Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Sécurité nationale : Les raisons de la menace djihadiste contre la Côte d’Ivoire


Sécurité nationale : Les raisons de la menace djihadiste contre la Côte d’Ivoire
Deux attaques en trois semaines ont été perpétrées par le groupe djihadiste Ansar Dine au sud du Mali. La dernière en date a eu lieu le dimanche 28 juin 2015 et s’est soldée par la prise de Fakola, ville malienne située à 20 Km de la frontière ivoirienne. Au lendemain de cette attaque, le gouvernement ivoirien avait annoncé l’envoi de militaires en renfort à sa frontière avec le Mali, même si à ce moment-là, le groupe djihadiste n’avait pas cité la Côte d’Ivoire parmi ses cibles. Mais depuis le mardi 30 juin 2015, Ansar Dine du Mali a officiellement inscrit la Côte d’Ivoire sur la liste des pays qu’il menace d’attaquer. Pour ce groupe djihadiste, les autorités ivoiriennes coopèrent avec les “ennemis de l’Islam’’. Et il y a un peu plus de deux ans, cette même raison avait été évoquée. « La rumeur courait bien avant le déclenchement de l'offensive française au Mali. La menace s'est précisée fin 2012, et c'est en mars que les premières arrestations de jihadistes ont eu lieu à Abidjan. Une cellule de moins de dix hommes, de nationalité égyptienne selon certaines sources, a été démantelée dans une opération conjointe entre les forces de sécurité françaises et ivoiriennes. Ces jihadistes s'apprêtaient à viser des intérêts français en Côte d'Ivoire. Une menace toujours d'actualité, probablement motivée par l'activisme d'Alassane Ouattara, président en exercice de la Cédéao, dans la résolution de la crise malienne, ainsi que par la présence de plus de 10 000 Français en Côte d'ivoire », avait confié Rfi le 1er juin 2013, se référant à un message publié le 27 mai 2013 sur le site du ministère français des Affaires étrangères, recommandant la vigilance accrue à ses ressortissants résidant ou de passage en Côte d’Ivoire.

Dans la foulée, avait annoncé cette radio, des soldats ivoiriens ont été postés dans le nord-ouest de la Côte d'Ivoire depuis plusieurs mois et des imams radicaux étaient surveillés de près, à l'intérieur du pays comme à Abidjan. « Des sources proches de la présidence ivoirienne affirment que la sécurité a été renforcée à l'aéroport d'Abidjan et autour des sites sensibles. Quant à la France, elle encourage les services de renseignement ivoiriens à accorder toute l'importance qu'elle mérite à cette menace jihadiste », avait-elle poursuivi.

A.A
In L'Intelligent d'Abidjan
Jeudi 2 Juillet 2015
Lu 791 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par SIAKA COULIBALY le 02/07/2015 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gars ,à mon humble avis,il faut exclure la problématique islamiste de notre diatribe politique,car si nous aimons vraiment la Côte d'Ivoire si c'est véritablement notre seul pays,unissons nous tous pour ne pas que ces barbares viennent nous le détruire .

Nous discutons de la gouvernance de la Côte d'Ivoire parce qu’elle existe. Alors n'abordons pas la question Djihadiste sous l'angle de notre chapelle politique ou religieuse car tout est possible quand le pays demeure.

De la même manière que dans toute sa composante la Côte d'Ivoire a empêché l'entrée d'Ebola il faut qu'il en soit ainsi pour la question islamiste.

Je vous invite à cogiter sur la métaphore Ebola et Islamisme.

Qu’ALLAH protège le peuple ivoirien des méfaits de ces pervers.

2.Posté par Akossia Pierre le 02/07/2015 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SIAKA COULIBALY,

Avec Ebola, si tu prends soin de l'hygiène et de ce que tu manges, ta vie est presque sauve, or avec les razzias du nord du pays, le fait, voulant conserver perpétuellement les conditions de rattrapage, notre vie est menacée sans raison constamment, en tête de cette cohorte le burkinabè.

L'islam, normalement ça ne devrait pas poser problème, mais la plupart qui en pratique, a reçu une éducation conflictuelle de prédominance, or de façon isolée, ce sont des gens parfois très agréables.

Combien la religion catholique n'a pas tué au temps d'alors, un jour l'islam deviendra une religion d'épanouissement humain sans plus.

Mais pour l'heure, le problème ivoirien n'est pas un conteste religieux, mais si le burkinabè a essayé de nous diviser en se servant de l’islam.

Vive la CNC !

3.Posté par Benie le 02/07/2015 22:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Loin de la.notre pays la côte d ivoire nous coûte très cher donc tous ensemble faisons barrière a cela

4.Posté par Akossia Pierre le 04/07/2015 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici la personne qui nous a déstabilisé en nous faisant la guerre et donner notre pays aux gens du nord, qui confond tout. Comment peut-on protéger une telle information pour ne pas qu’on fasse lire à tout le monde ici et là par copier-coller. On s’en fout...

J’ai lu pour vous !

Nicolas Sarkozy se perd entre la Russie et l’Ukraine

Dans une interview publiée dans Le Monde daté du jeudi 2juillet, Nicolas Sarkozy évoque l’actualité internationale de ces dernières années. Sur la crise ukrainienne, certaines informations de l’ex-président sont fausses.

Hollande a-t-il attendu un an avant de discuter avec Poutine?

Ce que Sarkozy dit:

«Je m’interroge toujours sur la question de savoir pourquoi il a fallu attendre un an pour discuter avec M. Poutine.»Pourquoi c’est faux :

La crise ukrainienne remonte au 21novembre 2013, date à laquelle le gouvernement ukrainien de Viktor Ianoukovitch refuse de signer l’accord d’association avec l’Union européenne. Cette décision est le point de départ de la révolution ukrainienne, qui débouche sur le renversement du président, le 21février 2014.

Dans la foulée, Moscou annexe la Crimée, et alimente de plus en plus ouvertement les tensions dans l’est du pays, qui ne tarderont pas à se transformer en conflit armé.

Trois mois plus tard, François Hollande dîne à l’Elysée avec Vladimir Poutine afin d’évoquer la situation en Ukraine. En juin, c’est lui qui réunira en Normandie, à l’occasion des commémorations des 70 ans du Débarquement, les présidents russe et ukrainien.

A-t-on retiré au russe son statut de langue officielle?

Ce que Sarkozy dit:

«Il fallait […] empêcher le gouvernement ukrainien de retirer le statut de langue officielle au russe dans un pays où 30% de la population est russophone.»Pourquoi c’est exagéré :

En2012, Viktor Ianoukovitch, alors président de l’Ukraine, fait voter une loi élargissant les droits d’utilisation de certaines langues minoritaires au niveau régional. Le russe devient langue régionale dans les territoires où les russophones représentent plus de 10% de la population, soit dans 13 subdivisions administratives sur 27. Cette initiative est dénoncée à l’époque par l’opposition. Viktor Ianoukovitch la promulgue tout de même, le 8juillet de la même année.

Lorsque son régime est renversé, le 21février 2014, le Parlement ukrainien vote une loi abrogeant ce statut de langue régionale (c’est à cet épisode que fait référence Nicolas Sarkozy). Les protestations sont immédiates; cette loi ne sera jamais promulguée et encore moins appliquée. L’initiative du Parlement aura malgré tout un effet désastreux dans l’Est russophone du pays, contribuant à envenimer le conflit.

La question linguistique a toujours eu en Ukraine une connotation politique. Le régime tsariste avait interdit l’usage de l’ukrainien. En Ukraine soviétique, russe et ukrainien (deux langues proches) sont toutes deux langues officielles du pays. Les intellectuels ukrainiens seront malgré tout des cibles de choix de la répression, particulièrement pendant les années Staline.

Par ailleurs, l’affirmation selon laquelle «30% de la population est russophone» méconnaît une réalité: l’Ukraine est un pays bilingue. L’immense majorité de ses habitants parlent les deux langues; celles-ci peuvent être utilisées alternativement à la télévision sans que personne ne s’en émeuve. Et des villes russophones comme Kharkiv ou Dnipropetrovsk se sont découverts à l’occasion de la guerre une identité ukrainienne forte, fournissant notamment de nombreux volontaires aux forces armées du pays.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1778 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2155 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1393 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05
ladepechedabidjan : CPI : Blé Goudé victime d’un «malaise» lors de son procès, annonce son avocat:... https://t.co/oI4SNdxLio https://t.co/gTa67G0VXb
Vendredi 9 Décembre - 10:16

Facebook

Partager ce site