Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








9 millions de dollars pour libérer Loïc Le Floch-Prigent en prison au Togo


L'ancien PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, lors du procès des emplois fictifs d'Elf en mars 2007 | LP/OLIVIER LEJEUNE
L'ancien PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, lors du procès des emplois fictifs d'Elf en mars 2007 | LP/OLIVIER LEJEUNE
La justice togolaise a conditionné la libération de l'ancien PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, inculpé pour complicité d'escroquerie et incarcéré, au versement d'une caution de 9 millions de dollars, a annoncé jeudi son avocat français, Me Patrick Klugman.

L'ancien patron du géant pétrolier français a été inculpé à la mi-septembre de complicité d'escroquerie par un juge togolais.
Auparavant, il avait été arrêté à Abidjan (Cote d'Ivoire) avant d'être extradé vers le Togo. Il est soupçonné par la justice locale d’être impliqué dans une escroquerie internationale portant sur environ 36,5 M€, une affaire opposant un homme d'affaires togolais à un homme d'affaires émirati.

«Il s'agit d'une décision qui, sous les apparences d'une mise en liberté, équivaut à une mise à mort par la fixation d'une caution qui s'apparente davantage à une rançon», a déclaré jeudi Me Klugman. Il demande son «rapatriement pour des raisons sanitaires car une expertise judiciaire a attesté de l'imminence des soins qu'il doit subir au risque d'une évolution cancéreuse métastatique»..

M. Le Floch-Prigent, qui souffre en particulier de psoriasis et devait subir fin septembre une intervention chirurgicale en France. «Son rapatriement est pour nous une question d'heures et une exigence humanitaire», a estimé son avocat. On ne peut mettre en balance la santé et la justice car la santé d'une personne mise en cause est la condition pour que la justice soit rendue».

Me Klugman juge «totalement extravagant» le montant de la caution demandée. «Il est acquis au débat, assure t-il, que l'infraction alléguée n'a jamais causé un préjudice d'une telle importance et que M. Le Floch-Prigent n'a jamais bénéficié du moindre euro de cette pseudo escroquerie.» Selon lui, son client n'a «pas de patrimoine».


leparisien.fr
Jeudi 25 Octobre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2774 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3005 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire