Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Meeting du Fpi, ce dimanche à Marcory / Le député Mobio Samuel (organisateur) : « Je n’ai pas peur »

Mobio Samuel, un des députés de Marcory, explique pourquoi il organise ce dimanche 30 octobre 2011, un meeting au stade Konan Raphaël de Marcory.


Meeting du Fpi, ce dimanche à Marcory / Le député Mobio Samuel (organisateur) : « Je n’ai pas peur »
Avez-vous les garanties pour organisez votre meeting, ce dimanche 30 octobre, quand on se souvient des incidents qu’il y a eus, récemment, pendant les meetings de votre parti à Koumassi et à Yopougon ?

Mobio Samuel : Je peux vous dire que toutes les garanties ont été prises notamment au niveau des informations. On a informé le commissariat du 26ème, le Commandement supérieur de la Gendarmerie, le ministère de l'Intérieur, la Crs 2 de Marcory et la Gendarmerie du Port. On est allé même à l'Onuci à Sébroko. Tous les courriers ont été envoyés. Pour le meeting de Koumassi, il faut dire que ce sont les propos du jeune Koua Justin qui ont fait réagir certaines personnes. Donc, ce genre de langage, c'est la jeunesse. Pour ce qui nous concerne, nous allons tenir un discours de remobilisation de nos militants. Après cette crise post-électorale, Marcory n'a pas eu l'occasion de se retrouver. Koumassi a commencé à se retrouver. Et les populations de Marcory qui ont appris que j'étais là-bas ont demandé que je fasse aussi un meeting.

N’avez-vous donc pas peur, vu ce qui est passé à Koumassi-campement et à Yopougon ?

Non, je n'ai pas peur. J'ai tiré les leçons. Koua n'interviendra pas et même s'il doit intervenir, on va écrire ce qu'il va dire et on va le canaliser. Donc, on sait d’où vient l'incident.

Au moment où vous organisez ce meeting-là, il y a un débat sur la participation du Fpi, votre parti, aux législatives. Est-ce-que le délai du dépôt de candidature qui a été prorogé jusqu’au lundi 31 octobre, vous permet d’y prendre part?

Vous savez, le délai qui a été donné est toujours négociable. Vous avez vu les élections présidentielles de 2005. Lorsqu'on approchait la date et qu'on sentait que ce n'est pas faisable, on décalait toujours. Vous savez que si 46 % de l’électorat qu’on nous a donné pendant les présidentielle de 2010 ne participent pas aux législatives, elles ne peuvent être démocratiques. Pour mieux faire les choses, je pense qu'ils vont décaler pour que les 46 % de l’électorat participent.

A quelles conditions, le Fpi est prêt à participer à ces élections ?

Il faut que le minimum des conditions soit réglé. On ne peut pas aller aux élections comme ça, si on n’est pas assuré qu'au niveau de la Cei, il y a pas la transparence. Pour aller aux élections présidentielles, il s'agissait seulement de Lmp et Rhdp. Donc, deux camps. La logique serait de diviser Lmp et Rhdp et puis la présidence de la République désigne une personne supplémentaire. C'est ce minimum de logique que nous recherchons.

Et la libération du président Gbagbo et des autres prisonniers?

Oui il y a des conditions qui sont quand même logiques comme la libération du président Gbagbo pour cette paix durable, sincère. Parce qu’il y a des choses qui sont superficielles. Il faut apaiser les cœurs. Si Laurent Gbagbo est dehors, on n’a pas besoin de demander la paix pour que Banny la trouve. Ça fera déjà 90% du processus de réconciliation réussi. On attire l'attention du pouvoir en place. Il y a des choses qui sont faciles à faire, il suffit d'un peu de bonne foi.

En tant que député, comment réagissez-vous face aux déguerpissements qui se font dans le cadre de l’opération ville propre?

Je pense personnellement que la Ministre Anne Oulotto outrepasse, soit ses compétences soit elle se trompe de feuille de route. Parce qu'en la matière, je crois que le district d'Abidjan, pour ce qui le concerne, avec à sa tête le Gouverneur Robert Beugré Mambé, a les compétences, la technicité et la manière de faire ce travail et même mieux. Cette structure décentralisée qu'est le District a seulement besoin de moyens pour exécuter cette tâche, sans que la population de s'en plaigne. Parce qu'elle sera avertie à temps suivi d'une programmation de recasement. Il en est de même pour la décharge et des abattoirs qu'on est en train de ravir injustement et maladroitement au district d'Abidjan. Le gouverneur sortant Djédji Amondji Pierre en a également fait les frais. Il faut rendre à César ce qui est à César.

Propos recueillis par SYLLA A.
(Coll. Sévérin DJAHA)
Samedi 29 Octobre 2011
Lu 529 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site