Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Lutte contre l’insécurité et le grand banditisme : Le Ccdo se déploie à Bouaké et à Yamoussoukro


Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, a procédé hier, au déploiement du Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) à Bouaké et à Yamoussoukro. Les policiers, gendarmes et militaires membres de cette unité ont pour mission de faire reculer le grand banditisme dans ces deux grandes villes.

Hier au quartier Sokoura-Bromakotè de Bouaké, il est 12 heures 30 minutes. Six pick-up et quatre véhicules avant blindés (Vab) de transport de troupes quittent l’ex-camp de la Police judicaire (Pj). Ce sont des éléments du Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) qui y sont à bord. Les phares des véhicules allumés, le convoi d’engins bondés de soldats, prend la direction du centre-ville, sous le regard admiratif des populations. Ces agents des forces de l’ordre issus de la police, de la gendarmerie et des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) viennent de prendre service au groupement régional du Ccdo. Cette unité mixte de sécurisation qui a vu le jour le 11 mars 2013 vient d’atterrir à Bouaké. Sa mission: lutter contre le grand banditisme, les coupeurs de route et le nouveau fléau d’enlèvement d’enfants. Si la mission est connue, aucune information en revanche ne filtrera officiellement sur le nombre de soldats. «Il y a 75 éléments qui vont servir à Bouaké», confie un lieutenant de police, en marge de la cérémonie. «Il y a environ 300 éléments, toutes forces confondues qui doivent prendre part à la sécurisation de la région de Gbêkê», lâche un autre officier. Le nom du chef de l’unité est resté aussi secret. Trois sections, fortes de 25 membres chacune, soit 75 personnes, ont procédé à la prise d’armes hier en présence du ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, du secrétaire général du Conseil national de sécurité (Cns), Alain Donvahi, du directeur général de la police, Brédou M’Bia et du coordonnateur du Ccdo, Kouyaté Youssouf. «Aujourd’hui, vous avez une force qui vient en appui à celles déjà présentes ici à Bouaké, avec une fonctionnalité de coordination qui permet une efficacité sur le terrain dans la lutte contre les coupeurs de route et les grands bandits», a indiqué le premier flic ivoirien. A l’entendre, par ce déploiement du Ccdo à Bouaké, le chef de l’Etat répond au besoin de sécurité des habitants du pays. «Bouaké est la première ville de l’intérieur à recevoir le Ccdo, eu égard à son poids économique national et sous-régional. Grâce à l’action de ce nouvel outil de sécurité, les populations, s’est dit convaincu le ministre, circuleront plus librement pour mener à bien leurs activités économiques. Car l’avènement du Ccdo a permis la suppression des nombreux barrages routiers dans la capitale économique». Les locaux flambants neufs sont équipés de système de radio relié directement à Abidjan. Un système de camera est déjà visible sur certains axes importants de la capitale de la région de Gbêkê. «Nous déployons le Ccdo parce que Bouaké doit retrouver son lustre d’antan. Bouaké, ce n’est pas seulement une grande ville ivoirienne, c’est aussi une grande ville africaine, une grande ville de l’Afrique de l’Ouest. Bouaké venait avant certaines capitales des pays voisins. Donc cette ville doit retrouver sa grandeur. Et pour cela, il fallait la sécurité. Il y a eu trop de sang qui a coulé, vous avez dit, les armes ont circulé, Bouaké a été le siège de la crise. Donc il faut montrer que Bouaké a passé le cap, que Bouaké s’est normalisé. Et que tout le monde peut venir à Bouaké, vivre à Bouaké», a expliqué l’ancien ministre de la Poste et des Tic. Il a terminé ses propos en prodiguant des conseils aux nouveaux éléments de cette unité. «Il faut respecter les populations». A celles-ci, il a aussi demandé de respecter les forces de l’ordre. Avant lui, le patron du Ccdo, Youssouf Kouyaté, a dit sa joie de voir déployer ses hommes à Bouaké. Ces derniers, a-t-il indiqué, ne viennent pas en conquérants, ni en concurrents mais en partenaires aux autres forces déjà présentes sur le terrain. Le 2ème adjoint au maire, Ouattara Zoumana, a aussi salué l’arrivée de cet outil de sécurité à Bouaké. A l’entendre, l’amélioration de la situation sécuritaire contribuera à la création d’emplois et au développement du pays. Après Bouaké, Hamed Bakayoko a mis le cap sur Yamoussoukro où il aussi installé une base du Ccdo.

Allah Kouamé à Bouaké
In Nord Sud
Samedi 31 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 18:32 Zimbabwe : Mugabe a démissionné

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2140 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1926 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 889 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Décès du burkinabè Rachid Sana en Allemagne. La thèse de l’empoisonnement évoquée: La toile est en émoi après la no… https://t.co/2fLcNdtYZe

Facebook

Partager ce site