Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Vers l’amorce de la décrispation du climat sociopolitique


Vers l’amorce de la décrispation du climat sociopolitique
L’actualité politique en Côte d’Ivoire, en 2013, a été marquée par la décrispation du climat sociopolitique, avec la liberté provisoire accordée, le 6 août, à 14 personnalités proches de l’ex-président Laurent Gbagbo et la rencontre de haut niveau, d’une part, entre le gouvernement et le Front populaire ivoirien (FPI) et, d’autre part entre, ce parti d’opposition et le Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir).

« La décision de justice qui libère nos camarades est à saluer. Parce qu’elle permet à des personnes qui sont des pères et mères de famille, détenues depuis plus de deux ans, de retrouver leurs proches et leurs familles. Merci donc à la justice, même si c’est une liberté provisoire », avait déclaré le secrétaire général par intérim du FPI, Richard Kodjo.

Lors d’une réception des partisans de l’ex-président Gbagbo libérés au siège du parti, à Abidjan, le président du Fpi, Affi N’Guessan, avait dit: « nous ne sommes pas des revanchards », soulignant que le Fpi est « ouvert au dialogue franc » et « prêt à prendre tous les risques » pour que le pays « avance ».

Pour sa part, l’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié, avait estimé que la libération provisoire des pro-Gbagbo, dont le président du FPI, Affi Nguessan, était « une bonne chose » et « un pas en avant vers la paix et la réconciliation ».

Cette décision « renforce effectivement les chances de dialogue pour la paix et du développement », avait déclaré l’allié du président Alassane Ouattara dans le cadre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Le dialogue direct entre le gouvernement et le FPI relancé, le 24 septembre, par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, en présence du ministre d’Etat auprès du Président de la République, Jeannot Kouadio-Ahoussou et des ministres membres du pôle politique du Gouvernement a également contribué à apaiser les tensions politiques.

Pour le Chef du Gouvernement, ce dialogue a le mérite d’exister car il représente à ses yeux une passerelle dont les deux parties doivent prendre soin car il sera, a-t-il dit, « le point de passage nécessaire pour surmonter la méfiance, voire les appréhensions et trouver les solutions consensuelles aux préoccupations des uns et des autres ».

Le vice-président du Fpi, chargé de la réconciliation et des élections, Sébastien Dano Djédjé a affirmé la disponibilité de sa formation politique à adhérer au processus de réconciliation nationale qui « reste une forte attente des populations et des amis de la Côte d’Ivoire ».

L’ancien Premier ministre Jeannot Kouadio-Ahoussou a estimé qu’était venu le moment « de nous réconcilier, pour construire ensemble la paix ; la paix pour nous-mêmes, pour nos enfants et pour la Cote d’Ivoire toute entière».

Se félicitant de la décision de la Justice qui a accordé la liberté provisoire à 12 personnalités pro-Gbagbo et de la décision du Conseil des ministres du 20 septembre dernier refusant le transfèrement de Mme Simone Gbagbo à la CPI, il a indiqué que « les signaux étaient positifs » pour passer à des actes forts « sans compromission et sans calculs, sans reniement et sans chantage, en ne mettant en avant que l’intérêt général».

« Notre action doit désormais gagner en lisibilité et en visibilité », avait-t-il insisté, ajoutant que les hommes politiques de tous bords devraient veiller à « ne pas réveiller les vieux démons, ni user de déclarations incendiaires et d’injures de toutes sortes qui ont entraîné le pays au bord du précipice ».

« Nous sommes autour d’une table de négociation, personne n’a la science infuse. Et le Président de la République est tout ouïe pour toute proposition qui vise à consolider la paix en Côte d’Ivoire », avait dit Jeannot Ahoussou.

Sur la question d’un conclave national proposé par le Fpi, le chef de l’Etat ivoirien avait qualifié, le 29 novembre à Bouaké, lors de sa visite d’Etat dans la région de Gbêkê de "perte de temps" l’organisation des états généraux de la République proposée par le FPI, invitant dans la foulée son opposition à se mettre au travail en vue de la présidentielle d’octobre 2015.

« Je salue la rencontre que le RDR et le FPI ont eue il y a quelques jours », avait-il déclaré au deuxième jour de sa visite d’Etat dans la région du Bélier et dans le District autonome de Yamoussoukro, affirmant « je souhaite que les discussions continuent dans le cadre du dialogue entre l’opposition en général et le gouvernement »

A l’entame de cette visite d’Etat, Alassane Ouattara avait annoncé à Didiévi (Centre) que les partis politiques de l’opposition vont « rejoindre bientôt » le gouvernement, estimant que ce sont des « frères » qu’il ne faut pas considérer comme des opposants.

De son côté le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko a eu une rencontre avec une délégation du Front populaire ivoirien (FPI) le 19 décembre à son cabinet, en vue de s’accorder sur « les modalités de retour sécurisé des exilés » politiques en Côte d’Ivoire.

« Le Front populaire ivoirien est venu avec une délégation pour rencontrer le ministre d’Etat pour parler du retour sécurisé des exilés et de l’état général des refugiés. Avec le ministre d’Etat, nous nous sommes mis d’accord, sur les modalités de retour sécurisé de ces réfugiés", a déclaré le cinquième vice-président chargé de la défense et de la sécurité du FPI, N’guessan Amani Michel, au terme de cette rencontre.

« Nous avons obtenu des engagements fermes au nom du chef de l’Etat. Et ces engagements ont été exprimés par le ministre d’Etat », a-t-il fait savoir.

Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, qui a jugé cette rencontre, avec le FPI, « enrichissante », a assuré que « personne ne sera arrêté à l’aéroport ou à la frontière dans le cadre d’un retour ».

Plus de 300 000 ivoiriens se sont enfuis vers les pays voisins ou de la sous-région ouest-africaine, suite aux violences postélectorales (2010-2011). En novembre, plus des deux tiers de ces réfugiés, quelque 220.000 personnes, avaient regagné leur pays, selon le Haut-commissariat aux réfugiés.

AIP
Mardi 31 Décembre 2013
Lu 237 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1189 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2160 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1400 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site