Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Visite d’Etat : le Président Alassane Ouattara invite les populations du Denguélé à adhérer massivement au recensement électoral


Visite d’Etat : le Président Alassane Ouattara invite les populations du Denguélé à adhérer massivement au recensement électoral
Le Président la République, Alassane Ouattara, a invité dimanche, au stade Mamadou Coulibaly d’Odienné, les populations de ce district à adhérer massivement au recensement électoral qui débutera le 1er juin sur toute l’étendue du territoire national.

"La Commission électorale indépendante (CEI) va entamer à partir du 1er juin le recensement électoral. Je vous demande d’y adhérer massivement parce que cette opération va vous permettre de prendre part aux prochaines élections", a déclaré lors du meeting de clôture de la visite d’Etat entamée depuis mercredi dans le district du Denguélé.

Le Chef de l’Etat a indiqué que son pays aspire à être une démocratie moderne et a exhorté les acteurs politiques à œuvrer dans le sens du respect des règles du jeu afin de créer les conditions d’élections apaisées et également sources de paix.

Le président Ouattara a réaffirmé son engagement et celui de gouvernement à organiser "des élections équitables, transparentes et inclusives" en 2015 par le truchement de la CEI qui est une structure composée "d’hommes et de femmes d’expérience".

Les prochaines élections présidentielles en Côte d’Ivoire auront lieu en octobre. Plusieurs velléités de candidature ont été déjà annoncées au nombre desquelles celle du président sortant, Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession pour le compte du rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), une coalition de partis libéraux.
Lundi 25 Mai 2015
Lu 136 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 25/05/2015 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce truc vient de faire un rond-point au nom d'une certaine Hadja Nabintou Cissé. Le comble avec Dramane, est le suivant : Au lieu de demander aux ivoiriens, j'aimerais faire un rond-point ici au nom de ma mère, ce n'est pas le cas, il va faire croire que c'est la ville natale de cette femme. Mensonge !

Et bientôt, comme sa mère est née dans toutes les villes de notre pays, il ira à Dabou, à Dimbokro et ainsi de suite pour donner des noms de rue à sa mère.

C'est dur, d'être burkinabè ! Voltaïque ne connaît pas la honte. Un vieux menteur !

Nota : Si je devrais définir Alassane Dramane Ouattara, je dirai que c’est un pervers, c’est-à-dire quelqu’un qui éprouve du plaisir à faire le mal, un vicieux et immoral.

2.Posté par Akossia Pierre le 25/05/2015 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’ai lu pour vous, Alassane se voit déjà victorieux, et il sait que Gbagbo ou rien est majoritaire, il est vraiment pervers cet homme, en plus il défend Affi Pascal. Il fait pitié ce monsieur. Lisez-le !

Par Wassimagnon.
Ouattara dimanche à Odienné

Lundi 25 mai 2015 - Fini, la récréation. Alassane Ouattara annoncé depuis hier à Odienné qu'il sera sans état d'âme avec les cadres de l'opposition ivoirienne, notamment ceux du mouvement majoritaire "Gbagbo ou rien" du Front populaire ivoirien (FPI) qui enfreignent aux lois.

"Parlant de l'arrestation vous dites, certains cadres du FPI, je crois que la question est mal posée. Nous, n'arrêtons pas les gens en fonction de leur couleur politique. Le ministère de la sécurité fait son travail en fonction des lois et règlement de ce pays. Il y a des lois et ceux qui enfreignent aux lois, si on prend quelqu'un en train de voler, on l'arrête et on l'envoie au tribunal. Ces gens apparemment ont violé la loi. Ils savaient bien qu'ils ne devaient pas organiser cette manifestation. Ils ont voulu donc tenir tête aux forces de l'ordre. Et tout simplement la loi est appliquée. Et nous serons sans état d'âme. Nous le ferons avec fermeté," a déclaré Ouattara, à la préoccupation d'un confrère proche des organes de l'opposition dénonçant les arrestations et emprisonnements de nombreux cadres de la tendance Laurent Gbagbo du parti récemment divisé par une autre branche, celle de Pascal Affi N'Guessan suspectée d'être affiliée au régime en place.

Le chef de l'Etat ivoirien a poursuivi qu'il veut la cohésion, la réconciliation mais pas un Etat de désordre.

"Nous ferons en sorte que les Ivoiriens soient en paix. Que la sécurité continue de régner dans ce pays. Il ne faut pas que les gens prennent pour prétexte la période électorale pour intimider quelques ivoiriens que ce soit. Il faut que nous allions à ces élections de manière apaisée, ensemble vraiment dans un esprit ouvert et démocratique," a-t-il insisté.

Alassane Ouattara veut également laisser une Côte d'Ivoire moderne ainsi qu'un pays émergent en partant du pouvoir en 2020 et annonce qu'il ne croit plus à ces histoires de commissions électorales.

"Je veux vous laisser également un pays qui sera reconnu comme ayant des institutions fortes, ayant la capacité de faire des élections démocratiques, des élections transparentes. Et puis d'ailleurs après ça, ces histoires de commissions électorales, je n'y crois pas beaucoup. Elles seront remplacées par le ministère de l'intérieur et c'est le cas pour tous les pays démocrates, c'est le cas en France, au Sénégal," s'est expliqué le chef de l'Etat ivoirien.

Ouattara préfère une commission d'observation, mais comme son pays est dans une situation de crise il accepte la Commission électorale indépendante.

Selon lui, dès cette année, il aurait fait organiser les élections par le ministère de l'intérieur et de la sécurité. Parce que le ministère de l'intérieur en a la capacité. En confiant la tâche à la CEI, il pense que cette institution chargée des élections dans son pays est équilibrée.

Même si cet avis de Ouattara n'est pas partagé par l'opposition ivoirienne, le chef de l'Etat ivoirien pense que pour cette dernière élection, la commission peut faire ce travail et puis après les ivoiriens passeront au ministère de l'intérieur.

Dans moins de cinq mois Ouattara mettra en jeu son fauteuil alors qu'il a prêté serment officiellement en mai 2011.

Il ne voit pas d'inconvénient à cela puisque selon lui, lorsqu'il a constaté son élection par la Commission électorale indépendante, il a fait un serment par écrit dès le 2 ou le 3 décembre 2010.

"Mon mandat, pour moi, court à partir de décembre 2010 et c'était tout à fait normal. Et je veux être conforme à la constitution. La constitution dit que l'élection du président se fait le mois d'octobre de la cinquième année du mandat présidentiel. Mon mandat ayant commencé en décembre 2010, pour moi, même si je n'ai pris effectivement fonction qu'en mai 2011, je veux être conforme à la constitution," a soutenu Ouattara.

Les quatre mois et demi voire cinq mois passés à l'hôtel du Golf n'auraient pas affecté son mandat. Il croit avoir largement rattrapé ce temps.

"En quatre ans, nous avons fait plus que notre prédécesseur en plus de dix ans. Donc ce qui m'intéresse c'est ce que nous faisons pour les Ivoiriens et non pas la durée de mon mandat,"a-t-il mentionné.

S'il a décidé de respecter la constitution de son pays, le chef de l'Etat ivoirien pense qu'il doit avoir un débat avec la classe politique pour la tenue des élections locales, même s' il avoue que l'idéal serait pour lui qu'on revienne bien sûr à normaliser la situation en Côte d'Ivoire. C'est à dire les élections présidentielles en octobre, les élections législatives en novembre et les élections locales (municipales et régionales) en décembre 2015.

"C'est un débat que nous auront bien sûr avec la classe politique pour voir si nous avons besoin de ramener toutes les élections dans le dernier trimestre de cette année ou s'il faut attendre et trouver un autre moment pour le faire," a prévenu Ouattara.

En attendant, il reste selon lui, indifférent face à cette situation.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1162 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1746 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25
ladepechedabidjan : France / François Hollande renonce à sa propre succession : Quel courage historique, et... https://t.co/XAbvcODy06 https://t.co/4yFDc0Ptoq
Lundi 5 Décembre - 06:15
ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35

Facebook

Partager ce site