Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

Exclusif - Laurent Gbagbo à TV5MONDE : "Ce qui nous attend, c'est la catastrophe" Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou QUESTION RÉPONSE AVEC DOUMBI FAKOLY - QUELLE EST LA RELIGION QUE PRATIQUAIENT NOS ANCÊTRES ?







APRÈS LE RETRAIT DU FPI DE LA CEI, L'ENTOURAGE D'AFFI N'GUESSAN CATÉGORIQUE: " L'HEURE N'EST PLUS AU MILITANTISME DE CLAVIERS ET DE SALON".


APRÈS LE RETRAIT DU FPI DE LA CEI, L'ENTOURAGE D'AFFI N'GUESSAN CATÉGORIQUE: " L'HEURE N'EST PLUS AU MILITANTISME DE CLAVIERS ET DE SALON".
C'est fait depuis hier. Le Front Populaire Ivoirien (FPI), l'ex-parti au pouvoir s'est retiré de la Commission Electorale Iindépendante (CEI). La démocratie interne au sein du parti à la rose a permis aux militants qui ont "inscrit Gbagbo au cœur de leur action politique" de l'emporter sur ceux ayant opté pour une "coopération" avec le pouvoir en place en vue de l'organisation des élections générales de 2015. Certes, par une majorité pas assez confortable (138 voix contre 119), mais suffisante pour remettre le parti de Laurent Gbagbo en scelle pour les "futures batailles", comme l'affirment certains partisans de cette option politique. La rupture est donc consommée avec le pouvoir en place et il va falloir désormais battre le pavé pour faire aboutir toutes les revendications (libération des prisonniers politiques avec en tête du peloton Laurent et Simone Gbagbo, dégel des avoirs, reprise de l'opération de recensement, liberté d'activité des partis politiques etc..Bref, les défis sont nombreux et l'entourage immédiat du Président statutaire Pascal Affi N'guessan n'y est pas allé" de main morte pour tancer ceux qu'il appelle "les défenseurs de la ligne Gbagbo ou rien". Dans un post sur la toile, intitulé "Le FPI à l'épreuve du terrain", c'est avec un esprit presque revanchard que ces partisans du "dialogue" au FPI ont interpellé les militants du FPI, aussi bien ceux qui sont sur place que ceux qui sont toujours en exil."Les défenseurs de la ligne Gbagbo ou rien ont en fin de compte eu raison de nous, adeptes du "asseyons nous et discutons", déclarent-ils, avant de lancer un appel pressant aux instances du FPI ayant milité pour le retrait de la CEI et la rupture du dialogue avec le pouvoir en place de prendre leur responsabilité en vue de "croiser le fer avec Ouattara à travers des manifestations éclatées et toutes formes de boycott".
Lire la suite
Lundi 15 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 15/09/2014 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsqu'Affi est sorti de prison, tous les membres du parti lui ont fait confiance, et puis le coq s'est trouvé hardi pour un nouveau chemin avec ses copains et ses copines pendant que nos dirigeants sont en prison et en exil.

Quand il est interdit de manifester à un endroit donné, il ne remue pas ciel et terre de son droit et autorité citoyenne. Il court pour aller rapporter au plus stupide de notre pays, dont Konan Bédié.

Un mathématicien est chef de claviers, un économiste est chef de claviers, un juriste est chef de claviers, même si en électronicien ne sait pas développer en C#, ça, c'est son problème.

Abandonner le clavier, c'est retourner encore 15 ans en arrière. Affi devient de jour en jour ringard, vieux machin, et les plus âgés sont encore et toujours plus modernes que lui.

Allez ! Ouste !

Nota : En démocratie, la victoire c’est +1 de la moitié !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3032 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5166 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire