Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Triomphe de l’impunité sous Ouattara Louis André Dakoury-Tabley : quand un rebelle armé parle de loi


Triomphe de l’impunité sous Ouattara Louis André Dakoury-Tabley : quand un rebelle armé parle de loi
«Dans les villages comme dans les sociétés modernes, c’est la loi qui est le véritable parent. La loi, c’est notre vieux père, notre tonton. Ce n’est pas une relation haut placée qui nous défend, c’est la loi qui nous défend dans la société.» Ne ricanez pas ! C’est Louis André Dakouri – Tabley qui parle ainsi dans l’interview qu’il a accordée, le vendredi 13 juillet, au quotidien proche du Pdci-Rda, Le Nouveau Réveil. C’est lui qui s’essaie à jouer le moralisateur. Louis André Dakouri- Tabley découvre les vertus de la loi comme il le dit si bien en ces lignes : « Dire la loi n’exclut pas la réconciliation. La loi est un outil de correction. Même au village, lorsque des jugements ont lieu, il y a des sentences. La sentence, c’est justement de corriger l’individu et le ramener dans la société. Ce n’est donc pas la Côte d’Ivoire qui a inventé la loi». Pour lui, ce à quoi les Ivoiriens assistent actuellement dans leur pays sous Ouattara est dans l’ordre normal des choses. Si on s’en tient à son raisonnement, les arrestations, les enlèvements, les tortures et les détentions prolongées dans des camps d’exactions des Frci, forces armées pro- Ouattara, font partie de la marche normale d’un Etat de droit où la loi occupe la place qui lui revient. Il n’est donc pas question, pour lui, de dénoncer l’existence d’une « justice de vainqueurs ». Mais, poursuit-il, si la justice n’inquiète personne dans le camp des « vainqueurs », c’est bien parce que l’appareil judiciaire est lourd. Mais alors pourquoi cette même justice n’est pas lourde dans son application contre les pro-Gbagbo ? Si pour interpeller les partisans de Ouattara, on doit cultiver la patience, comme le préconise Louis André Dakouri-Tabley, alors pourquoi ne pas user de cette même patience pour l’arrestation des pro- Gbagbo ? A suivre l’interviewé, la loi doit rester le seul guide dans un Etat. Mais si tel est le cas, pourquoi Louis André Dakouri-Tabley a-t-il choisi la voie de la rébellion armée en tournant le dos à la loi ? S’il n’était pas content de certaines pratiques, pourquoi il ne s’est-il pas remis à la loi ? En optant pour la prise des armes, il s’est mis en conflit avec la loi qu’il affectionne tant maintenant. Il a été secrétaire général adjoint des Forces nouvelles (ex-rébellion armée pro-Ouattara), la branche armée du Rdr. Suite aux législatives fortement controversées du 11 décembre 2011, il est devenu député du Rdr à Gagnoa. Du Fpi, formation politique qui a toujours prôné la transition pacifique à la démocratie (ce que Dakouri-Tabley désapprouvait, selon ses excamarades de parti), il s’est retrouvé dans une rébellion armée avant de se faire élire député dans un contexte de fraude et de violence électorale généralisées. Si on doit appliquer la loi pour démontrer qu’avec elle, on prononce la sentence, alors Louis-André Dakouri- Tabley n’a pas sa place dans un Parlement. Mais plutôt dans une prison. Parce qu’il doit répondre des massacres de civils, de militaires désarmés et de viols perpétrés par la rébellion armée de septembre 2002 à avril 2011. Le laisser siéger à l’Assemblée nationale sans qu’il ait au préalable répondu aux crimes contre l’humanité et crimes de guerre de la rébellion armée constitue un cas choquant d’impunité qu’il prétend combattre. Que dire de la gouvernance Gbagbo et celle de Ouattara à l’aune de l’impunité ? Il faut affirmer que sous Gbagbo, les barons de la filière cafécacao soupçonnés de détournement ont été incarcérés même ses partisans. Alors que Adama Bictogo, ancien ministre de Ouattara, sur lequel pèsent de lourds soupçons de détournement de fonds, est en liberté. Que dire des violations des droits de l’homme ? C’est le record sous Ouattara avec les exrebelles devenus Frci et les dozos qui torturent ou tuent, en toute impunité. Hier, la Gendarmerie et la Police jouaient librement leur rôle régalien. Aujourd’hui, elles sont quasi-inexistantes. Ce sont les chasseurs traditionnels dozos et les Frci qui tiennent la manette. Louis André Dakouri-Tabley est libre de tous ses mouvements. Il s’est fait même élire député Rdr à Gagnoa alors qu’il est comptable des crimes commis par l’exrébellion armée à laquelle il appartenait. Pendant qu’il est libre, son frère aîné, l’exgouverneur de la Bceao, Henri Philippe Dakoury- Tabley croupit en prison et est accusé de « génocidaire » par le régime Ouattara alors qu’il n’a jamais revendiqué une quelconque rébellion armée. Entre ces deux frères, qui a véritablement sa place en prison si on était dans un Etat de droit où la loi est reine ?

Benjamin Koré in Notre Voie
Lundi 16 Juillet 2012
Lu 279 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Juin 2017 - 21:33 Nouvelle manifestation en Côte d'Ivoire

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Dans l'objectif | Tribune | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 365 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/04/2017 | 918 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : "ZÉTCHÉLIGBA - KOUDOU GBAGBO - FESTIVAL DE L'ALLOUKOU - PARIS 2017" : https://t.co/UQ6NCjymVZ via @YouTube
Jeudi 22 Juin - 23:46
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Accor-dez vos violons : Nicolas Sarkozy serait à Abidjan !: Quel lien y... https://t.co/zv6l5c3WvD https://t.co/ug1oNTW5Je
Jeudi 22 Juin - 20:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Tribalisme à ciel ouvert: Ce qui se passe dans l’indifférence générale... https://t.co/ZPfH4ksxOP https://t.co/zkmrJx5XCo
Jeudi 22 Juin - 18:08
ladepechedabidjan : "GBAZÉ THÉRÈSE À TÉLÉSUD - COULISSES ET SÉQUENCES DE L'ÉMISSION AFRONIGHT" : https://t.co/r7Hy48JJXA via @YouTube
Jeudi 22 Juin - 11:28

Facebook

Partager ce site