Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Prétendu dialogue républicain : Ouattara prépare une grande mascarade à Bassam

Le pouvoir organise ce week-end àBassam,un conclave avec l’opposition. Unerencontrequi n’estrien d’autre qu’une grossière mise en scène.


Prétendu dialogue républicain : Ouattara prépare une grande mascarade à Bassam
Il a une forte pression de la communauté internationale qui lui demande de négocier avec l’opposition. Alors qu’au pouvoir depuis la date apocalyptique du 11 avril 2011, Ouattara ne veut pas d’une opposition en Côte d’Ivoire. C’est même pourquoi il hait le Fpi avec une dévorante passion. Le week-end prochain, il organise alors dans la ville de Bassam, un atelier dit de «relance du dialogue avec l’opposition». Pour cette fois, la mise en scène a été confiée à la Primature qui pilote le projet. Et selon les services de Ahoussou Jeannot, cet atelier vise à «adop- ter de façon consensuelle, les points devant faire l’objet de né- gociations, convenir des modalités et du chronogramme du dialogue politique, et enfin, se mettre d’ac- cord sur la liste des participants au dialogue». Ainsi se présente le pro- gramme de l’atelier de Bassam. A y voir, pas de problème. On applau- dirait même Ouattara. Mais à l’analyse, on se rend compte de la grande mascarade et des gros pièges tendus au Fpi. Le conclave regroupera en effet, 60 personnes au total, comme le veut le pouvoir. Ce sont en fait ces 60 personnes qui vont poser les bases et les cri- tères des négociations. Ouattara qui ne veut pas avoir affaire au Fpi s’est offert des parts léonins dans ce lot. Le gouvernement y va avec un total de 25 représentants sur la soixantaine. Mais ce n’est pas tout. Le Fpi qui est le plus grand parti politique de Côte d’Ivoire s’est vu attribuer seulement 5 places. Et au même titre que Lider, le parti de Koulibaly Mamadou qui n’a aucune assise nationale. Toute la Côte d’Ivoire a vu comment Koulibaly s’est fait humilier dans la com- mune de Koumassi lors des dernières élections législatives. Il a juste eu près d’un millier de voix, devant plusieurs centaines de mil- liers d’inscrits. C’est ce parti que Ouattara met sur le même pied d’égalité avec le Fpi. En fait, il n’y a pas que Koulibaly. Le rpci, le nouveau parti politique créé par Bamba Moriféré, un homme de main de Ouattara se voit lui aussi attribué 5 places comme le Fpi. Pourtant, tout le monde sait que le cas Moriféré est une grossière mise en scène. L’homme qui se dit mira- culeusement opposant a été res- suscité par le pouvoir qui veut avoir en face, une opposition sur mesure. Son parti a été créé en début de ce mois d’avril dans un hôtel de la place, rien que pour noyauter cette rencontre de Bas- sam. Le pouvoir savait donc ce qu’il faisait. un autre groupement politique, à savoir l’Apn sorti de nulle part, a été convié à ce ren- dez-vous avec le même nombre de places que ceux du Fpi. Qui est-il ? D’où vient-il ? Seul Ouattara peut répondre à cette question. On n’oubliera pas aussi Alternative ci- toyenne de Kabra Appiah qui re- trouve subitement grâce aux yeux du pouvoir, au point de se voir at- tribuer 5 places. A peine arrivé du Ghana que Kabran Appiah est convié à Bassam avec tous les hon- neurs. Que dire de Gervais Couli- baly ? L’homme, en prévision de ce qui se préparait au sommet de l’Etat, s’est offert un ramassis d’opposants qu’il a regroupé dans un ensemble pompeusement bap- tisé Lmp (Ligue pour les mouvements de progrès). Le terme Lmp n’est pas fortuit. Il a été choisi pour faire diversion auprès des pro- Gbagbo. Il veut encore se donner la carrure d’un partisan de Gbagbo. Alors que tout le monde sait qu’il fait partie de ceux que Ouattara utilise contre le Fpi. A ce propos, il n’hésite pas aujourd’hui à taxer le Fpi de «parti d’extrémistes». On n’est donc pas surpris que lui aussi, il se voit grandement attribué 5 places dans ce conclave. C’est le prix qui lui a été payé. Et qui sera peut-être bientôt monnayé en poste... cash. Pour débattre d’une question aussi sérieuse de la récon- ciliation, Ouattara met sur pied d’égalité avec le Fpi, de prétendus groupements politiques qui amu- sent seulement la galerie et qui ne peuvent même pas faire élire un simple conseiller municipal. Ils ont tous pour mission de noyauter la rencontre de Bassam. Et faire pas- ser les points de vue du pouvoir qui les a déjà briffés de ce qui doit être fait. L’exercice sera très aisé. Car tout a été planifié au niveau du chronogramme de ce conclave. Lisez plutôt. «L’organisation du conclave devra être précédée de réunions préparatoires tenues par le ministre de l’Intérieur avec les différents partis et groupements politiques en vue de s’accorder sur la nécessité de la tenue duconclave ainsi que son contenu. Ces séances de travail ont pour ob- jectif d’arrêter définitivement le mode opératoire de ce conclave, en ce qui concerne notamment les participants, son déroulement ainsi que les sujets à débattre. S’agissant du conclave lui-même, il se déroulera en plénière entre les partis politiques d’opposition et la délégation du gouvernement», ex- plique la Primature dans les termes de références. Tout se com- prend donc rapidement. Ce n’est pas pour rien que le pouvoir donne autant de crédit à des groupe- ments pourtant mort-nés. La voix du Fpi sera volontairement étouf- fée à ce conclave. Tout se fera de manière expéditive. Car à la fin, il est question de crier victoire, «le Fpi est d’accord avec la réconcilia- tion telle que voulue par Ouat- tara». A la vérité, rien de nouveau. Ouattara prépare un Marcoussis bis où la rébellion s’était métastasée pour former un bloc compact avec six (6) autres houphouétistes qui ont par la suite formé le G7. En France, c’était dans une banlieue parisienne. Désormais au pouvoir, il préfère une banlieue d’Abidjan.

Guehi Brence in Le Temps
gbrence02063193@yahoo.fr
Jeudi 26 Avril 2012
Lu 240 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1189 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2160 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1400 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site