Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Procès de Laurent Gbagbo le 18 juin La Cpi coincée


Procès de Laurent Gbagbo le 18 juin La Cpi coincée
La Cour pénale internationale, embarquée par Ocampo dans un sinistre complot, est dans un embarras total, face aux vices qui entachent le dossier de l’accusation, à la perspicacité des avocats de la défense et à la mobilisation des démocrates du monde entier.

Faut-il, dans le dossier ivoirien, davantage entourer d’obscurité une affaire qui manque déjà de clarté ? Au regard du complot qui s’est traduit par les incohérences du dossier d’accusation et des nombreux vices de procédure qui entachent l’action de la Cpi, cette institution joue sa réputation. Les juges de La Haye, placés par le procureur Ocampo dans une situation où la crédibilité de leur institution est plus que jamais entachée, vont devoir, le 18 juin 2012, dissiper les doutes qui habitent les démocrates africains sur leur capacité à dire le droit, dans un procès juste et équitable dans l’affaire des «crimes commis en Côte d’Ivoire depuis 2012», en se démarquant des pesanteurs politiques qui lient Ocampo aux comploteurs.

L’avocat principal du Président Laurent Gbagbo a annoncé les couleurs en démontrant brillamment que la Cpi n’est pas compétente pour juger Laurent Gbagbo. Une plaidoirie qui nous ramène aux nombreux vices qui ont entaché la démarche du procureur argentin. Un homme qui s’est allié à Sarkozy et à Ouattara, pour transférer illégalement le président Laurent Gbagbo à la Cpi, en piétinant le traité de rome qui fonde cette cour et en méprisant les procédures en vigueur. Le caractère politique du dossier n’est plus à démontrer. Et les avocats de l’illustre prisonnier de La Haye ont en leur possession des preuves et les arguments qui ruinent définitivement le dossier de l’accusation, déjà vide au départ.

La question qui se pose à la Cpi est celle de sa crédibilité. Comment briser cette image négative de Cour des condamnations systématiques, abusives et arbitraires prononcées contre les dirigeants africains en froid avec les tutelles occidentales ? Le procès de Laurent Gbagbo offre, de ce point de vue, une chance historique aux juges de la Cpi de réhabiliter cette Cour de justice internationale. Il s’agira pour eux de démontrer que la Cpi n’est pas un simple outil politique aux mains de certaines puissances qui s’en servent pour réduire au silence les leaders africains qui refusent de servir aveuglement leurs intérêts.

Les démocrates du monde, mobilisés pour la libération de Laurent Gbagbo, attendent que la Cpi dise le droit et relaxe purement et simplement celui-ci. La mauvaise réputation de la Cpi dans l’affaire ivoirienne découle aussi de la partialité dont elle n’a pas encore réussi à s’affranchir. En effet, même si les juges de La Haye ont demandé des enquêtes sur le terrain pour des «preuves conclusion solides», Ocampo continue de réduire «les crimes de guerre et contre l’humanité commis en Côte d’Ivoire par les deux camps depuis 2002» au seul procès du Président Laurent Gbagbo. Bien que des mandats d’arrêts internationaux aient été formulés à l’encontre de Guillaume Soro et des chefs de guerre qui doivent répondre pour le camp Ouattara, leur mise en oeuvre n’est pas encore effective.

Et, à 21 jours de la seconde comparution de Laurent Gbagbo, aucun d’eux n’a encore été inquiétés. Jusque-là, ne s’agissait pour Ocampo, qui devrait quitter la tête de la Cpi le 16 juin 2012, soit deux jours avant le procès, que de juger Laurent Gbagbo, à la demande de Ouattara et de ses parrains, pour des crimes imaginaires. Une autre faiblesse de la démarche de la Cpi reste le fait que Ouattara qui est partie au conflit, se comporte comme juge dans l’affaire. En effet, la crise postélectorale, créée de toutes pièces par Sarkozy pour faire chuter celui qu’ il ne voulait pas à la tête de la Côte d’Ivoire, a opposé le «camp Gbagbo» et le «camp Ouattara. Les deux acteurs majeurs de la crise. Hélas, sans aucune preuve, la Cpi qui ne s’est jamais donné la peine de rechercher la vérité dans une seule affaire se comporte comme si l’un est plus «coupable» que l’autre.

Autant dire que le dossier ivoirien marque un tournant décisif pour la Cpi qui sera désormais jugée à l’aune de la justesse ou du caractère abusif de la décision qu’elle rendra. La perfection n’étant pas de ce monde, cette Cour n’est pas infaillible. Si elle s’est trompée parce qu’elle a été induite en erreur par Ocampo, que Mme Fatou Bensouda et les juges intègres de la Cpi aient l’humilité de le reconnaître. Il n’y a aucune gloire à s’entêter dans la turpitude, par crainte de se dédire. Au contraire, il y a beaucoup de noblesse à reconnaître ses erreurs. Ocampo, en se compromettant avec la coalition des conspirateurs dans l’affaire ivoirienne, a ternir l’image de la Cpi. Il appartient donc à sa remplaçante de sauver le peu de crédit, s’il en reste encore, qui pourrait permettre à cette Cour de justice de faire sa mue, pour devenir une institution respectable.

En ce sens, Gbagbo apparaît comme une chance inespérée pour la Cpi de se débarrasser des tares et des oripeaux dont un juge peu recommandable l’a affublés. Pour ce qui est du combat inlassable pour la victoire finale, ce ne sont pas les manigances et la actes de «corruption» qui viendront à bout de la détermination du président Laurent Gbagbo, des avocats de la défense et des démocrates du monde entier qui vont prendre d’assaut la ville de La Haye le 18 juin 2012. «On ira jusqu’au bout» a dit le père de la démocratie en Côte d’Ivoire. Quelles que soient les embûches et les épreuves qui ne manqueront pas, les démocrates ne baisseront jamais les bras. Le pouvoir Ouattara peut se le tenir pour dit.



K. Kouassi Maurice
in Le Temps
Vendredi 1 Juin 2012
Lu 449 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1163 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25
ladepechedabidjan : France / François Hollande renonce à sa propre succession : Quel courage historique, et... https://t.co/XAbvcODy06 https://t.co/4yFDc0Ptoq
Lundi 5 Décembre - 06:15
ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35

Facebook

Partager ce site