Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Pourquoi l’écrivain ivoirien Tiburce Koffi a demandé l’asile politique en France


Pourquoi l’écrivain ivoirien Tiburce Koffi a demandé l’asile politique en France
En l'espace de quelques heures seulement, jeudi, le journaliste, écrivain et musicien ivoirien Tiburce Koffi a été incarcéré en cellule de rapatriement à l'aéroport de Roissy avant d'obtenir l'entrée sur le territoire français au titre du droit d'asile. Récit de cette journée rocambolesque.
Tout commence jeudi 4 juin, au terminal 2 de l’aéroport Charles de Gaulle, à Roissy. En provenance des États-Unis où il était parti, le 22 avril dernier, rendre visite à sa famille, l’écrivain ivoirien Tiburce Koffi, ancien proche de Laurent Gbagbo devenu soutien d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010, se voit refuser l’accès au territoire français par les autorités aéroportuaires. Il lui est signifié qu’il a épuisé les 90 jours que lui autorise son visa. Un visa avec entrées multiples obtenu en janvier à Abidjan et valable jusqu’à la fin du mois de juin. Mais selon les textes en vigueur, un tel document ne donne droit qu’à 90 jours cumulables de présence sur le sol français.

C'est alors la procédure normale qui s'enclenche. Tiburce Koffi, qui est conduit en cellule de rapatriement, rappelle qu’il est un écrivain engagé, aujourd'hui en délicatesse avec le pouvoir en place en Côte d’Ivoire. C’est alors que les choses s’accélèrent. "Ils ont fait des recherches sur Google et sur Wikipédia pendant que j’étais en cellule, et quand ils ont pu vérifier la véracité de mes dire ils sont venus me faire deux propositions : retourner aux États-Unis ou faire une demande d’asile en France." L’écrivain, surpris, opte pour la seconde proposition.

"J’ai été bien traité"

"Pendant que tout ceci m’arrivait, je priais et j’étais serein. J’avais la conviction que tout se terminerait pour le mieux", explique-t-il. Les délais pour traiter une demande d’asile peuvent aller de quelques jours à plusieurs années. Mais celle de Tiburce Koffi ne dure que quelques heures, au bout desquelles il reçoit la bonne nouvelle : sa demande d'entrée en France au titre de l'asile politique lui est accordée. Il peut donc entamer la procédure pour obtenir le droit d'asile.
Un happy end pour l’écrivain qui, avec sa "grande gueule" légendaire, ajoute : "Pendant tout ce temps j’ai été bien traité, les autorités aéroportuaires ont été courtoises, je n’ai reçu ni offense, ni violence. C’est comme ça quand on est dans un pays qui respecte les droits de l’homme. J’étais venu dans l’optique de passer quelques jours à Paris afin de rencontrer mon éditeur et me voilà 'réfugié politique'. C’est peut-être un signe pour me dire que je ne devais pas rentrer en Côte d’Ivoire", explique l'écrivain, qui est récemment devenu croyant.
Lire la suite
Samedi 6 Juin 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 06/06/2015 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tirburce, ton pays va bientôt devenir totalement islamique.

C’est Sarkozy qui sera content, pour le pays qu’il a bombardé, Mohammed VI offre 10 000 corans aux musulmans de Côte-d’Ivoire. Qui dit mieux, la Côte d’Ivoire en expansion. Or, en France, Sarkozy veut mettre l’islam au cœur du débat politique.

C’est rigolo non, avec son Alassane Dramane Ouattara !

Merci la France de n'avoir pas livré notre frère au barbare !

2.Posté par Akossia Pierre le 08/06/2015 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AUTRE CHOSE !

J’ai lu un commentateur du texte ci-dessous, il nous dit ceci « si on est capable de venir empêcher Ouattara d’être candidat. Et qu’un mossi travailleur vaut mieux qu’un Bété paresseux. » Ils n’ont de la valeur que par la violence et le mensonge. C’est pitoyable ! Ils ne veulent pas qu’on leur dise la vérité, tout de suite c’est leur menace. Qu’est-ce qu’on a fait aux burkinabés !

Quand Bictogo dit : « Il n’y a personne en face » de Alassane Ouattara, candidat à sa succession. Tous les ivoiriens lui répondent à l’unanimité, puisque Alassane Dramane Ouattara « n’est pas dedans, ne peut pas être candidat et n’est pas candidat » dont il ne peut être là pour que quelqu’un soit en face

J’ai lu pour vous !

Côte d’Ivoire inéligibilité de Ouattara – Le RDR ne « peut accepter » que l’ex-allié Anaky évoque la question.
Par Edwige Fiendé

Le Rassemblement des républicains (RDR, pouvoir) « ne peut accepter » qu’Anaky Kobenan, ex-allié de Alassane Ouattara évoque la question de l’éligibilité du président ivoirien en 2015 après que le fondateur du Mouvement des forces d’avenir (MFA) a affirmé vendredi que l’éligibilité du chef de l’Etat n’ »était valable » que pour la présidentielle de 2010.

« Anaky Kobenan, incapable de diriger son parti, se diriger lui-même veut encore aujourd’hui venir parler de l’inéligibilité d’Alassane Ouattara, on ne peut pas l’accepter », a réagi le secrétaire national adjoint du RDR, Adama Bictogo, à une cérémonie samedi à Yamoussoukro (Centre ivoirien).

Vendredi, M. Anaky, « démis » de ses fonctions pour « haute trahison » par son parti, a appelé à « une relecture » de l’article 35 de la Constitution ivoirienne fixant les conditions d’éligibilité à la présidence de la République, estimant que la candidature de M.Ouattara n’ »était valable uniquement » que pour la présidentielle de 2010.

« Nous n’accepterons plus les démons de la haine dans ce pays, les gens qui viennent diviser les ivoiriens », a insisté M. Bictogo à l’investiture du délégué départemental du RDR de Yamoussoukro, la capitale politique.

M. Ouattara a été élu à la présidentielle de 2010 après avoir été autorisé à être candidat suite à des arrangements politiques. Sa candidature avait été rejetée pour « nationalité douteuse » une première fois au scrutin de 2.000 par la Cour suprême.
Concernant l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny, cadre de Yamoussoukro (230 kilomètres d’Abidjan) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), un candidat déclaré à la présidentielle prévue fin octobre, le secrétaire national adjoint chargé des mouvements politiques, a assuré qu’il allait « revenir ».

M.Banny est l’un des cadres du PDCI qui en dépit de l’appel lancé par son leader Henri Konan Bédié a soutenir M. Ouattara, a annoncé sa candidature au scrutin.
Pour M. Bictogo, avec « la solidarité des dirigeants » des partis membres de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), « il n’y a personne en face » de Alassane Ouattara, candidat à sa succession.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2145 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1931 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Pourquoi les Africains fuient-ils l’Afrique ?: Les récentes images publiées par la chaine de télévision américaine… https://t.co/5N2uAZ2m8b

Facebook

Partager ce site