Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Passation des charges à la JFPI / Justin Koua pour ses premiers mots d’après libération : ‘‘Depuis le 11 avril, l’eau est coupée chez nous, donc ne pouvons pas diluer notre vin… On parlera encore plus fort’’

Le samedi 17 août 2013, au QG de campagne d’Attoban, Nestor Dahi a passé le témoin à la tête de la Jfpi. Justin Koua reprend ses fonctions de secrétaire national de la Jfpi, soit douze jours après sa libération


Passation des charges à la JFPI / Justin Koua pour ses premiers mots d’après libération : ‘‘Depuis le 11 avril, l’eau est coupée chez nous, donc ne pouvons pas diluer notre vin… On parlera encore plus fort’’
L’ambassadeur Koné Boubakar, secrétaire national chargé des structures spécialisées a présidé la cérémonie de passation des charges suivie d’une conférence de presse animée par Justin Koua. Le peu que l’on puisse retenir, est que l’éphémère prisonnier de la Maca semble être resté égal à lui-même dans le ton comme dans la prestance, tant dans la manière de titiller le pouvoir que dans sa manière de brocarder le Chef de l’Etat. Il dit être un ‘’ouvrier au service de la Jfpi, un ouvrier du combat pour la démocratie et pour le retour de Laurent Gbagbo’’. Il ajoute être revenu de la Maca avec un ‘’vaccin’’ pour prévenir des maux de la gestion du régime d’Alassane Ouattara. Au cours de la conférence de presse, il a répondu à ceux qui souhaitent qu’il ‘’mette un peu d’eau dans son vin’’ tout comme à la question de savoir comment il intègre sa liberté provisoire dans son action. Sa réponse est à la fois imagée et ironique. ‘’Depuis le 11 avril 2011, on a coupé l’eau chez nous. Il faut leur dire que c’est eux qui ont coupé notre eau et c’est eux qui doivent venir la rétablir. S’ils la rétablissent, alors nous mettrons un peu d’eau dans notre vin. Il faut aller leur dire que notre eau et notre courant c’est Gbagbo Laurent. S’ils nous le ramènent, on aura alors de l’eau pour bien vivre, nous aurons de l’eau pour davantage diluer notre vin. Tous les ivoiriens aspirent diluer leur vin mais ils n’ont pas d’eau. Quand on aura l’eau, on résoudra absolument ce problème parce que l’eau est la solution à ce problème. Gbagbo Laurent est la solution au problème de la Côte d’Ivoire. Sinon on parlera comme nous avons parlé hier, on parlera comme Dahi a parlé et on parlera très fort jusqu’à ce qu’advienne la chicote et toujours la chicote. (…) La suite de ma liberté provisoire me conduit au combat et nulle part ailleurs. (…) Je n’ai pas de problème avec la justice mais plutôt un problème avec la gestion de Ouattara, une gestion calamiteuse’’, a répliqué M. Koua. Qui va plus loin en invitant à faire le distinguo entre sa libération et celle des prisonniers du Rdr en 1999. Justin Koua explique que ceux-ci s’étaient évadés et jusqu’à ce jour, la justice n’a pas donné suite à cette affaire. A l’entame, Nestor Dahi après avoir remercié ses compagnons de lutte, a rappelé les temps forts de son intérim. L’axe principal a été la poursuite de l’opération « éveil des consciences » dont il s’est réjoui des résultats en relevant que désormais les ivoiriens ont pris conscience des ‘’tares’’ du régime. Pour sa part, l’ambassadeur Koné Boubacar a expliqué que mieux qu’une punition, l’emprisonnement d’un opposant est un ‘’moment d’accélération de l’histoire’’. ‘’Koua était en stage et revient avec de nouveaux diplômes dans la lutte. Voici votre camarade nouveau, plus armé. Koua, ton arrestation a rendu plus forte la Jfpi. Votre objectif à court terme, c’est de faire en sorte que Gbagbo sorte de prison’’, a-t-il recommandé.

S.Debailly
In L'intelligent d'Abidjan

Lundi 19 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2129 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1921 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 882 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


OUATTARA ET WADE, DEUX PRÉSIDENTS ATYPIQUES: Alassane Ouattara et Abdoulaye Wade (photo) sont deux chefs d’État aty… https://t.co/TvSUQ5jASe

Facebook

Partager ce site