Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

"AMOBÉ MÉVÉGUÉ, UN AFRICAIN DROIT DANS SON CORPS ET DANS SON ÂME" (CALIXTHE BEYALA)


"AMOBÉ MÉVÉGUÉ, UN AFRICAIN DROIT DANS SON CORPS ET DANS SON ÂME" (CALIXTHE BEYALA)
Il me souvient de l'époque où Amobé Mévégué avait pour prénom Alain.
Il me souvient de ces moments emplis de tendresse, où mon frère me rappelait fermement qu'il ne fallait plus jamais l'appeler Alain, que ce prénom Européen n'était pas celui de ses ancêtres, qu'il préférait se replonger dans ses racines, sur la terre de ses ancêtres Éton et récréer son identité.
Et peu à peu, j'appris à me débarrasser de Alain pour adopter AMOBÉ
Il me fallut du temps pour comprendre que mon jeune frère était un vrai Nti, un seigneur Beti, UN AFRICAIN DROIT DANS SON CORPS ET DANS SON ÂME qui n'était nullement impressionné par l'OCCIDENT, qu'il ne voulait ni se diluer ni se confondre ! OUI, UN PANAFRICANISTE défendant la cause noire avec la dernière énergie de son être.

"AMOBÉ MÉVÉGUÉ, UN AFRICAIN DROIT DANS SON CORPS ET DANS SON ÂME" (CALIXTHE BEYALA)
IL était de tous nos combats ; il était le maître de cérémonie de la grande messe des africains français au palais des congrès de Paris
Mon jeune frère me racontait ses rêves inassouvis, ce désir perpétuel de porter plus loin les cultures africaines, les voix africaines
Il créa télé et magazines ; il fit des émissions dans le but de transmettre, de faire connaître CULTURES ET TRADITIONS AFRICAINES.

IL voulait que l'Afrique soit connue et reconnue d'ailleurs ; il s'habillait d'africain et me disait avec cette fierté Eton qui le peuplait : Sita moi dans un costume, jamais !

Et il était élégant dans ses costumes africains ! Et il était beau ! Et il était brillant, un véritable érudit sous une apparence humble! je ne le voyais pas partir ; je ne le voyais pas mortel ; je le percevais comme une éternité ! Et voilà qu'il est parti ! Le choc chez moi est immense, difficile d'admettre cette si nouvelle réalité, de l'accepter... Pourtant il faudra bien qu'il en soit ainsi dans ma tête. Que l'évidence commande à mes émotions. Que je me dise que je ne le reverrai qu'au pays des morts !
With all my love my dear brother ! Rip.

CALIXTHE BEYALA
Vendredi 10 Septembre 2021
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 14:55 En hommage à Amobe Mevegue, mort ce 8 septembre 2021

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 10/09/2021 | 1394 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 08/09/2021 | 544 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/05/2021 | 719 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/05/2021 | 716 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2020 | 1880 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 3430 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 3034 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 3999 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2641 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 2267 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 4215 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire