Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Sénégal : Wade a voté sous les huées, forte mobilisation dans les urnes

Le président sortant sénégalais Abdoulaye Wade a été voter dans un climat tendu, ce dimanche. Les bureaux de vote, devant lesquels se dressaient de longues files d'attente, ont fermé à 18h locales. Dans un entretien au JDD, Wade se dit persuadé d'avoir une "majorité écrasante" dès le premier tour de la présidentielle.


Sénégal : Wade a voté sous les huées, forte mobilisation dans les urnes
Un vote mouvementé. Le chef de l'Etat sénégalais Abdoulaye Wade, candidat à la présidentielle, a déposé son bulletin dimanche à Dakar, sous les huées de plusieurs centaines de personnes. Le président sortant, accompagné de son fils Karim et de sa fille Sindiély, ainsi que du ministre de l'Intérieur Ousmane Ngom, a voté dans un bureau du quartier du Point E, où il possède une résidence privée. Quelques applaudissements et des cris de soutien - "Gorgui" (le vieux en wolof, surnom de Wade), "l'homme fort est là" - avaient pourtant bien accueilli le président à sa descente de voiture. Mais la foule a ensuite scandé "Wade, dégage", obligeant l'entourage du chef de l'Etat, visiblement fâché, à l'escamoter à la sortie du bureau de vote sans qu'il puisse prendre la parole.

Malgré ces huées, à 85 ans, Abdoulaye Wade est plus confiant que jamais. Alors qu'il brigue dimanche un troisième mandat et que la tension est vive dans le pays, le président sénégalais se dit persuadé de conserver son poste dès le premier tour. "Ma majorité est si écrasante que je pense être élu avec un fort pourcentage dès le premier tour", confie-t-il dans un entretien au Journal du Dimanche. Les risques de débordements? Il n'y croit pas. "L'opposition est incapable d'organiser de telles choses. Une révolte des Sénégalais contre moi n'est pas pensable !", affirme-t-il. Selon lui, les manifestants qui réclament son départ "sont manipulés par des politiciens machiavéliques qui n'oseront jamais mettre leurs propres enfants dans la rue", assure-t-il tout en déclarant se sentir "meurtri" par les six décès survenus lors des manifestations.

"Les Français et les Américains cherchent à m'embêter"

Le président sortant réaffirme qu'il n'y "aura pas d'état d'urgence, sauf si des mercenaires sortent dans la rue pour tirer sur les gens. A ce moment-là, je déclarerai l'état de siège. Mais cela n'arrivera pas". Alors que l'opposition sénégalaise a proposé, samedi, d'organiser un nouveau scrutin sans lui "dans un délai de six à neuf mois", et que la mission d'observation de l'Union africaine a appelé à une limitation à deux ans de son éventuel troisième mandat, c'est vers les Européens que ses critiques se concentrent.

"Ce n'est pas à [eux] de décider", lance-t-il. Dans un entretien à Jeune Afrique, le chef de la diplomatie française Alain Juppé a jugé que "la durée excessive de l'exercice du pouvoir peut poser problème". Ce à quoi Abdoulaye Wade répond : "je sais que les Français et les Américains cherchent à m'embêter, parce que je ne suis pas docile. Je répondrai comme [l'ancien président Leopold Sedar] Senghor : 'Je ne suis pas le nègre de service'". Quant à Nicolas Sarkozy? "Il n'est pas mon adversaire, enfin, je crois. Je pense qu'il ne partage pas le point de vue de M. Juppé", conclut-il.

Près de 5,3 millions de Sénégalais étaient appelés aux urnes. Et la mobilisation a été très forte. Mais aucune violence n'était à déplorer à Dakar dans l'après-midi. Voir la vidéo : Sénégal : l'opposition " ne s'attendait pas à un calme aussi plat ". "Ce qui est important pour les Sénégalais, c'est le changement, le vrai changement" a déclaré Youssou Ndour, dont la candidature avait été rejetée par le Conseil constitutionnel. "Nous n'accepterons pas qu'un coup de force électoral puisse se passer ici", a-t-il ajouté. A Paris, les Sénégalais se sont aussi pressés pour aller voter. Voir la vidéo : Les Sénégalais de France votent aussi . A 18h, 19h heure de Paris, les bureaux de vote ont officiellement fermés. A l'exception de ceux qui ont ouvert après l'heure officielle dans lesquels certains électeurs attendaient encore de voter, ou de ceux pour lesquels la participation était jugée faible. Et d'après des résultats officieux, le président sortant Wade serait devancé dans son propre bureau de vote à Dakar. Sur 484 votants, il arriverait en deuxième position derrière Moustapha Niasse, un de ses anciens Premiers ministres, avec 102 voix contre 152, selon l'Agence de presse sénégalaise. Les résultats complets du centre de vote n'avait pas été publiés dimanche dans la soirée. Les premiers résultats officiels provisoires à l'échelle du pays devraient être communiqués mardi. Des estimations devraient être disponibles lundi.

lci.tf1.fr
Dimanche 26 Février 2012
Lu 156 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1733 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2140 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1369 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 621 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 687 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site