Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Adama Diomandé: Le RDR originaire de Zikisso qui aime la France plus que les français!


Adama Diomandé: Le RDR originaire de Zikisso qui aime la France plus que les français!
La crise meurtrière qui a frappé la Côte d’Ivoire nous aura révélé les immenses richesses en ressources humaines dont dispose ce pays. D’un côté, il y a les hommes intègres soucieux et respectueux de la vie humaine dont la confiance a été insidieusement abusée et qui ont été chassés des terres de leurs ancêtres pour être contraints à l’exil. De l’autre, il y a les envahisseurs armés, jaloux, assoiffés de biens matériels d’autrui et de pouvoir qui ont décimé les institutions et les hommes de la république pour installer la terreur et la haine dans le pays. Grégory Protche disait à juste titre que “la Côte d’Ivoire vit en ce moment avec la partie inférieure, la partie supérieure est en exil”.

La crise nous aura également révélé une autre catégorie d’ivoiriens: les “collabos” et les traitres de la république qui ont facilité l’infiltration des criminels. Cette catégorie d’ivoiriens aura permis aux ivoiriens de décerner le brave du couard, l’homme de Dieu des forces du mal, l’honnête du malhonnête et du menteur……

Un an après la fin du coup d’état le plus long de l’histoire, une autre catégorie d’ivoiriens émerge. Cette catégorie a pour objectifs non seulement de légitimer tous les crimes affreux qui ont été commis en Côte d’Ivoire mais aussi et surtout de passer une couche de vernis sur les blessures encore très profondes des dignes fils de ce pays afin de poursuivre impunément le “rêve de Kennedy”.

Le 11 avril 2012, pendant que les résistants africains et ivoiriens commémoraient les évènements douloureux de la guerre en Côte d’Ivoire, d’autres personnes célébraient…….

Les medias français, dans leur expression diverse, n’ont pas manqué de couvrir le double évènement. France 24 a réuni sur son plateau des témoins oculaires de la guerre en Côte d’Ivoire: Bernard Houdin, Conseiller Spécial du Président Gbagbo, Leslie Varenne (auteur de “Abobo la guerre”), Antoine Glaser (journaliste – écrivain) qui s’est positionné en « je sais tout de la crise ivoirienne » et bien sur Vanessa Burggraf, la présentatrice qui avait annoncé la capture du président Laurent Gbagbo le 11 avril 2011!

Avec eux, M. Adama Diomandé, président de l’association pour la Défense de la Démocratie et des Libertés (ADDL qui vient de signer un accord avec l’UMP pour la campagne de Sarkozy), originaire de Zikisso où il n’a finalement pas participé aux élections législatives grâce à sa bonté divine qui le prédispose à la commisération à l’instar de son président Ouattara : « Non, le RDR n`a pas refusé ma candidature aux législatives. Je n`ai même pas déposé de candidature. Vous savez, le souhait du président de la République, Alassane Ouattara, était qu’il y ait le plus de candidats RHDP aux législatives. Ce projet a été saboté aux PDCI et même, disons-le franchement, au RDR pour des calculs de positionnement. Chacun voulant prendre la grosse part électorale. Le souci aussi du président était que le FPI se présente. Il souhaitait même que le FPI gagne quelques députés dans les bastions ou le FPI se trouvait majoritaire, pour qu`à l’Assemblée nationale, la voix de l’opposition FPI soit entendue. Chez moi, à Zikisso, le FPI est majoritaire. Donc, priorité était donnée à une candidature commune RHDP. Comme moi je n’étais pas sur place, j’ai préféré ne pas faire acte de candidature. Mais, j’ai toujours une ambition de développement pour cette sous-préfecture qui est mon village natal. Zikisso m’est cher. Mon ambition pourrait passer, si Dieu le veut, par un poste électif dans l’avenir, car ce village était cher à mon père. » écrit-il sur son mur facebook.


Le débat me paraissait logique et venait à point nommé : faire l’état des lieux sur la situation en Côte d’Ivoire et évaluer les chances d’une éventuelle réunification du pays. En face de l’évidence toute claire de la situation sécuritaire dramatique et la confiscation des libertés les plus élémentaires en Côte d’Ivoire causée par l’intervention militaire de la France sévèrement critiquée au cours du débat par les autres invités d’origine française, M. Adama Diomandé, soudainement frappé d’un bégaiement digne du bouffon « rattrapeur » s’érige en défenseur intraitable de la France. « Pourquoi salissez-vous la France ? », interroge-t-il vainement face à des français indignés par le comportement de leurs dirigeants! Bissimlaye !

Le reste du débat fut un « one way system ». Glaser, Houdin, Burgraff et Varenne étaient tous unanimes que la situation en Côte d’Ivoire demeure préoccupante et que « il n’y a pas de fondation pour la réconciliation » ! « J’étais tout seul contre trois », dira Adama plus tard. Quand les bourreaux se posent en victimes ! Question d’habitude

Grande fut ma surprise deux jours plus tard lorsque j’aperçus le même Adama Diomandé sur les antennes de Telesud le 13 avril. Cette fois-ci, il m’aura convaincu que la catégorie des bouffons gagne du terrain en Côte d‘Ivoire et risque d’emporter tout le gouvernement des « nouveaux bouffeurs ». Je restai pantois mais surtout stoïque et je me laissai insulter par les propos du roi de la république des bouffons : « les africains ne sont pas conscients de leurs propres responsabilités » marmonna Adama Diomandé pour corroborer la thèse de Sarkozy selon laquelle l’africain ne serait pas encore entré dans l’histoire. Safroulaye !

M. Adama Diomandé fait-il rejaillir son insécurité et son propre manque d’inconscience sur la totalité des africains ? Ou alors, tire-t-il sa conclusion de son expérience au RDR où « on ne contrôle pas et on s’enrichit sur le dos de la population » ? Time will tell.

En attendant, envahisseurs, criminels, menteurs, « nouveaux bouffeurs » et bouffons conjuguent leurs efforts pour tirer ma très chère Cote d’Ivoire vers l’abîme de la haine et la division.

Sans rancunes.

Cebastien Gnahoré in infodabidjan.net
Mercredi 18 Avril 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3561 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3989 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire