Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Président exécutif de « Solidarité Pour Laurent Gbagbo » Maurice Lohourignon : « Gbagbo reviendra parmi nous, c’est certain »

Maurice Lohourignon est une figure de proue des médias du Fpi. À l’occasion de la crise post-électorale qu’a connue le pays, il dirige le Comité exécutif du mouvement « Solidarité pour Laurent Gbagbo », mouvement de lutte pour la libération du père de la démocratie ivoirienne prise en otage à la Cour pénale internationale de La Haye. Dans cette interview, il parle des
activités de sa structure, de la crise qui secoue son parti depuis quelque temps, et du combat pour la libération du président Laurent Gbagbo.


Président exécutif de « Solidarité Pour Laurent Gbagbo » Maurice Lohourignon : « Gbagbo reviendra parmi nous, c’est certain »
Notre Voie : Vous avez organisé une cérémonie de présentation vente et de dédicace du livre écrit par le journaliste François Mattei sur le président Laurent Gbagbo, comment le livre s’est-il comporté sur le marché en Côte d’Ivoire ?

Maurice Lohourignon : D’abord cette cérémonie s’inscrivait dans le cadre de nos activités de mobilisation et d’informations de tous ceux et celles qui sont dans le combat pour la libération du président Laurent Gbagbo et qui pensent que sa place n’est pas à La haye, et de ce point de
vue entendent que la vérité, toute la vérité, éclate sur cette question. La cérémonie était donc présidée par le célèbre écrivain et combattant Bernard B. Dadié. Ensuite le livre de Mattei est un des éléments qui démontrent la vérité, la justice et condamnent bien évidemment le mensonge. Avec ce livre, des Africains, des démocrates et des résistants de tout bord ont découvert ce que Mattei a apporté comme élément de soutien à la vérité. Le livre ayant connu succès franc à Paris, à la fnac, nous avons voulu le tester en Côte d’ivoire. Le constat a été clair :
ce succès a été retentissant en Côte d’ Ivoire et partout dans le monde.

N. V. : Ce succès est-il quantifiable ?

M.L. : Écoutez, à la fin du mois de juillet dernier, le livre de Mattei était parmi les trois meilleures ventes de livres en France, à la fnac. C’est un grand succès pour une personne comme Laurent Gbagbo que des esprits malfaisants ont voulu faire passer pour un assassin. En Côte d’Ivoire, la petite quantité de ce livre que nous avons présentée a été achetée d’un trait.

N.V. Mais pourquoi avoir passé peu de commandes de ce livre pour les Ivoiriens ?

M.L : L’opération a été difficile. il y a eu quelques difficultés avec les distributeurs agréés. mais, à ce que je sache, le livre continue d’être largement distribué par les librairies agréées en Côte d’Ivoire.

N.V. Il semble que dans le milieu français beaucoup de décideurs ont lu le livre et l’ont apprécié…

ML : Oui, c’est exact. Nous suivons d’ailleurs l’évolution des choses et nous en sommes heureux. Dans cet environnement très fermé, où les esprits sont réduits au silence face à la machine brutale de répression, sans foi ni loi des maîtres de ce monde et de leurs suppôts qu’ils contrôlent, des personnalités courageuses acceptent de parler ou de publier leurs témoignages
dans des livres qui blanchissent Laurent Gbagbo ; parce qu’elles ne peuvent plus supporter
l’injustice qui est faite à l’homme…

NV : C’est le cas de l’ambassadeur Gildas Le Lidec ?

ML : Oui, il y a le cas de cet ancien ambassadeur de France en Côte d’ivoire, un sachant qui a eu à gérer les relations complices entre la France, son pays, et la rébellion contre Gbagbo. Le Lidec a sorti un livre pour blanchir Laurent Gbagbo de tous les quolibets politiques et diplomatiques.
Mais il n’est pas le seul à le faire. M. Kofi Yamgnagne, ancien secrétaire d’État français sous François Mitterrand et actuel conseiller du président François Hollande sur les questions africaines, affirme dans une interview, après lecture du livre de François Mattei : « Il y a des preuves que c’est le président Laurent Gbagbo qui a effectivement gagné les élections de 2010 », et il poursuit : « Je retiens que le président Gbagbo réaffirme (dans le livre de Mattei) son authentique africanité et ses convictions profondes de démocratie. Il a toujours une vraie ambition pour l’Afrique : démocratie, liberté des peuples africains et développement ». Avant M. Yamgnagne, au début du mois d’août dernier, un adjoint du général français Henri Poncet qui a dirigé la force française Licorne en Côte d’ivoire s’est largement exprimé sur le sujet. Le général français Renaud Malaussène, c’est de lui qu’il s’agit, a confirmé que l’État français était largement impliqué dans la crise ivoirienne. Mieux, Malaussène prend le courage de disculper clairement le président Laurent Gbagbo et d’accuser ouvertement les autorités de son pays
d’avoir voulu renverser Laurent Gbagbo pour le remplacer par Alassane Dramane Ouattara
et cela, plus de 6 ans avant la crise post-électorale qui a permis l’installation de ce dernier au pouvoir par la France. Le général Malaussène dénonce haut et fort cette complicité en disant : «
Je pense qu’il y avait un projet politique qui était de mettre Ouattara en place et de dégommer
Laurent Gbagbo qui est un homme intelligent, cultivé, fin, qui a traversé beaucoup de crises et qui, au fond de lui-même, aime la France».

NV : Les langues se délient donc sur le cas Gbagbo…

ML : Oh, oui ! C’est clair que quelques langues importantes se délient pour reconnaître que Laurent Gbagbo a gagné les élections. Des coups fumants ont été montés contre son régime. La vérité est en train d’éclater aujourd’hui. Tout le mensonge façonné et distillé à travers la presse internationale occidentale pour polluer l’environnement et salir Laurent Gbagbo, comme
cela a été fait sous l’apartheid contre Nelson Mandela qui était alors considéré comme un terroriste des plus dangereux au monde ; tout ce gros mensonge est en train de se déchirer. Et la vérité point à l’horizon. Et comme les faits nous y invitent, nous devons parcourir l’histoire de l’ANC, parti de Mandela en Afrique du sud, ainsi que celle de tous ces grands combattants
comme Kwame Nkrumah et autres, pour suivre ce qui va se passer en Côte d’Ivoire.

NV : En quoi le sort fait au président Gbagbo et au FPI est-il similaire à celui de l’ANC ?

ML : Mais c’est la même histoire qui se répète. Ce sont les combattants pour la dignité et la souveraineté des États africains que l’occident et ses suppôts pourchassent et traitent de dictateurs. Hier, Kadhafi que l’afrique et le monde libre regrettent aujourd’hui était traité de dictateur dans la presse internationale. Leurs petits “sous-préfets” installés au pouvoir en Lybie étaient présentés comme des démocrates. Ils ont tué Kadhafi et l’État libyen est dérouté. ne
l’oublions pas, l’ANC a été dissoute en 1987 à l’ONU sous injonction de Margaret Thatcher,
ex-Première ministre d’Angleterre et sous le règne de Ronald Reagan, le tout puissant président américain d’alors.
L’ANC fut considérée comme un mouvement de terroristes. En Côte d’Ivoire, sous l’instigation
de Sarkozy épaulé par le président américain, Obama, l’ONU a voté la résolution 1975 qui a permis aux armées étrangères de bombarder la résidence officielle des présidents ivoiriens avec Gbagbo et les siens à l’intérieur. Tout comme l’ANC hier, c’est le FPI qui est voué aux gémonies aujourd’hui. Mandela a été condamné. Et le désespoir a failli s’installer dans son parti. Mais les combattants de l’ANC n’ont pas baissé les bras, ils ont résisté à l’oppresseur par une vigoureuse mobilisation et avec une rare détermination dans la lutte. Nombreux n’ont pas suivi la voie de compromission et de la collaboration de Buthelezi. Et ces actions de lutte ont
ramené les oppresseurs à la table de négociation avec l’ANC. C’est ce qui a conduit à la libération de Mandela. L’ANC et tous ses chefs historiques ont été lavés de toutes les
souillures médiatiques, diplomatiques, juridiques et politiques.
Ils sont redevenus fréquentables et ont gagné les lettres de noblesse sur l’échiquier politique. Nous croyons fortement à ce schéma pour Laurent Gbagbo et pour son parti, le FPI qu’il a créé pour restaurer la dignité des peuples africains, pour la souveraineté et pour toutes les libertés démocratiques. Laurent Gbagbo sera disculpé, et le processus a déjà commencé
! Laurent Gbagbo sera libéré, rétabli dans ses droits et lavé de toutes ces humiliations, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de son parti.

NV : Que fait « Solidarité pour Laurent Gbagbo » pour capitaliser toutes ces sympathies qui se manifestent pour le président Gbagbo?

Ml : D’abord, nous saluons tous les jours ces milliers de démocrates qui se mobilisent et mènent des actions à travers le monde pour la libération de Laurent Gbagbo. On est en contact permanent avec ce monde pour coordonner ces activités et inviter la société civile à entrer dans cette grande danse politique, juridique, médiatique et diplomatique pour faire sortir Laurent
Gbagbo de La Haye. Nous en faisons de même pour tous ceux qui sont encore en prison,
pour toutes ces personnalités militaires, civiles et politiques. Le faisant, nous travaillons
pour ceux qui ont les comptes bancaires encore gelés, pour ceux qui n’ont plus de moyens parce que leurs biens sont confisqués ou détruits et pour tous ceux de nos frères contraints à l’exil et dormant sous les tentes au benin, au Liberia, au Ghana, au Togo et un peu partout dans le monde.

NV : Le FPI, le parti fondé par le président Gbagbo, vient de traverser une crise interne. Quelle lecture « Solidarité pour Gbagbo » fait de ces remous à la direction du parti ?

Ml : en tant que mouvement de solidarité, un mouvement apolitique, le Comité exécutif que nous dirigeons a beaucoup souffert de voir que le parti créé par Laurent Gbagbo et qui incarne son âme, son esprit de combat, son arme pacifique et toute sa vision politique et philosophique est secoué et donne l’impression d’être tiraillé par ses adversaires et ennemis d’hier…
En vérité ce n’est pas nouveau. En février 1992, la grande marche du FPI leur a donné l’occasion de créer la chienlit et de sévir. Ils ont organisé des casses, attribué cela au FPI, puis ont pris une
loi anti-casseur pour arrêter Laurent Gbagbo et des leaders des droits de l’homme.
Aujourd’hui ils profitent du conflit interne au FPI pour casser au QG du parti et vouloir fermer ce siège aux militants. Analysez l’environnement de tous ces évènements et vous verrez que c’est la même équipe qui a cherché à casser du Gbagbo qui est encore à la manœuvre aujourd’hui. Mais le FPI et la Côte d’Ivoire gagneront.

NV : Et vous pensez que le FPI sortira, fortifié, de cette crise ?

Ml : nous pensons qu’avec la détermination des démocrates, des résistants, et avec les mouvements de sympathie qui se créent de plus en plus, l’avenir s’annonce radieux. Laurent Gbagbo reviendra et avec lui, Simone Gbagbo et Blé Goudé. Nous sommes convaincus que tous ces Ivoiriens en prison ou en exil, ces dignes fils d’Afrique, reviendront bientôt. La lutte sera difficile mais c’est sûr et certain, avec la détermination de notre mouvement qui a pris position
en Côte d’ivoire et en Afrique, nous parviendrons à nos objectifs, à savoir libérer le président
Gbagbo et les autres

Interview réalisée par
Vincent Deh
In Notre Voie
Mardi 9 Septembre 2014
Lu 366 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site