Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Ma Lucarne (Par Bamba Franck Mamadou) - Radioscopie - Hamed Bakayoko au Fpi : «Estimez-vous heureux d’être encore en vie»


Ma Lucarne (Par Bamba Franck Mamadou) - Radioscopie - Hamed Bakayoko au Fpi : «Estimez-vous heureux d’être encore en vie»
Que signifie « … Je préfère la justice des vainqueurs au cimetière des vaincus… » ? Ce bout de phrase a été jeté à la face des téléspectateurs de l’émission «Parlons franchement» de Rti 1, le jeudi 27 juin dernier, par M. Hamed Bakayoko. Hambak, on le sait, s’embarrasse rarement de fioritures pour dire le fond de sa pensée. Du reste, bien souvent, c’est lui qui, ministre d’Etat et de l’Intérieur du gouvernement actuel, dit tout haut ce que le régime Ouattara pense tout bas. Et, ce jeudi-là, il a parlé. Mais, cette fois, en clair-obscur. Car, au lieu de se lâcher comme à son habitude et de dire les choses crûment, il s’est essayé à un exercice de camouflage mal engoncé, qui a rendu son propos équivoque. L’occasion ne lui ayant pas été donnée d’expliciter son énigmatique phrase, il a poursuivi allègrement «le Hambak Show». Comme si de rien n’était.

Or, il y avait à boire et à manger dans ce bout phrase. Tant et si bien que de nombreux téléspectateurs s’y sont arrêtés. Chacun avec une interprétation de son cru. Pour certains, en voulant faire de l’esprit, le ministre s’est essayé à un jeu de mots qui a dénaturé ses propos. Au point où, selon eux, «lui-même aurait du mal à trouver une explication cohérente à ses propos». Pour d’autres, «Hamed Bakayoko n’a fait que dire tout haut ce que les autres [le régime] pensent tout bas». Pour eux, le « … Je préfère la justice des vainqueurs au cimetière des vaincus…» n’est rien moins qu’un conseil adressé à ses adversaires politiques du Fpi qui « devraient s’estimer heureux d’être encore vie ; car il vaut mieux être vivant et subir la loi des vainqueurs que d’être vaincus et au cimetière».

Cette interprétation, du reste largement partagée par les Ivoiriens, est sans doute à l’origine du dernier communiqué de presse de la Lidho (Ligue ivoirienne des Droits de l’Homme) du 3 juillet, qui s’insurge contre ces propos du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur du régime Ouattara. Car, pour la Lidho, «ni la justice des vainqueurs, ni le cimetière des vaincus n’est souhaitable. Il ne peut donc exister de choix entre l’un et l’autre. La seule justice possible et celle souhaitable dans un Etat de droit comme le nôtre est une justice équitable…» Une position, de toute évidence, aux antipodes de celle de certains des pro-Ouattara au sein du pouvoir qui s’étonnent et même s’offusquent des «exigences» du Fpi qui «doit comprendre qu’il a été vaincu et devrait se soumettre». Car, de leur point de vue, depuis le 11 avril 2011, les militants du Fpi, qui ont survécu à la fureur des vainqueurs, devraient s’estimer heureux d’être tolérés sur le territoire national. A leurs yeux, c’est un moindre mal d’avoir à subir la loi du vainqueur.

Vus sous cet angle, les propos du ministre Hamed Bakayoko sont une suite logique à ceux du Secrétaire général du Rdr tenus à Daloa, il y a 1 an. Cet ensemble de mots permet de comprendre un peu mieux pourquoi le respect des Droits de l’Homme est le cadet des soucis des gouvernants actuels. Ils fonctionnent dans le schéma de la loi du vainqueur. C’est cela qui explique les violations de domiciles, les arrestations arbitraires, les séquestrations de biens privés mobiliers, le gel illégal de comptes bancaires, l’occupation abusive de patrimoines privés… L’assaut sur le siège du Fpi pour y enlever Justin Koua, le leader des jeunes est le dernier acte en date. Pour ouvrir les yeux du Fpi. Qui a le choix entre se soumettre ou aller rejoindre les vaincus au cimetière. C’est tout simple !


B.F.M.
In Notre Voie
Mercredi 10 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par emmanuel le 10/07/2013 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi tant de haine dans ses dires ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 18:32 Zimbabwe : Mugabe a démissionné

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2139 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1926 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 888 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Zimbabwe : Mugabe a démissionné: Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis mardi sa démission après 37 ans de p… https://t.co/NmYbLmpVdX

Facebook

Partager ce site