Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Vérités sur la crise ivoirienne : Gildas Le Lidec, l’antithèse de Jean-Marc Simon


Vérités sur la crise ivoirienne : Gildas Le Lidec, l’antithèse de Jean-Marc Simon
L'ancien ambassadeur de France en Côte d'Ivoire entre 2002 et 2005 est un homme courageux. Et ils sont rares les diplomates de sa trempe. Gildas Le Lidec n’était pas obligé d’écrire «De Phnom Penh à Abidjan, fragments de vie d’un diplomate». Un livre-souvenirs qui donne une autre lecture de la crise ivoirienne. astreint à l’obligation de réserve, il pouvait simplement se taire et souffrir en silence. Quand il y a des choses pas du tout catholiques comme il le sait, il pouvait, à la limite, chercher à sauver sa tête et sa famille.
Mais Le Lidec a choisi de parler de la France et le mauvais rôle qu’elle a joué
dans la crise ivoirienne.
«Pour les gens de Paris, il (Laurent Gbagbo) était une interrogation, il ne correspondait pas au chef d’État africain dont ils avaient l’habitude. Même si, je le répète, son nationalisme était à mon avis de façade, il les inquiétait.
L’attitude à adopter à son égard a d’ailleurs engendré beaucoup de divisions
entre l’Élysée, le Quai d’Orsay, Villepin…», révèle-t-il dans l’interview accordée récemment à un confrère français, reprise d’ailleurs par les journaux ivoiriens.
l’ancien ambassadeur de France a vécu le moment certainement le plus important déterminant dans l’avenir chaotique de la côte d’ivoire. Il a été un témoin privilégié de la période la plus déterminante de la Côte d’Ivoire. Soit elle prenait partie
pour sauver la démocratie en volant au secours du régime démocratiquement établi. Soit il participait à son assassinat en soutenant la rébellion armée. Et la France, dont il était le représentant, a choisi de tuer la démocratie pour des intérêts
économiques et pour piller les ressources de la Côte d’Ivoire en évinçant du pouvoir un président déclaré élu par le Conseil constitutionnel. Le Lidec rappelle, non sans un pincement au cœur, l’épisode des négociations de Marcoussis afin que tout le monde comprenne les ferments de la crise postélectorale de 2011: « Elles (les négociations de Marcoussis,Ndlr) ont été organisées dans la plus totale précipitation, c’est le fruit de la machine Villepin… La façon dont Gbagbo y a été traité, notamment lors du retour en Côte d’Ivoire, était à mon avis inacceptable. En tout cas, ce fût ressenti comme une insulte, au moins par tous les Ivoiriens du Sud du pays », rapporte-t-il dans son interview à Marianne.

Jean-Marc Simon n’écrira Jamais de livre


Le Lidec sait que c’est la France qui a tout gâché en Côte d’Ivoire. Elle a âprement
soutenu la rébellion. Militairement et politiquement pour asseoir Alassane Ouattara au pouvoir. Et il le dit sans ambages indexant le pouvoir français d’alors :
«Ouattara était programmé pour prendre le pouvoir, mais n’y est vraiment parvenu
que grâce à l’aide décisive de son ami Nicolas Sarkozy».
Ce qui explique certainement qu’il est à l’aise quand on l’interroge sur le rôle joué
par l’ex-chef d’État ivoirien dans les crimes commis pendant la période postélectorale : «Les condamnations portées a priori contre Gbagbo m’ont toujours
laissé dubitatif. À mes yeux, il n’était pas du tout l’homme du renouveau de l’Afrique, le nationaliste intransigeant comme il aimait quelquefois se présenter, mais plutôt un ancien opposant avide de bénéficier de tous les privilèges de ses prédécesseurs, Konan Bédié comme bien sûr Houphouët-Boigny.
Gbagbo n’a jamais été un ennemi de la France. Bien au contraire. Sa culture est
profondément française et tous les coups tordus dont il s’est montré un grand spécialiste ont été inspirés par ceux de la IVème République.
Le problème, c’est que lui et Chirac n’ont jamais pu se comprendre et se parler
raisonnablement. J’ai joué les intermédiaires. En vain ». il faut avoir suffisamment
de cran pour faire de telles affirmations. Gildas le lidec est un brave homme parce qu’il a décidé de parler au moment où la Cour Pénale Internationale vient de confirmer les charges de crimes contre l’humanité à l’encontre du président Laurent Gbagbo et dire la vérité sur l’avenir des relations entre son pays et la Côte d’Ivoire. il est différent de Jean-Marc Simon. Celui qui l’a remplacé à la maison de France à Abidjan n’a pas son étoffe. Alors qu’il a été l’une des chevilles ouvrières
du renversement du président Gbagbo, le 11 avril 2011, Jean-Marc Simon
n’écrira pas un traitre mot sur la crise ivoirienne au moment où il vient de faire valoir ses droits à la retraite. la raison est bien simple. Le successeur
de Gildas Le Lidec joue aujourd’hui le rôle de chargé de missions d’Alassane
Dramane Ouattara. On l’a récemment aperçu, en compagnie d’un autre françafricain l’avocat robert Bourgui, au gala de bienfaisance organisé par Dominique Ouattara.
Qu’est-ce que Jean-marc simon a décidé de perpétuer, avec Nicolas
Sarkozy ? c’est la françafrique. un tel homme, connu pour être un barbouze,
ne pas écrire un livre de vérités.

Robert Krassault
In Notre Voie
ciurbaine@yahoo.fr
Dimanche 29 Juin 2014
Lu 337 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 30/06/2014 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jean-Marc Simon, c’est le prototype d’homme aigri et auréolé du complexe colonial, détruit un peuple croyant l’avancer dans un confort économique et social, pendant qu’il met en sac la démocratie et en dévastant tous ses biens.

Aucun ivoirien ne peut oublier le massacre du bouclier humain au tour de notre présidence. Mais en quittant la Côte d’Ivoire, vous aviez l’air d’avoir de remords pour ce que vous avez fait aux ivoiriens, j’ai été compatissant entre temps de vos blagues...

Cher monsieur l’ancien ambassadeur Jean-Marc Simon, veuillez par l’humanisme, nous laisser diriger notre pays de manière souveraine par nos responsables compétents et non par vos gaudrioleurs zozos mossis et razzias.

Nos respects !

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1163 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25
ladepechedabidjan : France / François Hollande renonce à sa propre succession : Quel courage historique, et... https://t.co/XAbvcODy06 https://t.co/4yFDc0Ptoq
Lundi 5 Décembre - 06:15
ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35

Facebook

Partager ce site