Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








À la recherche de Souleymane Coulibaly, «le nouveau Drogba»

L’équipe de Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour le Mondial des moins de 17 ans et la finale de la CAN U17. En 2011, les Eléphanteaux avaient brillé à la Coupe du monde grâce, notamment, à Souleymane Coulibaly, auteur de 9 buts en 4 matches. L’attaquant était alors présenté comme le « nouveau Didier Drogba ». Deux ans plus tard, l’Ivoiro-Italien ronge son frein à Grosseto, en Italie, où il est prêté par le club anglais de Tottenham.


À la recherche de Souleymane Coulibaly, «le nouveau Drogba»
Le futur grand avant-centre de l’équipe de Côte d’Ivoire végète-t-il actuellement à Grosseto, en deuxième division italienne ? Prêté par le club anglais de Tottenham, Souleymane Coulibaly a hâte de rentrer en Angleterre et de s’imposer chez les pros. L’attaquant de 18 ans, qui s’était engagé en juillet 2011 chez les Spurs après un Mondial cadets ébouriffant, ne cache pas sa déception actuelle. « Lors de la préparation à Tottenham (durant l'été 2012, Ndlr), ça s’est bien passé avec l’équipe première. Après, je me suis fait mal. Et quand je suis revenu, je ne jouais plus. Du coup, je me sentais hors de la liste. Au bout d’un moment, on m’a dit qu'il y avait Grosseto. »

Un passage difficile en Italie

Souleymane Coulibaly débarque donc en janvier 2013 à Grosseto, un peu à reculons. Depuis, l’Abidjanais n’a disputé que 8 matches et il n’a inscrit aucun but. « Ici, c’est très difficile, commente l’intéressé. Je vois les attaquants et comment l’équipe fonctionne. Il n’y a pas vraiment de jeunes au top. Je pense que je ne joue pas beaucoup parce que je suis jeune ». Et rien n’est simple humainement non plus. « En Europe, on est toujours dans son coin. En Afrique, ce n’est pas comme ça. On est toujours en famille. Tout ça, ça me manque. Ici, on est un peu seul. »

Souleymane Coulibaly connaît pourtant le pays. En 2008, à l’âge de 13 ans, il était en effet venu rejoindre son père en Toscane. Après être passé par un petit centre de formation, il avait séduit l’AC Sienne. Mais l’Italie est parfois cruelle avec les jeunes footballeurs africains, victimes d’insultes racistes, de cris de singes. « Même lorsque j’étais à Sienne, j’étais le seul noir de l’équipe, se souvient le garçon. J’ai joué six mois avec les jeunes et, après, j’ai intégré la réserve et là, ça a été difficile. Ils critiquaient sans arrêt. C’était vraiment difficile ».

« Me comparer à Didier Drogba, c’est trop ! »

Souleymane Coulibaly serre toutefois les dents et s’accroche. Sûr de son talent, il force le destin et téléphone à Alain Gouaméné, le sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire des moins de 17 ans. Les cadets se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2011 et le jeune expatrié veut en être. A l’issue d’un test en France, le gamin convainc le coach de l’emmener au Mexique.

Le top buts de Souleymane Coulibaly

Bonne pioche. En 4 matches, Souleymane Coulibaly crève l’écran et marque 9 buts tous plus exceptionnels les uns que les autres. L’avant-centre et ses partenaires tiennent notamment tête au Brésil 3-3 en poules avec un triplé de Coulibaly. Ils ne cèdent qu’en quarts de finale face à la France (3-2).

Les performances de Souleymane Coulibaly impressionnent alors. On le présente comme le « nouveau Didier Drogba ». La comparaison fait aujourd’hui rire l’intéressé. « Didier est une personne qu’on doit vraiment honorer parce qu’il a tout fait pour l’Afrique, pour la Côte d’Ivoire. Me comparer à lui, je pense que c’est trop ! Moi, je suis Souleymane. »

Il rêve de disputer la CAN 2015

L’attaquant aimerait désormais participer à la prochaine Coupe d’Afrique des nations. « J’espère vraiment participer à cette CAN 2015, s’enflamme-t-il. Je rêve de jouer avec l’équipe A. Mais tout va dépendre de mon parcours avec Tottenham ».

Sous contrat avec les Spurs jusqu’en 2015, Souleymane Coulibaly espère percer chez les pros avant décembre prochain. En cas de d'échec, il demandera un nouveau prêt, en janvier 2014. Et pas question de se reposer sur ses lauriers. La Coupe du monde des moins de 17 ans, c’est déjà du lointain passé. « J’y repense rarement, lance Coulibaly. Il y a quelques fans sur twitter qui m’en parlent encore. Mais pour moi, c’est fini. Le plus dur est à venir ».


rfi.fr
Samedi 27 Avril 2013
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1635 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1718 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2411 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2389 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3086 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2831 vues
00000  (0 vote)