Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Massacre d’Anonkoua-Kouté: Le régime Ouattara continue d’ignorer les victimes


«Tout se passe ici comme si pour le gouvernement les morts du Nord ont plus de valeur que les morts du Sud», regrette Evariste Kouédan, encadreur des jeunes, au dernier jour des activités de cohésion sociale et socioculturelle, organisées, jeudi, par l’Association de soutien à l’autopromotion sanitaire urbaine (Asapsu) et son partenaire du Hcr dans ce village de la commune d’Abobo depuis un mois. Selon lui, alors que des commémorations sont organisées pour les 7 femmes du Rdr qui auraient été tuées pendant la crise postélectorale, rien de semblable n’est organisé pour les 30 ressortissants d’Anonkoua Kouté, massacrés par le Commando invisible. «Aucun message de compassion du gouvernement pour nous. Le maire n’est jamais venu. Pas même pour sa campagne. Ces injustices limitent nos actions de réconciliation car nos parents nous écoutent mais observent aussi que nous sommes seuls à vouloir de la réconciliation», déplore-t-il.
En effet, «en mars 2011, les rebelles ont tué plus de 30 personnes en pleine nuit et brûlé 25 maisons dans notre village. Ils ont ouvert le gaz dans une maison où dormait paisiblement une dame. Ils y ont mis le feu et la dame a été brûlée vive. Toutes les communautés non musulmanes ont été touchées par cette barbarie», se souvient-il. Quelques jours plus tôt, fait-il observer, à l’intronisation du chef du village, le président Gbagbo avait honoré la bourgade de sa présence. C’est de là qu’il a lancé la mythique phrase : « La Côte d’Ivoire n’est pas une sous-préfecture de la France ». Les villageois avaient poussé des clameurs de joie parce qu’ils adhéraient à son message. «Mais je crois que les rebelles avaient de leur côté juré de nous le faire payer. Et puisque nous avions la malchance d’être situés entre Abobo Gare et PK 18, le QG du commando invisible, vous comprenez qu’ils ont opéré tranquillement leur vengeance. Dans la maison du chef, il y avait une photo de lui entouré du président Gbagbo et du ministre. Sur la photo, ils ont percé les yeux du président et égorgé le ministre Tagro. On a eu la malchance de ne pas être du Nord», ajoute-t-il, le souvenir douloureux.
Toutefois, le coordonnateur des jeunes d’Anonkoua-Kouté relève que les villageois n’ont pas d’autre choix que d’attraper «leurs cœurs» pour revivre ensemble avec les communautés du Nord, car «les Ebriés sont un peuple ouvert». Selon lui, après la chute du président Gbagbo, le village est resté vide pendant 5 mois. Aujourd’hui, à 80%, les habitants sont revenus. Les rebelles qui sont aujourd’hui les Frci ont tout volé dans le village, ils ont décoiffé les maisons. Or, les loyers sont les principales sources de revenus des villageois. «Leurs maisons détruites, ils n’ont plus de revenu. D’où la pauvreté qui a repoussé ses limites à l’infini», constate-t-il.
Pour la coordonatrice d’Asapsu, Koné Solange, la communauté jadis paisible d’Anonkou-Kouté a payé un lourd tribut pendant la guerre postélectorale. «Les acquis de la cohabitation pacifique entre les communautés ont violemment été remis en cause. Il y a eu beaucoup d’atrocités. Anonkoua Kouté est une zone qui nous tient à cœur. Les gens malgré ce qu’ils ont subi sont revenus. Nous voulons que les efforts de la notabilité soient accompagnés et appuyés par le gouvernement», a-t-elle suggéré aux autorités. En plus de l’eau potable qu’elle a ramené, Asapsu a fait le nettoyage du village, construit des sépultures dignes pour les morts et d’autres actions «pour que le village ne devienne pas un village mort». Mais jamais un membre du gouvernement, n’y a mis les pieds.



Bruno Kouadio
In Notre Voie

Mercredi 31 Juillet 2013
Lu 160 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1180 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1774 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1391 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 637 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - 25e anniversaire de l’UNJCI : 15 journalistes distingués dans l’ordre du... https://t.co/kYve8SiJSl https://t.co/45g4qQlmeD
Jeudi 8 Décembre - 10:26

Facebook

Partager ce site