Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Visite annoncée d’Alassane Ouattara à l’Ouest : Voici le préalable des populations


Dans quelles conditions le nouveau chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, entend-t-il effectuer, le 21 avril prochain, sa visite à l’Ouest du pays ? Cela après deux reports en octobre et novembre derniers. Sur le terrain, les rescapés de la guerre meurtrière qui l’a porté au pouvoir en avril 2011 broient du noir et réclament leur «retour à la vie » avant de le recevoir.
«Si c’est Gbagbo qui est Président, c’est lui qui nous commande. Si c’est Ouattara qui est le Président, c’est lui qui nous commande. Mais pourquoi les hommes de Ouattara nous tuent, tuent ?». La vieille Doh, autochtone Wê, est en sanglots en tenant ces propos. Elle porte le deuil de certains de ses proches parents qui ont été brûlés vifs par les dozos, supplétifs des Frci, forces armées pro-Ouattara, au plus fort de la crise postélectorale en mars 2011. La vieille Doh est inconsolable, ce samedi 05 novembre 2011, à Niambly, une bourgade de 1000 habitants qui n’existe aujourd’hui que de nom. Complètement ravagé, les habitants rescapés de ce village autour de 700 personnes sont sur un site humanitaire du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) à Duékoué-ville, précisément à Nahibly, abritant au moins 6 000 âmes sur l’axe Duékoué-Guiglo. Notre équipe de reportage présente dans la région par rapport aux préparatifs de la visite du chef de l’Etat à l’Ouest a été témoin de plusieurs autres scènes émouvantes similaires à celle de la veille Doh. «On est là. On n’a plus d’habitations. On a faim, On a soif. Nous sommes dans les bâtiments de l’école du village. Les hommes de Ouattara sont dans nos brousses et occupent nos champs. On ne peut pas y entrer. Si on proteste, ils vont nous tuer. Ce sont les problèmes que le chef de l’Etat doit régler d’abord avant de parler de sa visite ici. A moins qu’il décide de se faire accueillir uniquement par ses hommes armés», explique une jeune dame rescapée de la barbarie des ex-rebelles et des dozos pro-Ouattara. Pour les réfugiés, certains cadres de la région proches du Rhdp, mouvement politique soutenant Ouattara, ne disent pas la vérité à leur mandataire s’agissant de la situation désastreuse dans laquelle se trouvent les populations autochtones.

Le mensonge des émissaires

C’est pourquoi, estiment-ils, les émissaires de M. Ouattara évoquent sa visite à l’Ouest à l’état actuel des choses. «Le professeur Hondé Michel du Chu de Treichville nous appelle au téléphone pour nous demander de préparer la visite du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, de sensibiliser les gens. Mais ce n’est pas possible. Tout le monde est éparpillé, soit en brousse, soit sur les sites humanitaires où le riz n’est plus distribué. Lui-même Hondé Michel, sa maison a été pillée, c’est ce qu’il faut dire au chef de l’Etat au lieu de faire croire que tout va bien et que le village est reconstruit. C’est archifaux», affirme un septuagénaire refugié à l’école primaire publique de Niambly, le regard hagard, ses trois fils ayant tous été tués après la prise de Duékoué par les forces armées pro-Ouattara et leurs alliés (Onuci et la force française Licorne), le 28 mars 2011. Dans la ville de Duékoué où sont concentrés les centres d’accueil humanitaires destinés aux déplacés de guerre, le gouvernement par le biais du Sous-préfet central, Abion Yao Elie, somme les pensionnaires desdits camps de s’en aller avant qu’Alassane Dramane Ouattara n’effectue sa visite dans l’Ouest du pays. «Le Sous-préfet a dit d’aller dans nos maisons détruites pour qu’on nous envoie des bâches pour nous couvrir. Il a fait une réunion avec nos responsables des sites, le jeudi 03 novembre 2011. Il a dit que le Président Ouattara arrive et ne doit pas trouver quelqu’un sur les sites parce que la guerre est finie», témoigne une jeune rescapée installée sur le site de la mission catholique (2 000 pensionnaires) ayant perdu son mari lors de la crise de 2002.

Les hommes de Ouattara nous tuent…

«Nous ne pouvons pas quitter les camps de déplacés parce qu’on ne peut pas rentrer dans nos brousses, si on y va les hommes de Ouattara nous tuent, nous, nos enfants et nos maris. Il faut que le Président reconstruise nos villages détruits d’abord parce qu’on ne sait pas où aller. Mais si le Président ne peut pas exaucer nos vœux, qu’il vienne tuer le reste des Wê», renchérit une autre jeune dame rencontrée sur le site humanitaire de Nahibly. Où selon des responsables, des pensionnaires meurent fréquemment, tout comme à la mission catholique, faute d’hygiène adéquate ou par manque d’eau potable. Que ce soit à Duékoué, Bangolo, Guiglo, Taï, Bloléquin et Toulépleu, les préoccupations des rescapés et déplacés interrogés sont identiques. Aujourd’hui, au moment où Alassane Dramane Ouattara annonce, pour une troisième fois, sa visite dans l’Ouest dévastée et croulant sous le poids du génocide Wê, les camps de déplacés se sont sensiblement désemplis sous la pression de ses émissaires. Cependant, les populations autochtones n’ont toujours pas accès à leurs forêts et à leurs plantations à cause des hommes armés pro-Ouattara (dozos) qui y font la loi.


Félix Téha Dessrait in Notre Voie
dessrait@yahoo.fr
Envoyé spécial à l’Ouest

Vendredi 30 Mars 2012
Lu 226 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1172 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1758 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1385 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 631 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : GADJI CÉLI ET LES ARTISTES RÉSISTANTS - LIBÉREZ NOTRE PRÉSIDENT GBAGBO -... https://t.co/1z8Rj7qedz via @YouTube
Mardi 6 Décembre - 16:50
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ - La pagaille des témoins en vidéo conférence: Un nouveau... https://t.co/Rj93niqxIP https://t.co/s4q5a9BsiI
Mardi 6 Décembre - 16:10
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes: la coalition gouvernementale investit ses candidats, Guillaume... https://t.co/Ha6Sp3HvoJ https://t.co/hw6qLa7zRY
Mardi 6 Décembre - 14:46
ladepechedabidjan : Législatives à Cocody / Yasmina Ouégnin confie : « Voici la vraie raison pour laquelle... https://t.co/XFe0GxpKtn https://t.co/h4IoqbRRNF
Mardi 6 Décembre - 13:21

Facebook

Partager ce site