Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Politique nationale / Avant la convention, ça grogne au FPI : Ce qui divise les camarades frontistes


Politique nationale / Avant la convention, ça grogne au FPI : Ce qui divise les camarades frontistes
Le dimanche 29 avril 2012, sauf changement de date, le Front populaire ivoirien (FPI) tiendra sa convention à l’hôtel belle côte de Cocody-Riviera Palmeraie, sous le thème « Quel Front populaire ivoirien pour la reconquête des droits et libertés démocratiques ? ». Un thème qui appelle à la mobilisation de tous les organes et de toutes les structures spécialisées du FPI, ainsi que les militants de ce parti. Le président du comité d’organisation de ladite convention, le ministre Alphonse Douaty, est à l’œuvre pour que cette importante rencontre du FPI tienne toutes ses promesses, même si le contexte de crise particulièrement difficile pour l’ancien parti au pouvoir, ne favorise pas les choses. Le fait notable, c’est que cette convention va avoir lieu au moment où la quasi-totalité des dirigeants du FPI, notamment le président Pascal Affi N’Guessan, les premier et deuxième vice-présidents Aboudramane Sangaré et Simone Gbagbo, se trouvent en prison en Côte d’Ivoire, et de nombreux cadres et militants, en exil à l’extérieur du pays, s’ils ne vivent pas cachés au pays. Cette convention va aussi se tenir alors que le premier président et fondateur de ce parti, Laurent Gbagbo, séjourne à la prison de Scheveningen à La Haye, attendant d’être jugé ou non pour crimes contre l’humanité. C’est donc un FPI décapité et sérieusement handicapé qui va à cette convention. Sur la question, les « camarades » frontistes ne font pas chorus. Des voix se font de plus en plus entendre pour dénoncer la tenue de cette convention, en indiquant qu’elle est inopportune. Au cours d’une interview accordée récemment à un confrère de la place, le ministre Koffi Koffi Lazare, l’un des barons du FPI en exil, met le pied dans le plat. « Moi, pour être franc, je ne comprends pas les motivations de cette convention. On a beau m’expliquer, je n’arrive pas à les saisir. Je ne comprends pas pourquoi les camarades sont si obsédés par cette idée de congrès ou de convention (…) En tout cas, je suis d’accord avec ceux qui ne trouvent pas l’opportunité d’organiser aujourd’hui une convention. J’entends dire que c’est pour remobiliser les militants. Mais ce n’est pas par la convention qu’on remobilise les militants. Ce qu’il faut, ce sont des rencontres rapprochées et régulières avec la base et les populations pour expliquer où va notre pays. J’entends aussi dire que c’est pour faire le bilan. De quel bilan parle-t-on? D’ailleurs, ne dit-on pas qu’on ne peut enlever les fourmis magnans alors qu’on est dans les magnans ? Il faut sortir des magnans pour les enlever sur soi (…) Mais il ne s’agit pas de venir faire des mouvements internes et s’accaparer des titres. C’est le Congrès seul qui peut conférer de nouveaux titres et non une convention », a-t-il martelé. Une position qui contraste avec celle de la direction intérimaire, même si le ministre Douaty rassure qu’il ne s’agit pas d’aller faire un putsch à cette convention.

Des fédérations pas d’accord

On pourrait en outre déduire des propos de Lazare Koffi Koffi, qu’il porte la voix de la coordination FPI en exil, avec des dignitaires comme Assoa Adou, Koné Katinan, Ahoua Don Mello, Damana Pickas et bien d’autres cadres. Ils ne sont pas seuls à contester la convention. Selon des sources bien informées, certaines fédérations partagent le même avis que Lazare Koffi Koffi, et disent ne pas comprendre l’opportunité d’une convention. Ces fédérations soupçonnent également la direction intérimaire de vouloir opérer un passage en force et devenir les nouveaux maîtres du parti avec une légitimité forte. En effet, chaque fédération encore existante au FPI a reçu le document dit de « cadrage de la convention », qui contient les grandes orientations et les sujets qui seront débattus le 29 avril. On y note entre autres préoccupations, la question de la durée de l’intérim, pour laquelle la direction intérimaire propose 18 mois, et d’autres sujets relatifs à la réconciliation nationale, au rapport avec le pouvoir actuel, à la participation du FPI aux élections municipales et régionales, et également au rôle que doivent jouer les responsables politiques en exil. Autant de sujets sur lesquels les fédérations devraient se prononcer et reverser leurs réponses à la direction avant la convention. Il nous est revenu que certaines de ces structures du FPI affichent une opposition ‘’non discutable ‘’, notamment sur la question de la durée de l’intérim, si elles ne sont pas carrément contre l’idée de tenir une convention. Ces fédérations, dont certains membres nous ont joint hier, estiment que mandat a été donnée à Miaka Ouretto, président intérimaire, et son bureau de travailler pour le parti, et qu’il n’est pas indiqué pour eux de négocier 18 mois comme durée de mandat. « Si à l’issue de la convention ce délai leur est accordé, et que deux jours plus tard le président Affi et les autres recouvrent la liberté, qu’est-ce qu’on fait ? Ils sont intérimaires, et leur mandat s’arrête dès que ceux dont ils assurent l’intérim, peuvent à nouveau assurer leur mission », nous a confié hier ce membre d’une fédération qui s’est réunie le week-end dernier pour plancher sur le document de cadrage de la convention. Pour eux, toutes les questions contenues dans ce document peuvent faire l’objet de discussions dans d’autres instances du FPI, sans forcément nécessiter l’organisation d’une convention.

Hamadou ZIAO in L'Inter
Jeudi 19 Avril 2012
Lu 320 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Dans l'objectif | Tribune | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 21/04/2017 | 732 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2017 | 871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2017 | 2386 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 16/02/2017 | 817 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2017 | 1458 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : L'Organisation internationale du cacao déménage en Côte d'Ivoire en pleine crise:... https://t.co/N45igM9Y4p https://t.co/IMObd02ynO
Mercredi 26 Avril - 15:37
ladepechedabidjan : A'Salfo : « Si Laurent et Simone Gbagbo étaient libérés, cela pourrait apporter un... https://t.co/0auRBD2ugc https://t.co/7jyanszkD7
Mardi 25 Avril - 10:55
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les sapeurs rendent hommage à leur Roi, Papa Wemba , un an après son... https://t.co/Mr7u4P58Tw https://t.co/ZXBRCaJ82f
Mardi 25 Avril - 10:24
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire/ La place du FEMUA rebaptisée place "Papa Wemba": La place du Festival des... https://t.co/JEef2u7XwT https://t.co/x1LRYIr0Wk
Mardi 25 Avril - 10:24

Facebook

Partager ce site