Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

RD Congo-Elections: un véritable casse-tête africain

Maudit soit celui qui pense et parle élections en Afrique, dirait-on. Après le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Madagascar, la Guinée-Conakry, la République démocratique du Congo, c'est le tour de l'Union africaine, UA, d'être atteinte par le virus «électoria» pendant que le Sénégal est menacé. Un véritable casse-tête africain.


RD Congo-Elections: un véritable casse-tête africain
A l'Union africaine, on joue les prolongations. Le vote des chefs d'Etat et de gouvernement lors du 18ème sommet de l'Union africaine et qui devrait permettre l'élection d'un nouveau président de la Commission africaine ou la réélection du président sortant s'est clôturée en eau de boudin. Il n'a pas réussi à départager les deux candidats en lice. A savoir, le Gabonais Jean Ping, candidat à sa propre succession, et la Sud-africaine Nkosazama Dlamini Zuma, ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères. Match à rejouer dans six mois au Malawi. Entre-temps, une commission sera mise en place au mois de mars pour réadapter ou réajuster le Code électoral. Celui en vigueur souligne que le candidat à élire devra réunir les 2/3 des suffrages. Ce que les deux candidats n'ont pas réussi à réunir jusqu' au troisième tour avant que la sud-africaine ne se retire. Même au quatrième tour, Jean Ping, resté seul n'a pas atteint la majorité exigée. Situation qui divise déjà l'Afrique.

Auparavant, certains pays africains s'étaient lancés dans le jeu électoral, sans trop de succès. Il s'agit du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Madagascar, de la Guinée - Conakry, de la République démocratique du Congo. Dans le premier cas, des voix se sont élevées pour dénoncer le bourrage des urnes, la corruption. Le cardinal Tumi de Garoua a joint sa voix aux contestataires pour réclamer la vérité des urnes. En Côte d'Ivoire, le bras de fer se poursuit. Certes, Alassane Ouattara est président de la république alors que Laurent Gbagbo est détenu en prison à la Haye. Mais lors de dernières législatives, le Front populaire ivoirien, FPI, parti de Laurent Gbagbo, a boycotté les élections. Entre-temps, l'on n'a pas encore fini de compter les morts en Côte d'Ivoire en plus du sang à la lagune.

Dans l'île malgache, le bras de fer se poursuit également entre les partisans de Andy Rajoelana et ceux de Ravolamana. Ce dernier a même été empêché, par deux fois, à regagner son pays, demeurant ainsi en exil en Afrique du sud.

En République démocratique du Congo, on n'a pas encore fini d'épiloguer sur les élections du 28 novembre 2011. Bien au contraire, le ciel est nuageux, l'avenir incertain tant le processus électoral a été entaché de graves irrégularités difficiles à corriger. L'on parle même des élections «uniques» en Afrique sans avancées démocratiques tant les déficiences sont sérieuses, entamant la crédibilité de tout le processus électoral. Des messages fusent de partout pour sauver ce qui peut l'être encore.

Comme si cela ne suffisait pas, le Sénégal est déjà atteint par le virus « électoria ». Les manifestations violentes sont observées pendant que l'on compte les premiers morts. Dans ce pays, le « lion » de la Teranga, Abdoulaye Wade, ne veut lâcher prise. Il fait voir sa crinière pour mordre quiconque aurait oublié ce vieil adage africain selon qu'il faut toujours craindre un «vieux lion édenté ».

COLONISATEURS ET GROUPES IDENTITAIRES

Pour de nombreux observateurs, avec la chute du mur de Berlin, le début du processus de démocratisation à travers le monde, et particulièrement en Afrique, l'an 2000 devrait marquer le commencement de la «renaissance africaine». Malheureusement, les choses sont en train de prendre une autre tournure rétrograde en Afrique. Comme pour dire qu'il est difficile de couper le cordon ombilical avec un certain passé politique.

A Addis-Abeba, le camp de la sud-africaine a lâché le mot : « Jean Ping serait le candidat de la France ». Juste ce qu'il fallait pour affirmer que la guerre hégémonique entre les francophones et les anglophones se porte à merveille en Afrique. En fait, le gros des pays qui soutiennent Dlamini Zuma, fait partie du Commonwealth.

En Côte d'Ivoire, on dit tout haut que le président Alassane Ouattara, serait «l'homme de la France». Par contre, Laurent Gbagbo qualifié d'un « ultra nationaliste » qui mettrait les intérêts occidentaux en Côte d'Ivoire en danger.

La même analyse pèse en République démocratique du Congo où l'ombre des «groupes identitaires» qui financent les multinationales plane au-dessus du processus électoral. Il est question de voir à la tête de ce pays une personnalité à même de préserver, de protéger les intérêts divergents des multinationales, de ces groupes faciles à identifier. Les guerres meurtrières subies par la RDC s'inscriraient dans la même logique. Et que si jamais demain, la balkanisation s'imposait en RDC, elle obéirait à la même approche machiavélique.

Le Sénégal n'échapperait pas à la même déduction : le pays de la Téranga est partagé entre les « pétrodollars » des pays arabes et le CFA soutenu par l'Euro avec le parrainage de la France.

RENAISSANCE AFRICAINE : DEJA UN VIEUX REVE

Il est un fait indéniable que face à la crise qui déstabilise le vieux continent et le pays de l'Oncle Sam, le continent africain ne vivra jamais en paix. Comment le serait-il devant ce manque d'argent et ces difficultés économiques qui provoquent des crises sociales dans les pays industrialisés ? La crise en Casamance marquera toujours le Sénégal. Que le Nigeria, le premier producteur du pétrole en Afrique est déjà en pleine « guerre de religion » ; que la Côte d'Ivoire est à genoux pour que l'on vienne lui prendre son cacao indispensable à la fabrication de milliards de chocolats ; que la RDC doit «partager» son coltan, sa cassitérite, son étain, son or, son diamant et maintenant son pétrole avec ses voisins ; que le pétrole libyen n'échappera plus au contrôle occidental, et nous en passons.

Et pourtant, l'Afrique commençait à rêver : du grand rêve de la renaissance africaine. Hélas ! C'est déjà une illusion. Tant que les élections ne seront qu'un «casse-tête » africain.

Par Freddy Monsa Iyaka Duku in Le Potentiel
Jeudi 2 Février 2012
Lu 248 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1776 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2155 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1393 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - 25e anniversaire de l’UNJCI : 15 journalistes distingués dans l’ordre du... https://t.co/kYve8SiJSl https://t.co/45g4qQlmeD
Jeudi 8 Décembre - 10:26

Facebook

Partager ce site