Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Abidjan - Grande quantité de poissons découverts morts dans la lagune : Les conclusions de l’enquête connues

Le 19 Juin 2019, des milliers de poissons ont été retrouvés morts sur 1,5 kilomètres de berge lagunaire, dans la commune de Port-Bouet, précisément dans le village d’Adjahui-Coube, situé non loin de l’aéroport Félix Houphouet Boigny.
Selon les analyses toxicologiques effectuées par le laboratoire national de la santé publique (LNSP), il ressort que de très faibles quantités de produits chimiques (triazines, organophosphores, organochlores) ont été retrouvées dans ces poissons. Pour les enquêteurs, ces quantités sont si faibles qu’elles ne peuvent expliquer la mort en masse de ces poissons.


Cependant, les résultats de ces tests, croisés avec les auditions des 07 suspects interpellés dans cette affaire, permettent de supposer qu’il s’agit simplement d’un vol de poissons opéré lors d’une pêche illégale.

En effet, dans le respect de ses traditions de pêche, la notabilité du village avait interdit la pêche depuis plus de 07 mois dans cette partie de la lagune, afin de permettre une bonne reproduction des poissons et des crevettes.

La quantité de poissons est donc devenue particulièrement importante, qu’elle suscite convoitise.
Ayant entrepris une pêche pendant la nuit, les quantités de poissons prises étaient si importantes, que les « pécheurs-voleurs » n’ont pu remonter tous leurs filets jusqu’au petit matin. Ainsi, de peur d’être surpris par les villageois, ils ont donc abandonné leurs filets pleins de poissons et se sont enfuis au lever du jour.

Par ailleurs, l’analyse toxicologique de l’eau de la lagune d’Adjahui Coube, révèle la présence de certaines substances (femurons, metoxuron, monolinuron, terbutryn) qui à long terme peuvent présenter un risque pour la faune aquatique et pour l’homme. A en croire les enquêteurs, la présence de ces substances s’explique par les activités industrielles et humaines dans la proximité de ce plan d’eau.

Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, entend saisir dans les prochains jours, les autorités régionales compétentes, pour un examen diligent et sérieux de ces facteurs de risque.

De notre correspondant à Abidjan
Jacob BLAGUE

Lundi 29 Juillet 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 03/12/2019 | 1766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2019 | 3385 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/11/2019 | 1870 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/10/2019 | 2406 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1548 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 2095 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1908 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire