Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Achi Patrick perd son autorité sur les ports et l’aéroport

Selon des informations bien relayées au PDCI, le port autonome d’Abidjan, celui de San-Pedro, SODEXAM et AEREA passent de la tutelle du ministère des infrastructures économiques, attribué au PDCI, à celle des transports dirigé par le RDR. L’ambiance entre les deux alliés en prend un nouveau coup.


Achi Patrick perd son autorité sur les ports et l’aéroport

La nouvelle est distillée avec précaution dans les allées du ministère des infrastructures économiques et au siège du PDCI, mais elle marque de nervosité les visages et les voix des collaborateurs du ministre Achi Patrick. « C’est un acte de trop qui confirme, selon un membre du secrétariat général du PDCI, le refus du RDR d’accepter le partage effectif du pouvoir ».En effet, rien, selon l’appréciation des militants du PDCI, n’explique le retrait des ports autonomes d’Abidjan et de San-Pedro, des sociétés SODEXAM et AEREA du portefeuille ministériel des infrastructures économiques dirigé par Achi Patrick. Sonnés par la charge de la décision du chef de l’Etat, ils refusent, pour certains, de croire que le RDR irait jusqu’à leur reprendre des acquis au moment où, face à l’offensive de Laurent Gbagbo, ils ont besoin de faire mutuellement preuve de solidarité. Mais la réalité est là : désormais ces structures sont sous la tutelle du ministère des transports, dirigé par Gaoussou Touré, cadre du RDR. Les proches du ministre Achi Patrick croient savoir qu’il est actuellement plongé dans un désarroi total et s’enferme, pour l’instant, dans le silence. Mais ils assimilent surtout son attitude à des regrets liés à son activisme dans la lutte contre Laurent Gbagbo. Il s’était en effet mis en première ligne du complot portuaire qui, avant la crise postélectorale, visait à évincer Gossio Marcel du PAA. Le RHDP en avait son objectif et, profitant du drame politisé des déchets toxiques, le ministre des infrastructures économiques du gouvernement Banny s’était investi de toutes ses forces pour obtenir le débarquement de l’ancien directeur du port d’Abidjan. Mais très rapidement il a dû se résigner au constat que, dans cette entreprise, il avait à se frotter à plus dur et plus résistant que lui-même. Pendant cette période de guerre téléguidée, il n’a pas craint néanmoins de rompre la sympathie que manifestait à son égard le Président Laurent Gbagbo dont Marcel Gossio était aussi connu pour être le préféré à la tête du port d’Abidjan. Achi Patrick a échoué au port mais s’est définitivement rangé dans le camp de ceux qui voulaient Gbagbo mort ou vif. Il l’a prouvé par sa présence active au Golf, de décembre à Avril 2011. Quoi de plus normal qu’il ait perçu sa réduction à la tête de ce ministère comme une récompense méritée. Mieux encore : il se sait en droit d’en exiger davantage. Malheureusement, la décision de sortir de sa houlette les structures portuaires et aéroportuaires lui est infligée comme une réduction de ses prérogatives. Selon ses collaborateurs, il en est fortement choqué et, avec lui, le PDCI son parti qui ne supporte plus de voir chaque jour se réduire sa part du pouvoir commun. « Le RDR oublie que s’il persiste à nous traiter de la sorte, il risque de précipiter la rupture de la petite ligne de confiance qui existe encore entre nous », soupire un cadre du PDCI. Mais les proches de Ouattara, eux, pensent que toutes les décisions qui se prennent actuellement le sont dan le sens de « la bonne gouvernance ». Car, disent-ils, dans la plupart des pays les infrastructures portuaires et aéroportuaires sont sous la tutelle des ministères chargés des transports.

Dékos Badaud in Aujourd'hui
Jeudi 21 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 790 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Municipales 2018/Le candidat Siandou Fofana s’aligne sur la décision d’annulation du scrutin à Port-Bouët Nguettia… https://t.co/mGfLeanF3M

Facebook

Partager ce site