Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









AFFAIRE MAHÉ - MISE EN GARDE CONTRE MAÎTRE TRICAUD


AFFAIRE MAHÉ - MISE EN GARDE CONTRE MAÎTRE TRICAUD
Parce que la lutte pour la libération de l'Afrique et de la Côte d'Ivoire en particulier est longue et difficile, parce que beaucoup des nôtres sont déjà tombés sur le champ d'honneur et ne verront pas l'aboutissement de leurs sacrifices, mais surtout parce que beaucoup de vies sont en jeu, nous n'avons pas le droit de nous taire quand certains de nos "amis" nous trahissent, a fortiori quand ils sont avocats et qu'ils se sont engagés à défendre une affaire. Qu'ils cèdent à la peur ou à l'appât du gain, cela peut se comprendre. En effet, qui suis-je moi pour les juger et puis-je savoir si j'aurais le courage de sacrifier ma vie ou celle des miens en connaissance de cause si l'épreuve m'était infligée ? En revanche un avocat qui veut se retirer d'un dossier peut le faire "proprement" sans forcément aller plus loin dans l'imposture. C'est pourtant ce que Maître Norbert Tricaud a fait et continue de faire dans l'affaire Mahé comme dans d'autres dossiers qu'il s'était pourtant engagé à défendre se présentant comme le défenseur des peuples souverains dont celui de la Côte d'Ivoire incarné par Laurent Gbagbo. Et cela doit être dénoncé. Non seulement ce sont des familles entières qu'il abandonne à la vindicte du régime TERRORISTE de OUATTARA installé par la FRANCE, mais ce sont aussi des centaines d'autres victimes qui risquent de se laisser abuser par ses appels mensongers à lui confier leurs témoignages et parfois leur vie. Les proches de Firmin MAHE (son frère, ses trois sœurs, la mère et représentante légale de son fils, son petit neveu) ont désigné Maître Tricaud comme avocat de la famille pour reprendre le dossier après la trahison (déjà !) de maître NDOUMOU qui revendique aujourd’hui être mandaté par l’État français. Et ce depuis septembre 2013. Maître TRICAUD devait engagé la responsabilité de l’État français devant la juridiction administrative depuis cette date. À CE JOUR, AUCUNE PROCÉDURE EN RESPONSABILITÉ DE L’ÉTAT FRANÇAIS N'EST ENGAGÉE... ET ON EST EN DROIT DE SE DEMANDER SI LES GESTICULATIONS DE MAITRE TRICAUD ET DE MAITRE NDOUMOU AVANT LUI N’ÉTAIENT PAS UNIQUEMENT DESTINÉES À NOUS DISTRAIRE PENDANT QUE S’ÉCOULAIENT LES DÉLAIS DE PRESCRIPTION POUR AGIR (PRESCRIPTION DÉCENNALE EN MATIÈRE DE CRIME, QUADRIENNALE POUR SAISIR LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF,... N'est-ce pas cette stratégie d'étouffement qui prévaut dans cette affaire Mahé qui n'est que l'arbre qui cache la forêt du terrorisme français en Côte d'Ivoire : Bombardement de Bouaké du 6 novembre 2004, fusillade de l'Hôtel Ivoire et tueries du 7 au 9 novembre 2004, exfiltrations/infiltration/élimination d'IB et autres barbouzes tel Jean-Paul Ney, attaque de la RTI du 16 décembre 2011,bombardements de mars-avril 2011,... ET NE PARLONS MÊME PAS DE LA FORÊT AMAZONIENNE DES CRIMES DE LA FRANÇAFRIQUE QUI S’INTÈGRENT MAINTENANT DANS UN ENSEMBLE PLUS VASTE DE GUERRES ÉCONOMIQUES DÉGUISÉES EN GUERRES HUMANITAIRES SOUS COUVERT DE L'ORGANISATION DES NANTIS UNIS ET DE SON BRAS ARMÉ L'ORGANISATION DES TERRORISTES ATLANTIQUES NICKELÉS.

Christine Tibala
Dimanche 18 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Didigbé le 19/01/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas bien informé sur cette affaire concernant le sieur Tricaud.Mais à la lecture de la dépêche de Christine Tabala je me rends compte qu'il s'agit bien d'un abus de confiance sur fond de corruption. En cela, elle ressemble fort bien à celle de tous les traitres, sans dignité ou qui n'ont de dignité que leurs ambitions personnelles,tels qu'il en pilulent à tous les niveaux du combat que mènent les ivoiriennes dignes de ce nom et leurs amis.A ce titre, on peut dire que ce monsieur est à considérer comme un de ces nombreux dommages ou torts à nous faits,et que hélas, nous aurons encore à déplorer au cours de notre combat.De ce fait, intégrons ces éventualités liées à l'enjeu du combat pour redoubler de vigilance.C'est aussi cela la lutte. Courage à nous tous.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50981 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires