Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Message à la Nation / Ouattara aux Ivoiriens : 2016 constituera une année importante pour le renforcement de nos institutions et pour la consolidation de nos avancées démocratiques


Ci-dessous, le traditionnel message de vœux de nouvel an du Président Ouattara aux Ivoiriens
Ivoiriennes, Ivoiriens,
Mes chers Compatriotes,
Chers Amis de la Côte d'Ivoire,

Au terme de cette année 2015, c’est avec une infinie reconnaissance et une grande fierté que je m’adresse à vous.
Notre pays vient de renouer avec ce qui a fait sa réputation en Afrique et dans le monde. Je veux parler de sa stabilité politique, du climat de paix qu’il offre à nos concitoyens et enfin de la prospérité de notre économie.
En effet, 2015 a été une nouvelle année de forte croissance économique pour la Côte d’Ivoire, ce qui nous a permis d’accroitre les revenus des populations.
L’année 2015 restera également une année charnière, qui aura vu notre pays organiser, dans la paix et dans la sérénité, une élection présidentielle dont tous les observateurs s'accordent à dire qu'elle a été exemplaire, crédible et transparente.
En cette occasion, vous vous êtes exprimés librement et avec clarté sur mon bilan et sur ma vision pour la Côte d’Ivoire, en m’accordant un second mandat. Vous avez montré au monde entier, votre profond attachement à la démocratie et à la paix. Je suis très fier de chacune et de chacun d’entre vous.
Nous avons également démontré que le rassemblement des enfants du Président Félix Houphouët-Boigny, uni au sein du RHDP, est un gage de stabilité pour notre chère Côte d’Ivoire.
Je voudrais donc rendre un hommage particulier à mon aîné, le Président Aimé Henri Konan Bédié, pour sa confiance, son soutien et ses conseils avisés.
Je voudrais une nouvelle fois, exprimer à tous nos compatriotes, toute ma reconnaissance pour la confiance que vous m’avez renouvelée.
En ma qualité de Président de tous les Ivoiriens, je suis conscient de l’immense responsabilité qui vient de la confiance que vous me faites. Je ne ménagerai donc aucun effort pourêtre à la hauteur de vos attentes.

Mes chers compatriotes,
L’année 2016 se présente sous les meilleures auspices, au regard des nombreux acquis que nous avons accumulés au cours de ces quatre dernières années.
Grâce aux efforts de chacune et de chacun de vous, la Côte d’Ivoire s’est relevée dignement à tous les niveaux.
Nos institutions fonctionnent normalement.
Notre économie est plus dynamique.
Nos infrastructures sont restaurées.
Nos réformes sociales et économiques profitent chaque jour à un nombre de plus en plus élevé d’Ivoiriens.
La pauvreté est donc en net recul.
La Côte d’Ivoire s’affirme chaque jour comme une grande Nation et cela, grâce au talent de chacun et au travail de tous : hommes, femmes, jeunes, paysans, fonctionnaires, hommes d’affaires, forces de Défense et de Sécurité, etc.
Oui ! La Côte d’Ivoire est désormais une puissance économique sous régionale, une puissance diplomatique régionale, une puissance sportive africaine avec, entre autre, la Coupe d’Afrique des Nations, une puissance agricole mondiale.
En résumé, la voix de la Côte d’Ivoire compte de nouveau. Notre pays est écouté et respecté.

Mes chers compatriotes,
Je sais, malgré toutes ces avancées, que beaucoup de chantiers restent à exécuter. En premier lieu, la cohésion sociale et la réconciliation sans lesquelles tous nos efforts seront vains.
La réconciliation est une question de volonté et de cœur. C’est aussi un combat de chaque instant. Nous devons le gagner ensemble. Pour cela, nous devons tenir autour de nous un discours de paix, de pardon et d’union.
J’ai acquis la conviction que nos compatriotes, dans leur grande majorité, aspirent à vivre et à travailler ensemble pour bâtir une Nation forte.
Pour ma part, je me suis engagé personnellement en faveur de la réconciliation nationale, et je peux vous assurer que cette réconciliation est bel et bien en marche.
Conformément à mes engagements, j’ai entrepris ces dernières semaines différentes consultations avec nos Rois et Chefs traditionnels, nos guides Religieux et les membres de la CONARIV, afin de recueillir leurs avis et propositions sur notre processus de réconciliation nationale.
L’une des préoccupations qui a été soulevée au cours de ces consultations concerne la lenteur de la justice. Je me félicite donc des décisions récentes de la justice, qui ont permis la mise en liberté provisoire de nombreuses personnes détenues, suite à des infractions commises lors de la crise postélectorale et à l'occasion des tentatives d'atteinte à la sureté de l'Etat.
Par ailleurs, j’ai décidé, conformément à l’article 49 de la Constitution, d’user de mon droit de « grâce » en procédant à des remises totales et partielles de peines. Cette décision permettra à des milliers de détenus de recouvrer immédiatement la liberté, et à d’autres de voir leur peine réduite. Il s’agit >>>>>> >>>>> au total de 3100 personnes.
J’invite donc tous nos concitoyens à saisir cette nouvelle opportunité, en vue d'un rassemblement de la Nation et de la consolidation de la paix qui demeure notre bien le plus précieux.
Pour ce qui est de l’indemnisation des victimes, j’ai donné des instructions afin que la liste consolidée des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire soit finalisée pour la fin du premier trimestre 2016 par la CONARIV. Les paiements pour les réparations, qui ont déjà commencés avec le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS), devront dès lors s'intensifier avec les montants additionnels prévus au budget 2016.
Un autre point évoqué lors de ces consultations concerne la question du foncier rural. J’ai donc décidé de soumettre à la session d'avril du Parlement, des aménagements à la loi sur le foncier rural. L’objectif visé est de simplifier les procédures administratives, de réduire les coûts et d’accélérer la délivrance des certificats fonciers.
Il s'agira notamment de la création d'un organisme autonome, doté des moyens nécessaires, et ayant la responsabilité, en liaison avec l'administration préfectorale, de l'ensemble des procédures et étapes qui conduiront à la délivrance du certificat foncier.

Chers frères, chères sœurs,
La sécurité constituepour nous, un des défis que nous devons absolument relever. C’est pourquoi, nous allons finaliser la restructuration de notre Armée et renforcer les moyens de la gendarmerie et de la police.
Dans ce contexte, le gouvernement vient d’adopter un projet de loi de programmation militaire et un projet de loi portant programmation des forces de sécurité intérieure. L’objectif de ces deux lois est de mieux assurer la défense de la Nation et de mieux répondre aux besoins de sécurité de nos compatriotes, en rationalisant l’ensemble des ressources affectées à la sécurité nationale.
Je voudrais saisir cette opportunité pour saluer et remercier l’ensemble des corps de l’armée, de la gendarmerie et de la police pour le travail accompli en 2015, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Je leur demande de redoubler d’efforts et de vigilance, afin que nos concitoyens continuent de vivre en paix et en toute sécurité durant cette année 2016 qui s’ouvre à nous.

Mes chers compatriotes
Comme je l’ai indiqué à maintes reprises, la mise en place d’institutions fortes et crédibles me parait essentielle. A ce titre, 2016 constituera une année importante pour le renforcement de nos institutions et pour la consolidation de nos avancées démocratiques.
Notre pays doit se doter d’une Nouvelle Constitution qui tire les leçons de notre histoire, tout en tenant compte de notre vision pour notre pays. L’avis du peuple sera donc sollicité, à travers un référendum, afin d’extirper de notre Constitution actuelle les articles confligènes. Cette réforme visera également à adapter notre Constitution à l’évolution de notre société et à assurer une plus grande cohérence au niveau des Institutions.
En plus du référendum sur la Nouvelle Constitution, une autre consultation nous attend en 2016. Vous serez appelé à renouveler le mandat actuel de notre Assemblée Nationale qui arrive à expiration en 2016. Vous serez donc sollicités pour les prochaines élections législatives avant la fin de cette année.

Mes chers compatriotes
L’année 2016 sera également l’année de l’accélération de la transformation de notre économie.
Malgré un ralentissement de toutes les grandes économies du monde et d’Afrique, je me réjouis de constater que notre pays enregistre toujours de bonnes performances économiques.
Il nous faut passer à une autre étape pour créer plus de richesse, générer plus d’opportunités et encore plus d’emplois pour nos jeunes.
Grâce à la diversification de notre économie, nous sommes aujourd’hui l’un des pays qui enregistre la plus forte croissance économique en Afrique et dans le monde, avec un taux de croissance d'environ 9 % par an au cours de ces quatre dernières années.

Mes chers compatriotes
Nos parents paysans ont porté le développement de notre pays jusqu’à ce jour. Les augmentations successives des prix de nos produits, au cours de mon premier mandat, ont permis de leur assurer une rémunération plus juste de leur travail.
Nous avons atteint le prix garanti record de 1000 FCFA par kilogramme de cacao au cours de cette campagne et le prix jamais égalé de 500 FCFA le kilogramme d’anacarde!
Nous continuerons d’encadrer les producteurs par le biais des Conseils Café-Cacao et Coton-Anacarde, afin d’améliorer les rendements de leurs exploitations et d’augmenter davantage leurs revenus.
A l’instar de ces filières, nous entreprendrons au cours de cette année 2016, des réformes dans le secteur de l’hévéa et du palmier à huile, en vue de garantir de meilleurs revenus aux producteurs.
Je tiens à remercier à nouveau nos parents paysans, pour leur contribution à la croissance de notre économie.
Nous devons cependant encourager la transformation de nos produits agricoles et stimuler la production industrielle, pour mieux intégrer notre jeunesse au monde de l’emploi. Nous avons commencé par le cacao et l’anacarde.
Nous avons également demandé au secteur de la grande distribution d’inclure les produits vivriers locaux dans leur chaine de distribution, tout en assurant l’encadrement des planteurs afin d’améliorer la qualité des produits.
Nous consacrerons une attention particulière à l’éclosion de nouveaux secteurs porteurs de croissance tels que les énergies renouvelables, les Technologies de l’Information et de la Communication, où le génie de notre jeunesse s’exprime toujours avec plus de pertinence.

Mes chers compatriotes,
Je suis conscient que vos attentes sont encore importantes. Il nous appartient de faire plus afin de continuer à améliorer votre quotidien.
Nous poursuivrons nos efforts pour vous offrir des infrastructures et des services de santé de qualité, accessibles à tous.
J’invite donc tout le corps médical à redoubler d’efforts en 2016, afin d’assurer une meilleure prise en charge des patients en leur apportant plus d’attention.
La Lutte contre la maladie à virus Ebola a été un franc succès. Les résultats obtenus dans la lutte contre le virus VIH SIDA montrent que notre combat contre la propagation de cette maladie porte ses fruits.
Dans le domaine de l’éducation-Formation, nous avons déjà adopté l’Ecole Obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans.
Au-delà des infrastructures, dont la construction d’écoles et d’universités, notre objectif est d’améliorer la qualité de notre système éducatif, afin de permettre à nos jeunes d’avoir les compétences nécessaires pour mieux intégrer le marché du travail.
Dans le budget 2016, nous avons augmenté de façon substantielle les efforts financiers consentis en faveur de l’éducation.

Mes chers compatriotes,
Nous intensifierons notre programme de fourniture en eau potable dans tous les chefs-lieux de Département et l’électrification des localités de plus de 500 habitants avant 2017.
Il en est de même pour le logement. Notre ambition est de permettre à chaque Ivoirien d’être propriétaire de sa maison.
Avec les travaux de voirie que nous avons entrepris ainsi que l’ouverture du pont Henri Konan Bédié, les conditions quotidiennes de transport des ivoiriens se sont nettement améliorées. Je suis conscient qu’il nous reste encore beaucoup à faire dans ce domaine dans la ville d’Abidjan, qui compte plus de cinq millions d’habitants. Je vais donc instruire le gouvernement afin qu’en 2016, des mesures concrètes soient mises en œuvre pour accélérer l’amélioration de la fluidité du trafic routier dans la ville d’Abidjan
Le Programme National de Développement 2016-2020 vise une meilleure redistribution des fruits de la croissance.
A cet égard, nous allons, dès cette année 2016, lancer un programme de soutien aux personnes les plus défavorisées, pour leur permettre d’avoir accès aux services sociaux de base pendant qu’elles sont à la recherche d’une activité rémunératrice.
Le soutien aux entrepreneurs nationaux, inventeurs et créateurs nationaux doit être encouragé afin de générer plus de croissance mais également de réduire le chômage des jeunes. Les initiatives entreprises par le ministère délégué en charge de l’emploi des jeunes sont encourageantes ; elles seront soutenues avec plus de ressources au cours des années à venir.

Chers jeunes,
Mon ambition est que vous puissiez apporter votre contribution au développement de notre Nation. La création d’emploi et votre intégration dans le monde du travail seront donc au cœur de l’action gouvernementale tout au long de mon second mandat.

Mes chers compatriotes,
Nous continuerons de renforcer le rôle et la place des femmes dans notre société.
Au cours de ces dernières années, nous avons mis en place les mécanismes qui favorisent les activités des femmes. Les résultats sont très encourageants et nous poursuivrons nos actions.
Nous savons que les droits reconnus aux femmes, par nos textes, ne leur seront réellement bénéfiques que si nous mettons en place une véritable stratégie susceptible d'accroître leur autonomie financière.
Je tiens ici à rendre hommage au travail de la Première Dame et de toute l’équipe du FAFCI qui doit continuer à soutenir les initiatives en faveur des femmes et de la politique du genre.

Mes chers compatriotes,
Comme vous le savez, >>>>>>>>> >>>>> la Côte d'Ivoire est notre toute première priorité.
Mais cela ne doit pas nous détourner de nos responsabilités dans la sous-région. L'Afrique de l'ouest, qui a connu des soubresauts pendant de longues années, renoue progressivement avec une stabilité remarquable.
Je me réjouis de la bonne tenue des élections dans les pays frères, du Togo, du Nigeria, de la Guinée et du Burkinaen 2015, et demain, je le souhaite, dans d'autres pays de la sous-région. Avec tous ces pays, nous avons un destin commun que rien ne pourra remettre en question. Aucune discorde ne pourra contrarier la volonté de nos peuples et de leurs dirigeants d'avancer ensemble.
Sur le continent et partout dans le Monde, la Côte d'Ivoire a été présente à tous les grands rendez-vous, comme récemment, à la Conférence sur le Climat à Paris (la COP21). Elle sera toujours présente et prête chaque fois qu’il s’agira de promouvoir la Paix, la coopération et le développement durable.

Mes chers compatriotes,
L’année 2016 et les prochaines années seront celles de l’émergence de notre pays. Elles connaîtront également de grandes avancées politiques et je puis vous assurer que rien ne freinera notre élan.
Elles seront sans nul doute, des années de paix, de travail et de bonheur.
Je crois fortement en notre capacité à faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020. J’ai foi en l’avenir de la Côte d’Ivoire, en la transformation de notre pays et en l’émergence d’un Ivoirien nouveau.
Nous disposons aujourd’hui de tous les atouts pour concrétiser cette vision, pour le bien-être de chaque Ivoirien.
Nous le réaliserons Ensemble.


Mes chers compatriotes, chers Ivoiriens d'ici et de la diaspora, chers amis de la Côte d'Ivoire,
Je voudrais, au seuil de la nouvelle année avoir une pensée pour tous ceux qui sont dans l’incapacité de fêter l’entrée dans cette nouvelle année, quelle qu’en soit la raison. J’ai aussi une pensée particulière pour toutes celles et tous ceux qui travaillent ce soir, afin de nous permettre de passer cette fête dans la joie, la paix et la sécurité.
Je souhaite à chacune et à chacun de vous, ainsi qu’à vos familles respectives et à vos proches, tous mes meilleurs vœux de bonheur et de santé pour la nouvelle année.
Que cette année 2016, que nous plaçons sous le signe de la paix, soit le symbole de l’optimisme et de la prospérité.

Bonne fête à tous.
Que Dieu bénisse
notre chère Côte d’Ivoire.
Vive la République
Vive la Côte d’Ivoire

Lundi 4 Janvier 2016
Lu 141 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1195 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1800 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1405 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 648 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site