Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Obsèques du maire de Cocody : Gomont Diagou inhumé dans la douleur samedi


Obsèques du maire de Cocody : Gomont Diagou inhumé dans la douleur samedi
Le maire élu de la commune de Cocody, Jean-Baptiste Diagou Gomont, a été inhumé, samedi dernier, au cimetière de Blockhauss, le village de ses ancêtres qui l’a vu naître, il y a une soixantaine d’années. La séparation s’est faite en présence d’une foule nombreuse de parents, amis et connaissances. Mais également de ses camarades du FPI, le parti qu’il a servi avec conviction et détermination ses vingt dernières années. Les militants du Fpi sont venus de partout pour saluer la mémoire d’un des leurs en qui ils reconnaissent tous un engagement militant et une générosité sans faille.
Femmes, enfants, jeunes, vieillards, personne n’avait suffisamment de force pour résister à l’émotion. L’ardeur des populations toutes de rouge vêtues qui voulaient, malgré la douleur, rendre un hommage mérité à leur fils n’en était que émoussée. C’est donc dans une ambiance lourde qu’en milieu de journée, le cercueil rouge contenant la dépouille mortelle de Jean-Baptiste Diagou Gomont a été porté en terre. Quelques heures auparavant, la chapelle catholique Saint Pierre de Blockhauss avait eu, toute la peine, à recevoir la foule nombreuse venue prier pour le repos de l’âme du disparu.
La veille, vendredi, le FPI avait tenu à rendre témoignage de l’engagement militant du maire Gomont. Il a donc organisé, en plein cœur du village, à quelques encablures de la résidence familiale des Gomont, une veillée politique. A laquelle a pris part une forte délégation du Fpi conduite par son président par intérim, le député Sylvain Miaka Ouretto.
Dans le message de soutien à la famille, mais aussi la communauté villageoise de Blockhaus, qu’il a délivré au nom de la direction du Fpi, l’ex-ministre Alphonse Douaty, secrétaire général adjoint chargé du suivi de l’action gouvernementale, a salué l’engagement du défunt aux côtés du président Laurent Gbagbo pour une Côte d’Ivoire souveraine, démocratique et prospère. Il a rappelé que le maire Gomont s’est consacré, sans calculer, au combat politique du président Gbagbo et du Fpi. Pour lui donc, la seule marque de reconnaissance que les parents peuvent lui manifester maintenant qu’il n’est plus de ce monde, c’est de rester fidèle à son choix politique. « Chers parents, le seul hommage que nous pouvons rendre à notre camarade et à notre frère, c’est de ne pas trahir son choix politique. De son vivant, il a fait un choix très clair. Il a choisi le Front populaire ivoirien. C’est pour ce choix et à cause de ce choix qu’il est mort en exil. Je vous demande donc de poursuivre ce combat, cet idéal », a dit, entre autres, le ministre Douaty. Il n’a pas non plus manqué de saluer les qualités humaines et professionnels du défunt qui, élu en 2001 à la tête de la commune de Cocody, s’est montré à la hauteur de la tâche.
Cette veillée a même fini par avoir des allures de meeting. Surtout au moment de la projection du film-témoignage sur la vie du défunt maire. La foule restée calme jusque-là n’a pu se contenir à la vue des images du Président Laurent Gbagbo. Ses différentes apparitions sur les deux écrans géants provoquaient des applaudissements et des cris de joie. Des « woody ! », « enfant chéri de la Côte d’Ivoire ! » fusaient de partout. Une réponse claire à la requête du ministre Douaty. Comme pour dire que même si Blockhauss pleure Gomont, il reste engagé avec Laurent Gbagbo.

Guillaume T. Gbato in Notre Voie
gtgbato@yahoo.fr
Lundi 5 Mars 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1928 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Marché d’esclaves en Libye : et si Laurent Gbagbo avait raison ?: L’ignoble scandale des migrants vendus aux enchèr… https://t.co/9e32lPwsLQ

Facebook

Partager ce site