Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Michel Gbagbo : «Je suis en résidence surveillée de fait»

Michel Gbagbo, mis en liberté provisoire en août 2013 après plus de deux années d'emprisonnement en Côte d'Ivoire, parle peu. Ce Franco-Ivoirien de 44 ans est le fils de l'ancien président Laurent Gbagbo. Il se fait discret.


Michel Gbagbo : «Je suis en résidence surveillée de fait»
RFI : Vous avez été mis en liberté provisoire en août dernier, après plus de deux années d’emprisonnement. Vos avocats invoquaient non seulement la présomption d’innocence mais aussi votre mauvais état de santé pour demander cette mesure. Comment s’est passé cette détention et comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

Michel Gbagbo : Je me sens beaucoup mieux, mon état de santé s’est stabilisé. Il y a eu des vidéos qui ont circulé sur Internet concernant les conditions de mon arrestation et celles de ma détention. Il s’agissait de moi et de certains codétenus, dont le président Affi Nguessan. Ces éléments sont parlants, mais je ne voudrais pas revenir là-dessus. Parce que aujourd’hui il faut, non pas ressasser le passé, mais regarder l’avenir avec confiance en aidant à chercher l’unité nationale dans le pays.

On vous voyait peu quand votre père était président et puis vous êtes devenu célèbre, quand vous avez été arrêté avec lui, dans son bunker à Abidjan le 11 avril 2011. Est-ce que vous êtes proche de Laurent Gbagbo ?

C’est une petite célébrité ! Je n’ai pas fait montre d’un courage extraordinaire ! Je n’ai été que près de mon père ainsi que de ma famille et mes enfants. Mais je voudrais revenir sur le mot « bunker ». Ne nous méprenons pas. Il ne s’agit pas d’un bunker au sens où on l’entend dans l’imaginaire français. Il s’agissait simplement d’un sous-sol. Voilà.

Je suis proche de mon père. Dans ses affaires, il a toujours fait la distinction entre sa famille et ses collaborateurs politiques. Donc je n’ai pas participé à la gestion des affaires publiques. J’ai été arrêté parce que j’étais son fils.

Vous êtes quand même en liberté provisoire. La justice ivoirienne vous reproche des choses. Est-ce que vous savez de quoi vous êtes inculpé précisément ?

Je suis inculpé de l’ensemble du Code pénal, nonobstant le crime de génocide. C’est pour vous montrer à quel point ces accusations sont farfelues, dénuées de fondement. Je m’étonne parce que je n’ai toujours pas eu de chef d’inculpation à proprement parler. On ne m’a toujours pas dit ce que j’aurais commis exactement comme acte. Ça démontre bien que ces dossiers sont purement politiques et totalement vides.

Mais il ne s’agit pas simplement de moi. Il s’agit de toutes ces personnes proches du président Gbagbo et qui sont injustement incarcérées. Il n’y a simplement pas de justice en Côte d’Ivoire. Aucune date de début d’un commencement d’un éventuel procès n’a jamais été communiquée à un de nos conseils. Et cela est valable pour tout le monde. Ça démontre bien que quelque part la machine judiciaire en Côte d’Ivoire est totalement grippée. Et ça fait partie des chantiers que nous devons reconstruire dans un esprit d’apaisement, dans une perspective de consensus.

Comment se passent vos journées ?


Je reçois beaucoup, je lis beaucoup et je participe à quelques réunions ici et là. Ce sont des journées très remplies. Pour rire, je dis souvent à mes amis que je ne me suis jamais senti aussi occupé que depuis que je suis au chômage forcé. J’étais jusqu’en 2011, enseignant à l’université Félix Houphouët-Boigny en psychologie. Et je continue maintenant de me battre pour pouvoir reprendre mon enseignement, puisque je suis fonctionnaire ivoirien.

En droit, je suis libre de travailler comme de faire de la course à pied. Et je suis libre de sortir du territoire. Je suis libre d’avoir un compte en banque, je suis libre de prendre la parole en public. Dans les faits effectivement il y a des limitations, il y a des crispations. Je suis en résidence surveillée de fait et il y a cet empêchement malheureux de sortir du territoire, qui ne sert pas l’image de la Côte d’Ivoire et qui ne sert pas la réconciliation.
Lire la suite

Mercredi 30 Avril 2014
Lu 449 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : CPI : Blé Goudé victime d’un «malaise» lors de son procès, annonce son avocat:... https://t.co/oI4SNdxLio https://t.co/gTa67G0VXb
Vendredi 9 Décembre - 10:16
ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42

Facebook

Partager ce site