Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









ABIDJAN - Saison des pluies : Koumassi sous les eaux


Toutes les rues d'Abidjan-Koumassi ont été inondées par la pluie de la journée du lundi 22 juin 2015.Crédits: Eugène Yao
Toutes les rues d'Abidjan-Koumassi ont été inondées par la pluie de la journée du lundi 22 juin 2015.Crédits: Eugène Yao
C'est un véritable calvaire que vivent les populations de Koumassi toutes les saisons pluvieuses. D’ordinaire, une petite pluie suffit pour que la commune soit inondée. On comprend alors pourquoi la pluie qui s’est abattue sur la commune toute la journée du lundi 22 juin 2015, a causé d’énormes désagréments.

Les principales artères de la commune (boulevard du 7 août ''ligne26'', boulevard du Caire ''ligne du bus 13'', boulevard du Gabon ''ligne 32'', boulevard du Cameroun ''ligne 11'') étaient inondées. Les habitants dont les cours sont attenantes à ces différentes artères, ont passé toute cette journée à faire sortir l'eau de leurs domiciles. « Depuis près de 30 ans que j'habite ce quartier, c’est la première fois que l’eau sort de terre chez moi », explique Jacques Brou, résidant à la lisière de la ligne 13 (quartier Adjoukrou).

Au niveau de la circulation, la plupart des chauffeurs des véhicules de transport intercommunaux ont préféré stationner pour éviter que les moteurs de leurs engins se noient. Les plus courageux qui ont accepté de braver les intempéries ont usé de beaucoup de stratégies. Le coût du transport avait doublé par endroit. Certains conducteurs préféraient desservir le trajet grand carrefour - grand marché et les environs, quand d’autres assurent la relève du trajet grand marché aux autres sous-quartiers (Sogefiha, Prodomo Sopim, 05, etc). « Ce matin (Ndlr: lundi 22 juin 2015), j’ai dû payer double tarif pour rallier mon lieu de travail », soutient pour sa part Mariam Camara, habitant Koumassi terminus 05.

Dans certains quartiers oùl’accès était totalement impossible en véhicule (quartier Divo, campement et terminus 32), les habitants étaient obligés de faire le parcours à pied. A cela s’ajoute l’état défectueux de la route. Ce qui n’est pas de nature à alléger la souffrance des populations. « Les routes sont dégradées depuis longtemps. Et la pluie est venue aggraver la situation », relève Houphouët Alexandre.
Lire la suite
Mercredi 24 Juin 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 25/06/2015 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Espérons que le samedi qu'il y aura pas de pluie abondante à Koumassi Pluie ou pas pluie on sera là.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1963 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire