Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS : LES ORGANISATEURS À COUTEAUX TIRÉS

Plus rien ne va entre Black Ivoire Organisation et Shura production. À quelques heures de la célébration des 25 ans du Zouglou, les organisateurs n’ont pas pu s’entendre sur leurs différends nés dès l’entame du projet.


25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS :  LES ORGANISATEURS À COUTEAUX TIRÉS
Pour la petite histoire, c’est Kradjé Charles-Marc Bloco de Black Ivoire Organisation qui est à l’origine de la célébration des 25 ans du Zouglou à Paris. C’est lui qui a suggéré l’idée à Shuara, ex-membre du groupe Espoir 2000, reconverti en promoteur de spectacle.
À en croire certaines indiscrétions, la pomme de discorde est survenue quand « des personnes étrangères ont commencé à prendre des initiatives, au nom de Shura, sans que son associé n’en soit informé. Bloco a, à plusieurs reprisses, interpellé Shura, mais il semble qu’ils ne se sont pas entendus », confie une source qui poursuit : « Lorsqu’il a été interrogé récemment à la télévision ivoirienne, le même Shura s’est attribué la paternité du projet alors que c’est bel et bien Bloco qui l’y a associé. »
Une autre source révèle quant à elle que Shura, actuellement en déplacement à Abidjan dans le cadre de l’organisation des 25 ans du Zouglou à Paris, aurait fait appel à certaines personnes pour l’organisation de l’anniversaire du Zouglou parce qu’il n’avait pas de nouvelles de son associé qui serait allé en voyage au moment de la mise en route du projet. « Bloco était injoignable. Il fallait faire vite. Nous avons fait appel à d’autres personnes pour nous épauler », se justifie notre interlocuteur.
Mais pour cet autre proche de Bloco, qui bat en brèche toutes ces allégations, « Shura étale sa mauvaise foi au grand jour. » Selon lui, en effet, «  Bloco était en déplacement en France, mais il était joignable sur son téléphone portable. Shura veut faire croire que c’est lui qui emploie Bloco. Alors qu’il n’en est rien. Il faut rendre à César ce que qui appartient à César. C’est Bloco qui a eu l’idée. Shura veut l’écarter pour en profiter tout seul.»
De fait, « aucun contrat écrit ne lie Black Ivoire Organisation et Shura production. Ils se sont engagés dans le projet sur la base de la confiance. On assiste aujourd’hui à un dialogue de sourds. C’est regrettable», confie-t-il.
Du côté d’Abidjan, ce sont 11 artistes (Aboutou Roots (3), Les Leaders (3), Antou-Les Copines, Poignon, Yodé Coco, Alan Bill, Ella Mélêkè) qui devraient embarquer pour atterrir le 25 juin 2015 à Paris.
On apprend par ailleurs que Barthelemy Inabo et Georges Aboké ne seront pas du voyage.

Pamela Opeli
Mercredi 24 Juin 2015
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 20/01/2020 | 1283 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 13154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 2890 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 4213 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 5871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 2765 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1795 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire