Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

A la première dédicace de son livre sur Gbagbo, François Mattei: «Je suis fier d’avoir sorti la voix de Laurent Gbagbo au-delà des murs de la prison»


A la première dédicace de son livre sur Gbagbo, François Mattei: «Je suis fier d’avoir sorti la voix de Laurent Gbagbo au-delà des murs de la prison»
La première cérémonie de dedicace du livre « Pour la Vérité et la Justice » de Laurent Gbagbo et François Mattei a connu un franc succès selon les responsables de la Plateforme Souveraineté Panafricaine (PSP). Une association de la diaspora africaine qui a organisé, ce dimanche 06 juillet 2014 la toute première cérémonie de dédicace dudit livre. « Cette cérémonie a été un succès car plusieurs africains se sont déplacés.
Sur une centaine de personnes attendues, nous avons enregistré près de 200. Et l’auteur du livre à qui je voudrais dire un grand merci a dû patienter même au-delà de l’heure indiquée. Nous nous sommes même retrouvés dans la cour, après la fermeture de la salle, pour poursuivre la dédicace.Cela a été un véritable succès », a précisé Isabelle Zoukou, l’un des organisateurs et membre de la PSP, jointe par téléphone.
L’auteur, le journaliste français François Mattei, ancien rédacteur en chef de « France soir » a répondu aux nombreuses questions du public. Le Président de la PSP Jacques Poussi a rappelé les objectifs qui ont soutendu la création de la plateforme d’intellectuels (africains ou non).
C’est entre autres pour éclairer les populations sur les grands sujets qui les concernent et ainsi contribuer à la libération de l’Afrique de l’emprise des grandes puissances et arrêter la déportation de leaders africains ou leur assassinat pur et simple. Il a soutenu que ce qui est arrivé au Président Gbagbo et à la Côte d’Ivoire n’est que la suite de ce qui est arrivé à d’autres leaders engagés contre le pillage et l’humiliation de l’Afrique. Les africains ont le devoir de poursuivre ce combat engagé par Laurent Gbagbo. Le deuxième intervenant, a explicité le manque de souveraineté des anciennes colonies françaises en raison même des célèbres accords de défense qui les lient à la France. François Mattei a pris la parole pour expliquer les conditions
dans lesquelles ce livre a été écrit.
Il a ensuite donné les raisons qui ont guidé son entreprise: « Je sais dans quel esprit j’ai fait le livre. La CPI pour moi, ce n’est pas l’image parfaite de la justice c’est plutôt une institution faite pour vous les africains. Beaucoup de gens ont menti sur le dossier de Gbagbo…Je suis fier d’avoir sorti la voix de Laurent Gbagbo au-delà des murs de la prison, du silence dans lequel il est enfermé et je souhaite que ce message aille le plus loin possible…». Et fait par la suite une précision notable.Pour des raisons juridiques, l’ouvrage intitulé à l’origine : « Laurent Gbagbo et François Mattei pour la vérité et la justice » s’appellera pour les nouvelles éditions : « Laurent Gbagbo selon François Mattei pour la vérité et la justice».
Désormais à la place du «ET » qui relie les deux auteurs, on retrouvera le mot « SELON ». Pour le contenu, rien n’a changé d’un iota. Le coauteur du livre a également révélé : « Nous nous sommes rencontrés pas moins de 14 fois depuis 2012.
J’ai fait le livre avec Gbagbo au parloir de la CPI…De toutes les façons tout ce qu’on dit et fait à la CPI est placé sous l’oeil vigilant des caméras.Parfois c’est Laurent Gbagbo luimême qui m’apportait du papier de sa cellule. Quand il n’y avait plus de papier j’en demandais au gardien. Avec Laurent Gbagbo lors de ces visites, on a beaucoup ri…On a critiqué qui on pouvait critiquer. Et il nous est arrivé d’aller boire un coca. J’ai vu beaucoup d’autres détenus. J’ai croisé Jean Pierre Bemba, sa femme et ses enfants. Laurent Gbagbo a toujours été détendu… »
Comment capitaliser cet ouvrage afin de faire triompher auprès de l’establishment Français, la vérité dans la crise ivoirienne? Répondant à cette importante préoccupation du public, le journaliste François Mattei a révélé : «J’ai envoyé un livre dédicacé à François Hollande. A Laurent Fabius aussi j’ai envoyé un livre (…) Je suis fier d’avoir sorti la voix de Laurent Gbagbo au-delà des murs de la prison…»
Autre révélation faite par François Mattei ce dimanche, l’incroyable entretien qu’il a eu avec Jean Marc Simon, l’ambassadeur Français en poste en Côte d’Ivoire au moment de la crise ivoirienne. Revenant sur ce dialogue qu’il décrit à la page 304 de son ouvrage, François Mattei assure : « On s’est rencontré trois fois à la demande de l’ambassadeur lui-même au Restaurant Berkeley à Paris. C’est lui qui payait les repas. Lors d’une de ces rencontres,il m’a proposé si je pouvais demander à Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite en prison afin d’avoir quelques faveurs. Ce n’était rien d’autre que du gangstérisme…». Signalons que la Plateforme Souveraineté Panafricaine est une association de réflexion et d’Action sur les grands sujets liés à la Souveraineté et au Développement de l’Afrique. Elle a placé l’évènement à un niveau de débat objectif et intellectuel.

Source : Aujourd’hui
Jeudi 10 Juillet 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 900 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2205 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : le FMI accorde un prêt de 136,5 millions de dollars Le Fonds monétaire international a annoncé vend… https://t.co/EBLXOrjbCM

Facebook

Partager ce site