Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Stéphane Kipré (Président de l’Ung) : « Affi était une vipère dans la poche de Gbagbo »

Stéphane Kipré, le président de l’Union des nouvelles générations (Ung), répond à l’ex-président du Fpi qui l’accusé d’avoir imité la signature du Président Laurent Gbagbo.


Stéphane Kipré (Président de l’Ung) : « Affi était une vipère dans la poche de Gbagbo »
Après la saisine par Affi, la justice vient d’invalider la candidature du Président Laurent Gbagbo à la présidence du Fpi…

Tout observateur sérieux de la vie politique ivoirienne s’y attendait. Et c’est le contraire qui nous aurait surpris. Cette justice que Affi N’Guessan qualifie de « justice de vainqueurs » quand il s’agit de lui et de « justice de tous les ivoiriens », lorsqu’il veut s’en servir pour disqualifier un adversaire dont le seul tort est de ne pas être d’accord avec lui lorsqu’il s’agit de la ligne politique qu’il veut imprimer à son parti. Je constate comme vous, qu’il poursuit aussi en justice plusieurs journaux bleus qui se sont pourtant battus afin qu’il recouvre la liberté et cela est regrettable. Cette action contribue à l’isoler vis à vis des ivoiriens qui sont attachés à la personne du Président Laurent Gbagbo et au combat pour la souveraineté de la Côte d’Ivoire qu’il incarne et cela me peine.

Est-ce que c’était la solution pour le président de ce parti de saisir les tribunaux ?

Naturellement que ce n’était pas la solution. Puisqu’aujourd’hui, après avoir remporté son procès contre le Président Laurent Gbagbo devant la justice de Ouattara, Affi appelle à la discussion et au rassemblement. C’est la preuve qu’un parti ne se dirige pas avec des décisions de justice mais avec l’aval et le soutien des militants. Vouloir se maintenir à la tête de son parti tout en refusant d’affronter la vérité des urnes ne peut contribuer qu’à lui ôter toute légitimité, mais tout est fonction de ce qu’il vise vraiment. Car il n’y a aucun mérite à être un général sans troupes, comme cela est son cas actuellement vu que la majorité des militants de son parti désapprouve ses agissements qui s’apparentent à un parricide. Le combat que nous menons présentement pour notre pays n’est pas nouveau, puisque plusieurs autres ont lutté avant nous pour l’indépendance véritable et chaque combat, chaque pays a eu ses résistants et héros de la lutte mais aussi ses collabos. Un rapide bilan des combats avant le nôtre permet de comprendre que les collabos n’ont jamais pu triompher. C’est donc à chacun d’écrire son nom là où il pense qu’il mérite d’être. Parmi les résistants, ceux qui gagnent le combat ou parmi les collabos, ceux qui gagnent seulement certain rounds du combat et tombe ensuite dans la poubelle de l’histoire.

Affi vous accuse d’avoir imité la signature du Président Laurent Gbagbo…

Ceux qui le pensent ou le disent comme Affi N’Guessan sont des comiques. Le Président Laurent Gbagbo est certes en prison, mais il n’est pas coupé du monde. Il est informé et bien informé de la situation politique en Côte d’Ivoire et dans le monde et si moi-même ou une autre personne avait vraiment imité sa signature, ses avocats auraient depuis longtemps décrié cette supercherie. La vérité est que les ivoiriens ont souhaité que le Président Laurent Gbagbo face acte de candidature et il a accepté ce challenge, car toute sa vie est un vrai parcours de combattant.

Affi a pris un graphologue pour voir la signature…

Vous savez, au moment ou nous faisons cette interview, je suis à La Haye pour souhaiter mes vœux les meilleurs au Président Laurent Gbagbo. Prendre un graphologue pour savoir si le Président Laurent Gbagbo a effectivement signer le courrier qu’il a fait partir à Abidjan alors que Gbagbo est vivant et que Affi N ‘Guessan peut le contacter par divers moyens afin de s’en assurer est une injure à l’intelligence des ivoiriens. Si Affi voulait informer les ivoiriens du fait qu’il n’est volontairement plus en contact avec le Président Laurent Gbagbo depuis sa sortie de prison, il ne s’y serait pas pris autrement. Les agissements de Affi N’Guessan et de ses amis me font comprendre qu’ils ont toujours été une vipère dans la poche du Président Laurent Gbagbo durant toutes ces années et ils ne font que maintenant, de façon ouverte ce qu’ils ont toujours fait en se cachant.

On ne sent pas votre parti sur le terrain…

Effectivement, vu de loin, l’on peut avoir l’impression que l’Union des nouvelles générations est inerte sur le terrain en Côte d’Ivoire, mais ce n’est pas le cas. Après le 11 avril 2011, toutes les manifestations publiques étaient réprimées dans le sang. En dépit de cela, la jeunesse de notre parti était auprès de celles des autres partis pour l’organisation de ces actions. Par la suite, au niveau de la direction du parti, nous avons décidé d’être aux cotés des victimes de la crise post-électorale de 2010, par conséquent, nous avons mené plusieurs actions en direction des prisonniers politiques et des exilés pour leur apporter des vivres et non vivres, mais aussi notre soutien et réconfort moral. Je serai moi-même en tournée dans tous les camps de refugiés ivoiriens de la sous-région ouest-africaine en ce début d’année pour leur dire que nous ne les oublions pas et que nous sommes conscients de notre devoir de solidarité. Le deuxième axe de nos actions a consisté à installer des délégations de l’Ung dans la diaspora et notamment en Europe, parce que nous sommes partis du constat que nous avons gagné les élections de 2010, mais avons perdu la guerre faute d’alliés. Pour combler cette défaillance, il nous fallait installer des représentants et les former afin que ceux-ci soient nos porte-voix auprès des gouvernements des pays où ils vivent. A ce jour, nous sommes satisfaits même si cette mission n’est pas encore achevée et c’est pourquoi, dans les jours à venir, le parti va organiser des manifestations publiques à Abidjan pour porter nos aspirations, exiger la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés.

Avez-vous des nouvelles du président intérimaire de votre parti ?

Oui j’ai maintenant des nouvelles du camarade Etienne N’Guessan et il se porte bien.

D’aucuns soutiennent qu’il a pris la poudre d’escampette…

Ceux qui le disent ou le pensent ne sont pas sérieux. Si c’est prendre la poudre d’escampette que de se mettre à l’abri alors qu’on vient d’échapper à un enlèvement en pleine rue, après avoir passé 18 mois en prison arbitrairement et qu’on reçoit continuellement des menaces de mort, alors je l’en félicite. Les gens ne le savent peut être pas, mais notre parti paye un lourd tribu de la crise. A ce jour, après notre siège qui a été vandalisé, les domiciles de plusieurs responsables du parti occupés à Abidjan, nous comptons une cinquantaine de militants encore détenu sans jugement depuis 4 ans dont un membre de notre secrétariat général et plusieurs exilés dans la sous région ouest-africaine et en Europe.

Aurez-vous un candidat en 2015

Tout parti politique et encore plus le nôtre aspire à prendre et gérer le pouvoir d’Etat et le passage obligé reste les élections présidentielles mais en l’état actuel des choses avec une Cei aux ordres, des prisonniers politiques et exilés, l’insécurité qui prévaut sur toute l’étendue du territoire nationale, etc, non nous ne sommes pas intéressés. Cependant, si le pouvoir crée les conditions d’un dialogue franc qui permette de régler tous ces problèmes avant d’aller aux élections, alors la convention du parti avisera. Si nous voulons de vraies élections en 2015, alors il faut apaiser le climat politique et cela revient à libérer tous les prisonniers politiques dont les plus illustres sont le Président Laurent Gbagbo, la première dame Simone Gbagbo, mon frère Charles Blé Goudé sans omettre tous les officiers de l’armée de Côte d’Ivoire détenus au secret et de qui l’on ne parle pas assez selon moi.

Vous rencontrez des personnalités africaines. Peut-on savoir les raisons de ces visites ?

Oui j’ai rencontré plusieurs chefs d’Etats africains et des personnalités politiques internationales pour évoquer la situation qui prévaut en Côte d’ Ivoire. Il était important comme je l’ai souligné plus haut de leur expliquer notre version des évènements qui se sont déroulés dans notre pays et notre vision de la sortie de crise, car il ne faut pas se voiler la face, notre pays est toujours en crise

Est-ce que vous parlez de la libération du Président Laurent Gbagbo ?

Bien évidemment ! C’est d’ailleurs le sujet central de nos discussions, car pour nous à l’Union des Nouvelles Générations, la libération du Président Laurent Gbagbo est un impératif catégorique pour la réconciliation dans notre pays. Il faut que le Président Laurent Gbagbo recouvre la liberté afin qu’un dialogue national inclusif se tienne pour permettre à la Côte d’Ivoire de se réconcilier pour aller de l’avant.

Quelles sont leurs réactions ?

Je peux vous assurer qu’elles sont très réceptives et conviennent avec nous que la Côte d’Ivoire n’est toujours pas réconciliée et que l’on ne peut maintenir le Président Laurent Gbagbo en dehors de ce processus. Plusieurs m’ont fait la promesse de s’investir personnellement afin que cela soit une réalité, mais je ne m’arrête. Je continu mon périple en allant à la rencontre de tous ceux qui ont les capacités de peser de tout leur poids sur la scène internationale afin que la paix et la cohésion sociale reviennent en Côte d’Ivoire

Quel bilan faites-vous de la gestion du pouvoir par Alassane Ouattara?

Dans quelques jours, je ferai une déclaration pour analyser en détail les quatre années de gestion du pouvoir d’Etat par M. Ouattara. Mais déjà, l’on peut dire que le seuil actuel de la dette de notre pays inquiète les ivoiriens dans leur ensemble. Avant le Point d’achèvement de l’initiative Ppte, la dette de notre pays était estimée en 2011 à 7.952 milliards de fcfa environ. Après le Ppte, nous étions à une de dette de 4.410 milliards de fcfa. Puis depuis 2013, nous sommes à nouveau à un stock de dette de 6.921 milliards de fcfa environ en dépit de toutes les annulations dont nous avons bénéficié. Nous sommes donc à nouveau endettés au même niveau qu’avant le Ppte alors que le pays n’a pas véritablement changé du point de vu des investissements et de la qualité de vie. Où sont donc passés tous ces milliards en 4 ans ?

Interview réalisée par :
Yacouba Gbané
yacou06336510@yahoo.fr
In Le Temps
Mercredi 7 Janvier 2015
Lu 391 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par marabout le 19/02/2015 04:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonsoir
Je suis le marabout vaudoun comlan initié au près des grands maitres africains, égyptiens et indous, je pratique le maraboutage et la voyance depuis plus de 15 ans.
Je vous aide à résoudre tous vos problèmes, même les cas les plus désespérés: Amour, désenvoutement, protection contre les ennemis, les mauvais sorts. Guérit l'impuissance sexuelles, fidélité absolue, rétour d'affection, valise magique et portefeuille magique, tout sur la voyance, chute des cheveux. Chance dans tous les domaines, promouvoir la clientèle, problèmes de voisinages, réussite dans les affaires, etc…
Le grand mage est convoité un peu partout dans le monde à cause de l’efficacité de mon travail. Les résultats que fournissent le maitre vaudoun comlan sont 100% garantis et cela dans un intervalle de 48 heures au maximum, si cela a besoin d’un rituel.
Consultez le maitre vaudoun comlan à tout moment, de 6heures à 2 heures aux adresses suivantes.
mail:marabout.comlan92@gmail.com
Contact: (00 229) 61 75 64 47
Site : www.maraboutcomlan.com
NB:reception avant paiement.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site