Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

Exclusif - Laurent Gbagbo à TV5MONDE : "Ce qui nous attend, c'est la catastrophe" Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou QUESTION RÉPONSE AVEC DOUMBI FAKOLY - QUELLE EST LA RELIGION QUE PRATIQUAIENT NOS ANCÊTRES ?







ACCORD DE COOPERATION COTE D'IVOIRE-BURKINA FASO/ L'OUEST IVOIRIEN: LE GRAND DILEMME DE OUATTARA


ACCORD DE COOPERATION COTE D'IVOIRE-BURKINA FASO/ L'OUEST IVOIRIEN: LE GRAND DILEMME DE OUATTARA
La Côte d'Ivoire, concernant les échanges économiques avec le Burkina Faso s'en sort à merveille, comme en témoigne d'ailleurs le dernier rapport sur les relations économiques entre ces deux pays. En effet, le Burkina Faso figure parmi les meilleurs clients de la Côte d’Ivoire dans la mesure où les exportations ivoiriennes à destination du Burkina Faso en 2013 se sont élevées à 239 milliards de FCFA quand les importations ivoiriennes en provenance du Burkina Faso, sont estimées à 16 milliards de FCFA. Mais en dessous de ces échanges économiques, se pose le problème crucial de l'important flux migratoire des colonies burkinabés dans l'ouest ivoirien, et particulièrement sur le Mont Péko, au point de considérer cette zone comme une terre de peuplement burkinabé. 25 000 burkinabés vivent dans cette zone qui continue d'ailleurs d'accueillir, par centaine, et ce, toutes les semaines, des ressortissants burkinabés. Comment résoudre ce problème sans heurter les sensibilités et surtout mettre en péril ces accords de coopération? Et pourtant, il va falloir libérer cette zone déclarée classée par l'Etat ivoirien et trouver des solutions à l'expropriation massive des terres des autochtones par les burkinabés, soutenus dans leurs actions par des hommes armés depuis la fin de la crise postélectorale. Le gouvernement ivoirien a décidé de faire déguerpir cette forte colonie burkinabé du Mont Péko. Décision qui fait grincer des dents, en témoigne la réaction du Premier Ministre burkinabé au sortir du conseil des ministres conjoint: "Je voulais remercier les autorités ivoiriennes pour les décisions prises pour gérer la situation. Lorsqu’on veut évacuer plus de 25 000 personnes qui se trouvent dans un site donné, ce n’est pas facile. Mais nous suivons de près la situation, parce que l’essentiel des populations sont des Burkinabè. Il y a des mesures qui ont été prises pour faciliter le déplacement des populations.
Lire la suite
Samedi 2 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 02/08/2014 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Dramane Ouattara et son compatriote Blaise Compaoré ne sont pas perfectionnistes, aucune projection d'avenir pour leur pays le Burkina Faso, en dévastant la Côte d'Ivoire. C'est une simple provocation.

C'est totalement le contraire en voulant détruire notre pays. Puisque nous dépouillerons ce pays misérable jusqu'à leurs entrailles quel que soit le temps qu'il faudra pour parvenir.

Quel que soit le type d'accord de coopération que ces deux zozos DAWA pouvant signer, cet accord sera caduc du jour J.

A cause de ces deux merdiques de mossi domestique, la France a tué toute la jeunesse ivoirienne sur le pont et celle faisant bouclier humain autour du palais pour défendre leur président Laurent Gbagbo.

Un cerveau humain doit se demander, quelle est la perception du peuple ivoirien devant cette tragédie. Moi, je vais leur dire, on se vengera économiquement, politiquement, commercialement et sauvagement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3029 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5166 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire