Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Témoignages contradictoires sur la rébellion de 2002

Bonjour amis lecteurs. La revue de linfodrome.com du jeudi 20 septembre 2012 se consacrera à la commémoration du 19 septembre 2002 et de la situation des pro-Gbagbo.


Témoignages contradictoires sur la rébellion de 2002
Témoignages sur le 19 septembre 2002

A l’occasion des 10 ans de la rébellion, chacun veut dire ce qu’il sait. Pourquoi les chefs de la rébellion ont-ils bravé la dictature de Gbagbo ? C’est la question que pose Le Patriote. Pour y répondre, il a interrogé certaines figures de proue de la rébellion de 2002, entre autres, les commandants Tuo Fozié et Issiaka Ouattara dit Wattao. Pour le premier, « le 19 septembre 2002 est l’aboutissement de trop de choses qui étaient latentes…. Sachez que c’est trop de choses qui ont poussé les jeunes Ivoiriens à se retrouver dans la douloureuse situation qui les obligeait à faire face à un pouvoir qu’ils ont trouvé sourd à leur cause et à leur cri de détresse ». Quand au second, il dit ceci : « Tout le monde le sait, il y avait un problème d’identité en Côte d’Ivoire. C’est un cancer qui rongeait Le pays. Même au sein de l’armée, il y avait ce problème… le 19 septembre est une aventure collective, une affaire d’hommes qui ont décidé de sacrifier leurs vies, s’il le fallait, pour revenir dans leur pays et mettre fin à l’injustice… ». Dans L’Expression, Sidiki Konaté, ex-porte-parole des rebelles explique que la rébellion a été préparée au Burkina Faso par des militaires déserteurs en complicité avec d’autres qui étaient en Côte d’Ivoire. Quant au ministre d’Etat, Albert Mabri Toikeusse, président du parti fondé par feu le général Guéi Robert, l’UDPCI, dans un interview à RFI reprise par les journaux, il affirme que c’est au domicile de Gbagbo que le général a été conduit puis tué. Concernant l’assassinat du ministre de l’Intérieur d’alors Emile Boga Doudou, il avance que (son frère) Lida Kouassi, ministre de la Défense en son temps, serait impliqué car les deux seraient en conflit, fait savoir Le Nouveau Réveil.

Pour Le Nouveau Courrier, Mabri a travesti l’histoire de la Côte d’Ivoire en « mentant » sur Mme Simone Gbagbo qui aurait assisté à la mise à mort du Général. Car en vérité ce jour là, elle était en visite en Italie aux côtés de son époux, précise t-il. Quant à Le Quotidien d’Abidjan, il écrit que Mabri accuse les pro-Ouattara dans la mort de Boga Doudou. « Je n’exclus pas que Boga Doudou ait été assassiné par des insurgés pro-Ouattara ». Notre Voie ajoute que Mabri cache des vérités. Pour lui, le seul fait que l’interviewé ait dit que Mme Gbagbo se trouvait en Cote d’Ivoire au moment de la mort de Guéi discrédite toutes les accusations qu’il a portées contre Séka Séka et les autres loyalistes qui auraient exécuté le général. Cependant dans le cadre des enquêtes, il a souhaité que l’on s’oriente vers ceux qui auraient une raison de faire disparaître Guéi, ceux qui ont tué son secrétaire général Balla Kéita, au Burkina Faso. Le Nouveau Courrier revient pour se demander si le Président Ouattara n’est pas le vrai père de la rébellion. En tout cas pour le quotidien, il y a un gros mensonge du chef de l’Etat qui l’accable. Il rappelle que lors du face-à-face présidentiel, le candidat du RDR, Alassane Ouattara, avait promis que s’il était élu, « la première chose que je voudrais faire, c’est de faire des enquêtes sur le coup d’Etat de 1999, parce que moi aussi je veux savoir… Je vais mettre en place aussi une commission d’enquête sur la rébellion pour savoir comment elle a été organisée, qui l’a organisée, qui l’a financée et pourquoi il y a eu tant de dégâts et de souffrances et de tueries des frères Ivoiriens entre eux. Je prends l’engagement de faire la lumière sur ces choses et bien sûr le corollaire : l’assassinat du gal Guéi et de Boga Doudou ». Ce qu’il ne fait pas après dix-huit mois de pouvoir. Cette déviation en dit long, selon lui.

Des pro-Gbagbo manifestent

Dans L’Inter, Blé Goudé affirme qu’il n’est pas en deal avec les nouvelles autorités ivoiriennes, encore moins avec le ministre Hamed Bakayoko qui avait dit que lui et Blé Goudé s’appellent au téléphone. Quant à l’avenir de la Côte d’Ivoire, il dit : « j’ai peur pour mon pays. La fracture entre les autres ethnies et le nord me semble trop profonde aujourd’hui ». Aujourd’hui rapporte la colère de la mère de Michel Gbagbo, Jacqueline Chamois. Elle avance que la France sait tout ce qui se passe en Côte d’Ivoire, parlant des violations du régime d’Abidjan à l’endroit de son fils qu’elle souhaite voir rapatrier en France. Son père Laurent Gbagbo pourrait connaître aussi la liberté. Le Temps dit qu’au regard de la sortie de Gilbert Bitti, conseiller juridique à la CPI, certaines sources indiquent que la Cour va prononcer la libération de l’ex-chef d’Etat ivoirien, en octobre 2012, parce que les faits de tortures sur sa personne sont établis.

César DJEDJE MEL in Linfodrome


Vendredi 21 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1934 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 895 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Pourquoi les Africains fuient-ils l’Afrique ?: Les récentes images publiées par la chaine de télévision américaine… https://t.co/5N2uAZ2m8b

Facebook

Partager ce site