Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








44ème Congrès du FPI - Vers un report ?


44ème Congrès du FPI - Vers un report ?
Va-t-on vers le report du 4e congrès ordinaire du Front populaire ivoirien (FPi), initialement prévu du 11 au 14 décembre au palais des sports de Treichville ? Tout porte à y croire. Selon des sources proches de la direction du parti à la rose, la question a été clairement posée par le président du parti, Pascal Affi N’guessan, au cours de la dernière réunion du secrétariat exécutif tenue mardi dernier. « Au cours de cette réunion, la majorité des membres du secrétariat exécutif a adhéré au principe du report compte tenu des contraintes objectives constatées dans l’organisation pratique du congrès », a confié hier, sous couvert d’anonymat, un membre de la haute direction du Fpi. Selon cette source, la première contrainte est financière. En effet, selon elle, le rapport du secrétariat national chargé des finances faisait état de ce que, jusqu’au mardi dernier, jour de la réunion, sur les 80 millions de Fcfa de contribution attendues des participants au congrès pour le financer, seuls 22 millions ont été effectivement mobilisés à une semaine du Congrès. De sorte que même pour la salle qui coûte 16 millions Fcfa, seuls 2 millions Fcfa ont été payés pour la réservation. Affi N’guessan pense donc qu’il sera très difficile de réunir la soixantaine de millions Fcfa restant pendant les cinq jours qui séparent de la date d’ouverture du congrès. A côté des finances, il y a des problèmes techniques. La validation des listes des délégués continue, en effet,de faire l’objet d’âpres discussions entre l’équipe d’organisation du congrès et certains fédéraux qui ne comprennent pas qu’on rejette certaines sections. Il y a aussi les problèmes liés à l’environnement politique de ce grand rendez-vous.
Compte tenu des tensions, Affi est favorable à ce qu’un travail de rapprochement se fasse en vue decréer une ambiance qui permette au congrès de se teniren toute quiétude. Selon les mêmes sources, le président du Fpi qui s’emploie depuis à ramener le calme et la sérénité dans la famille bleu et blanc devrait s’exprimer dans les prochains jours sur laquestion. Le président du Comité d’organisation Sébastien Dano Djédjé anime d’ailleurs ce matin un point de pressepour donner les informations nécessaires.

Guillaume T. Gbato
In Notre Voie
Vendredi 5 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 06/12/2014 04:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En fait, Affi N’Guessan, il n’est pas compétent dans la mesure où, il nous a ressassé depuis longtemps de la candidature du président Laurent Gbagbo comme une candidature irrecevable et maintenant, à l’orée du congrès, c’est là, où il parle du budget de financement, en réalité, c’est par là qu’il aurait pu commencer, mais à cause de sa jalousie profuse, il voulait enfoncer définitivement le président Laurent Gbagbo, mais il ne réussira pas à nous évincer. Il a fait échec sur toutes les lignes, en se comportant comme Alassane Dramane Ouattara.

J’ai lu pour vous !

Côte d’Ivoire: Dissension au FPI autour d’une candidature de Laurent Gbagbo.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, pro-Gbagbo) a assigné des militants de son parti en justice pour annuler la candidature de l’ex-président Laurent Gbagbo, emprisonné à La Haye, à la tête du parti, a indiqué vendredi un cadre du FPI.

« Un huissier s’est rendu au siège du FPI vendredi après-midi pour nous apporter une assignation en justice émanant du président ‘Affi’ (Pascal Affi N’Guessan) contre les membres du comité de contrôle » du parti, a déploré Alphone Douati, un vice-président du FPI, lors d’un entretien avec l’AFP.

Ce comité avait validé fin novembre les candidatures de MM. Gbagbo et N’Guessan, malgré des réclamations de ce dernier dans une lettre déjà apportée par huissier aux instances du parti.

« Il saisit la justice nationale pour invalider la décision du comité. Je n’apprécie pas », a observé M. Douati, remarquant qu’une telle action judiciaire soulignait les « divisions assez profondes » traversant le FPI.

La convocation, qui vaut pour le 18 décembre, interviendrait toutefois après un Congrès du FPI, prévu du 12 au 14 décembre, au terme duquel le nouveau président du parti sera désigné.

Ni M. N’Guessan ni ses proches n’ont pu être joints par l’AFP.

Deux camps s’affrontent au sein du FPI. Le premier fait de la libération de l’ancien président ivoirien « le coeur de la stratégie de lutte du parti ».

Le second aspire à s’investir dans le jeu politique et à participer à la présidentielle de 2015 derrière Pascal Affi N’Guessan, qui dirige le FPI depuis 2011.

Selon Alphone Douati, 80% des votants soutiendront Laurent Gbagbo au prochain congrès, bien qu’il soit emprisonné depuis bientôt trois ans par la Cour pénale internationale, qui le jugera en juillet 2015 pour « crimes contre l’humanité ».

« Nous avons une jurisprudence en la matière. ‘Affi’ était en prison pendant plus de 2 ans (2011-2013) et le parti a continué à fonctionner sous son autorité », a-t-il affirmé.

L’enjeu électoral est primordial pour la Côte d’Ivoire, qui se doit de réussir ce scrutin pour rêver d’un avenir calme, après une décennie de crise politico-militaire et plus de 3.000 morts durant les violences postélectorales de 2010-2011.

Trois candidats sont pour l’instant déclarés : le président Alassane Ouattara, un député de la majorité, Bertin Kouadio Konan, et l’ancien président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly (opposition).

Pour les partenaires de la Côte d’Ivoire, la participation du FPI au processus, ainsi qu’à l’élection, est essentielle à la réussite du scrutin.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2780 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3021 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire