Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou QUESTION RÉPONSE AVEC DOUMBI FAKOLY - QUELLE EST LA RELIGION QUE PRATIQUAIENT NOS ANCÊTRES ? Côte d'Ivoire -  "Guillaume Kigbafori Soro, ses camarades des Forces Nouvelles et les ex Comzones affirment qu’ils ont financé Alassane Ouattara du temps de la rébellion."







2 ans après la crise post-électorales: Un proche de Soro fait des révélations sur la mort de IB Les dessous de son assassinat

Le 27 avril 2011, le sergent-chef Ibrahim Coulibaly dit IB, était tué dans la foulée de la bataille d'Abidjan, qui a conduit à la chute de Laurent Gbagbo.


2 ans après la crise post-électorales: Un proche de Soro fait des révélations sur la mort de IB Les dessous de son assassinat
Plus de deux ans après, on en sait un peu plus sur les motivations ayant poussé ses ex-compagnons des Forces nouvelles à lui donner la mort. Sur son assassinat, les rumeurs les plus folles ont en effet circulé, qui n'ont du reste jamais été dissipées par des acteurs ayant été témoins des derniers jours d'IB. C'est l'exercice auquel se livre, presque accidentellement, le Pr Franklin Nyamsi, un proche de Guillaume Soro, ministre de la Défense au moment des faits.

Dans une tribune publiée le 15 juillet dernier sur le blog du président de l'Assemblée nationale, ce professeur agrégé de philosophie réagissait à un documentaire réalisé sur IB par une certaine Sabine Mellet, journaliste française et surtout ex-petite amie du défunt Ibrahim Coulibaly. C'est dans ce brûlot que l'universitaire, qui se trouve être l'un des séides de Guillaume Soro, fait des révélations sur les raisons profondes de la mort d'IB.

Sous sa plume, on apprend que l'ancien patron du commando invisible a été liquidé pour avoir voulu ravir à Alassane Ouattara le fauteuil présidentiel que celui-ci se disputait avec Gbagbo. « Comment IB pouvait-il vouloir renverser le président élu de Côte d’Ivoire par les armes et s’attendre à ce que l’autorité républicaine se soumette docilement à ses oukases ? », avance l'universitaire. Plus loin, il précise que le sergent-chef IB voulait profiter du chaos engendré par la guerre pour tenter un coup de force. « Lors donc que IB, revendiquant ouvertement 5000 hommes en armes dans Abobo, refuse de se soumettre aux forces légitimes de la république de Côte d’Ivoire, il lance un défi à l’Etat de Côte d’Ivoire et celui-ci lui répond à la hauteur de sa forfaiture le 27 avril 2011 », écrit-il. Pour le Pr Nyamsi donc, l'assaut lancé contre IB le 27 avril 2011 par ses ex-compagnons de la rébellion, engagés dans les Forces républicaines de Côte d'Ivoire( Frci), visait à neutraliser un putschiste. « On eut voulu voir le sergent IB survivre à sa énième tentative de coup d’Etat et répondre de ses actes de rébellion contre un pouvoir démocratiquement élu, comme celui du président Alassane Ouattara », renchérit le philosophe.

Comme s'il était sur les lieux le jour du drame, l'universitaire y va de ce commentaire sur cette fin tragique d'IB : « C’est, hélas, la témérité absurde d’IB qui a fini par le perdre ». De l'homme, il dira en de termes peu amènes, qu'il a payé le prix de la haine qu'il vouait à son ex-compagnon de rébellion, Guillaume Soro.

En effet, révèle-t-il, IB est impliqué dans l'attentat contre l'avion de Soro qui a eu lieu en juin 2007. « Le sergent IB, par plusieurs fois, a tenté de faire assassiner et a fait assassiner plusieurs de ses camarades. L’attentat de juin 2007 contre Guillaume Soro à Bouaké, porte par exemple de nombreuses traces de sa haine active et inventive contre le chef du MPCI( Mouvement patriotique de Côte d'Ivoire, première appellation sous laquelle la rébellion de 2002 s'est révélée au monde, ndlr) », lâche Franklin Nyamsi.
Lire la suite
Samedi 20 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2784 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3027 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5166 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire