Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Mexique: Florence Cassez libérée vole vers Paris


AFP - La Française Florence Cassez a décollé de Mexico mercredi à 21h25 locales (Jeudi 03H25 GMT) en direction de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle après la décision de la Cour suprême de faire procéder à sa libération immédiate
AFP - La Française Florence Cassez a décollé de Mexico mercredi à 21h25 locales (Jeudi 03H25 GMT) en direction de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle après la décision de la Cour suprême de faire procéder à sa libération immédiate
La Française Florence Cassez a décollé de Mexico mercredi à 21h25 locales (Jeudi 03h25 GMT) en direction de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle après la décision de la Cour suprême de faire procéder à sa libération immédiate.

Elle devrait en principe atterrir à Paris jeudi vers 14h15 (13h15 GMT) à l'aéroport de Paris.

La Française avait quitté la prison pour femmes de Tepepan, au sud de Mexico, en fin d'après-midi dans un véhicule blanc suivi d'un important cortège de voitures de la police de la ville de Mexico. Vêtue d'un gilet pare-balles, elle était accompagnée par son père, Bernard Cassez, et le consul général de France au Mexique, Gérald Martin.

La Cour suprême du Mexique a mis fin mercredi à plus de 7 ans de cauchemar vécu par la Française de 38 ans.

Trois des cinq juges de la première chambre de la Cour suprême ont estimé que les droits constitutionnels de la Française avaient été violés par les autorités lors de son arrestation en décembre 2005 et lors du montage policier mettant en scène sa soi-disant arrestation en direct devant les caméras de télévision.

Ils ont annulé sa condamnation à 60 ans de prison pour enlèvements, délinquance organisée et port d'armes prohibées sans autre forme de procès.

"Le jugement est annulé, le recours est accordé et la liberté absolue de Florence Cassez est ordonnée", indique la résolution adoptée par la Cour suprême.

Le jugement ayant été déjà envoyé par courrier spécial à la prison, la Française a pu prendre l'avion dès mercredi soir, avec son père Bernard, pour rejoindre sa mère Charlotte qui l'attend en France et qui s'est déclarée "folle de joie".

"Ma fille s'est battue, elle a gagné sa liberté, j'adore ma fille, elle est extraordinaire", a dit Charlotte Cassez dans une brasserie parisienne où s'étaient retrouvés les amis qui avaient soutenu Florence Cassez.

"C'est un jour lumineux pour la justice mexicaine", s'est exclamé l'avocat mexicain de la Française, Me Agustin Acosta.

Selon lui, "il s'agit d'un jour historique pour la Cour suprême parce qu'il a été établi que les violations graves des droits de l'homme ne seront plus tolérées comme mécanisme pour établir la culpabilité des personnes".

Même joie pour l'avocat français Frank Berton : "Justice a été rendue au Mexique pour cette fille qui depuis sept ans a crié pour dire son innocence, que ces droits ont été violés, pour dire qu'elle voulait retrouver sa liberté".

La proposition initiale de la juge Olga Sanchez d'une annulation de sa condamnation, mais assortie d'un renvoi vers un tribunal d'appel, n'a pas recueilli la majorité. La juge a donc décidé de reprendre à son compte la proposition du juge Arturo Zaldivar -rejetée le 21 mars 2012- d'une libération immédiate et absolue, et qui a cette fois obtenu les trois voix nécessaire, grâce à l'apport du nouveau juge Alfredo Gutierrez Ortiz Mena.

Pour la Française emprisonnée depuis le 8 décembre 2005, cette cinquième tentative devant la justice mexicaine aura été la bonne, après trois condamnations en justice ordinaire en 2008, 2009 et 2011 et une indécision de la Cour suprême en 2012.

Florence Cassez avait déposé un recours en révision devant la Cour suprême du Mexique peu après le rejet de son pourvoi en cassation le 10 février 2011, son troisième et ultime échec devant la justice ordinaire.

Le président français François Hollande a "salué" la décision de la Cour suprême du Mexique de libérer Florence Cassez, parlant de la fin d'une "période particulièrement douloureuse".

Dans un communiqué, le chef de l'Etat a remercié "tous ceux qui, au Mexique comme dans notre pays, se sont engagés pour que la vérité et la justice prévalent".

Nicolas Sarkozy s'est dit quant à lui "très ému et très heureux" de l'annonce de la libération de Florence Cassez avec qui il s'est entretenu par téléphone, a-t-on appris dans l'entourage de l'ancien chef de l'Etat.

L'affaire Cassez avait provoqué en 2011 une crise diplomatique entre la France et le Mexique ayant entraîné l'annulation par Mexico de l'année de la France au Mexique, après la décision de Nicolas Sarkozy de dédier cet événement à la Française.


AFP
Jeudi 24 Janvier 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1937 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 897 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site