux colis dans les herbes. l'un d'entre eux s'approche et découvre un crâne humain. Sans se soucier, poursuivent les mêmes témoins, le jeune homme récupère le crâne avec le manche de son lance-pierre et le ramène chez lui à la maison. c'est là que des personnes ahuries lui intiment l'ordre de ramener cet« objet » à l'endroit où il l'a découvert. Ce qui a été fait immédiatement. mais, très vite, la nouvelle fait le tour du quartier en émoi. A telle enseigne, qu'informé, Acho Yapo Bruno, le père de la fillette enlevée, décide d'y jeter un coup d’œil. Horreur ! il découvre effectivement le crâne humain en question, près d'un tas d'os rassemblés dans un emballage de fortune. Avec comme élément indicateur, les vêtements et la paire de chaussures que portait la petite Apo Sarah au moment de sa disparition. Ayant tout compris et pris d'émotions, le père fond en larmes et se ressaisit peu après, avant d'alerter la police. Qui s'est rendue sur les lieux, le lendemain lundi 12janvier, pour le constat d'usage, en présence d'un médecin légiste. Celui-ci, à en croire les mêmes témoins, avant de se retirer, a récupéré une partie de ces restes humains pour une analyse appropriée en vue de situer l'opinion. Entre temps, à révèlent les parents de la victime, toute la hiérarchie judiciaire a été immédiatement saisie de cette sale affaire qui n'honore ni ses auteurs, ni leurs complices. Qui a enlevé et tué la petite Apo Sarah? Pourquoi, c'est maintenant, plus de 7 mois après sa disparition que ses restes ont été découverts non loin du domicile familial et surtout à un endroit où à plusieurs reprises des recherches avaient été déjà effectuées et qui n'avaient donné aucun résultat positif. Comment les restes du corps de la petite Apoh Sarah se sont retrouvés là? Ce sont autant de questions que les populations se posent en ce moment. Dame Aholia Cho Sidonie épouse Konaté sur qui de lourds soupçons pesaient avait été déférée à la maison d'arrêt de correction d'Adzopé (MACA) en vue de comparaître devant le tribunal pour y répondre de ses actes. Curieusement, selon des informations confirmées par des sources proches de la maison d'arrêt de correction d'Adzopé (MACA), au moment où l'affaire était en instruction, la prévenue a été mise en « liberté provisoire », laissant ainsi parents et autres connaissances dans l’angoisse. C'est le 19 juin 2014 que la petite Acho Apo Sarah Exaucée, 7 ans, a été enlevée par des inconnus.

PatriceTapé
In Notre Voie
Vendredi 16 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société