Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

2 Plateaux : banditisme Des jeunes filles cambriolent le domicile d'un officier de la police internationale

Du cran, il faut vraiment en avoir pour faire ce qu'elles ont fait. Elles, ce sont de jeunes filles qui se sont, tranquillement, servies au domicile du sieur A.M.K, de nationalité nigériane. Et pourtant, l'homme n'est pas n'importe qui.


C'est un commissaire principal de police et fonctionnaire international servant au bureau régional d'Interpol à Abidjan. A en croire les renseignements, l'officier était à son boulot, quand il est joint téléphoniquement par la propriétaire de l'immeuble où il occupe un appartement, aux 2 Plateaux. Celle-ci lui explique que les portes de son logis, habituellement fermées quand il est au service, sont cette fois ouvertes. Et dire qu'à l'intérieur, il n'y a personne.

Le commissaire de police trouve la situation anormale. Sans perdre de temps, il fonce sur les lieux et tombe lui aussi sur les faits. Lorsqu'il pénètre à l'intérieur de son appartement, il comprend alors que c'est l’œuvre de cambrioleurs. Un appareil-photo, deux clés Usb et son téléviseur à écran plasma d'une valeur marchande de 650 000 F Cfa au nombre de ses biens sont portés disparus. Mais qui a bien pu lui faire ça ? Une fille de ménage, travaillant chez l'un des habitants de l'immeuble, édifie plus ou moins sur la question.

A l'en croire, deux jeunes filles, âgées d'une trentaine d'années chacune et de teint clair, garent un taxi-compteur dans la cour du bâtiment. Puis, elles montent à l'appartement du fonctionnaire international d'où elles ressortent peu après avec le téléviseur qu'elles chargent ensuite dans le taxi avant de quitter les lieux. Mais qui sont ces jeunes filles ? Comment ont-elles pu opérer sans défoncer la porte ? Est-ce à dire qu'elles ont le double des clés de leur victime ? Et si tel est le cas, où se sont-elles procurées ces clés ? Pourquoi dans tout cet immeuble, c'est seulement sur l'appartement du fonctionnaire international, qu'elles ont jeté leur dévolu ? Ce sont entre autres questions, auxquelles l'enquête ouverte par la police, après la plainte de la victime au commissariat de police du 12ème arrondissement, devra trouver des réponses.


Kikié Nazaire in Soir Info
Mercredi 10 Avril 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE