Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Le président du Burkina Faso se rendra en visite en Côte d’Ivoire fin juillet


Le président de la Transition du Burkina Faso, Michel Kafando, est invité par son homologue ivoirien Alassane Ouattara à faire une visite d'amitié et de travail en Côte d'Ivoire le 27 juillet, a-t-on appris de sources concordantes.

L'invitation a été remise par le ministre ivoirien des Affaires étrangères Charles Koffi Diby, qui a été reçue en audience à Ouagadougou mercredi.

Lors de la visite de 48 heures du Premier ministre burkinabè en Côte d'Ivoire, le 6 juillet, le porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Koné avait déjà annoncé que M. Kafando se rendrait en visite fin juillet.

Il s'agira de la première visite officielle de M. Kafando en tant que président de la transition en Côte d'Ivoire.

Les relations entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire se sont un peu brouillées au lendemain de la crise socio-politique d'octobre 2014 qui a renversé le président Blaise Compaoré.

Blaise Compaoré, qui s'est exilé à Abidjan, a apporté un soutien de taille à M. Ouattara dans la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d'Ivoire.

Au cours d'une rencontre avec les partis politiques le 6 janvier, M. Kafando a déclaré craindre une déstabilisation de son pays par la Côte d'Ivoire.

Sur la crise socio-politique du Burkina Faso, le chef de la diplomatie ivoirienne a rassuré que son pays se sent également concerné, au regard des liens séculaires d'amitié et de fraternité entre les deux peuples.

Xinhua
Vendredi 10 Juillet 2015
Lu 316 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 10/07/2015 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il y a un pays où il doit avoir la transition, c'est la Côte d'Ivoire avec sa CNC. Alassane Dramane Ouattara pense que nous effrayer par la violence est un acte prenne avec ses dozos voltaïques et les razzias du nord.

Quel ivoirien, qui va vouloir régler tous les problèmes du Burkina Faso quotidiennement, c’est vrai que cet homme d’Alassane Dramane Ouattara nous prend comme lui, pour des ignorants, malades mentaux. Nous déclarer la guerre qu’il est ivoirien pendant que c’est le contraire, à part Bara Kéita qui lui avait proposé un patelin dans le nord que tous les ivoiriens dignes de ce nom le savent et qu’il a même tué ce Kéita pour camoufler le deal.

C’est comme les renseignements généraux français dits « RG » détaillent la fraude mise en place actuellement par Ouattara pour gagner au 1er tour. Les RG recommandent une intervention directe face à l’intransigeance de Ouattara.

« Et moi, je dis ce n’est pas une intervention qu’il faudra, mais une interdiction sans hésitation à toute élection dans notre pays de ce burkinabè. »

Les RG français détaillent la manière de frauder, la mise en place par Ouattara pour supposer gagner au 1er tour. Et moi, je dis tout de suite, notre devoir, c’est de l’empêcher d’être candidat, il n’a aucun droit sur notre pays légitimement, pour ce qui concerne sa violence, il ne peut pas tuer tous les ivoiriens, ce n’est pas l’intention qui lui manque, mais la logistique pour le faire, lui est impossible…

Voici les avancées du RG français dont Alassane Dramane Ouattara projette à nous arnaquer :

PJ : CR N°002365- INS-CA –Abidjan 2015
Copie du contrat parallèle d’identification POUR INFORMATION : CAB PR
OBJET : Election présidentielle en Côte d’Ivoire d’octobre 2015 et
ses implications

NOTE DE RENSEIGNEMENT
Observation (s) :
Activité prioritaire
Valeur : A1
Résumé :
1°) Contrat parallèle
*Identification nationale
*Confection des cartes nationale d’identité
2°) Détournements massifs de fonds publics liés à ce projet.
3°) Projet secret d’arrestation des leaders de la nouvelle coalition en
gestation par la CCDO.

Que le mossi aille au diable !

2.Posté par Akossia Pierre le 10/07/2015 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE ! ALERTE !

JOHNNY PATCHEKO EST FAUSSEMENT MENACE PAR IGNORANCE PAR DES GENS DU BURKINA FASO.

Quand on est capable pour une situation donnée, on répond à la personne dignement, et le plus intelligent prend le dessus et le gagnant est suivi par une bonne partie du peuple, voilà la base de la démocratie. La liberté de s'exprimer.

Quand on veut faire du mal, ça veut dire qu'on n'est pas du même bord, soit intellectuellement ou de nationalité sur le plan politique.

Faites des vidéos pour contredire ce qu’a dit Johnny Patcheko, c’est ça qu’on dit un peuple civilisé, mais quand on n’a pas été à l’école, le seul moyen, c’est de vouloir faire du mal.

Par exemple Doumdoum a dit ceci : « Moi je vous dis une chose, si c’était dans un pays arabe où Affi jouait à ce jeu de crabe, c’est un militant excédé qui l’aurait fusillé, tellement sa trahison est flagrante et sale». On ne peut pas dire que la Côte d’Ivoire est un pays arabe, même si envahissement de notre pays par ce burkinabè.

Quand on a été à l’école, on comprend aisément ce qu’a dit Docteur Doumbia, il n’a pas dit de tuer Affi N’guessan, son propos voudrait dire ce qu’Affi a fait est dégueulasse tout simplement, on ne va pas tuer quelqu’un pour ça.

C’est le burkinabè qui devrait dire à ses gens normalement, en tant que citoyen civilisé, attention, ça nous rend inconvenant dans l’atrocité et sans valeur, donc stop, comme il est burkinabè barbare, on vit dans la détresse de l’atrocité, à cause de quelqu’un non civilisé, ni démocrate qu'est Alassane Dramane Ouattara.

3.Posté par Akossia Pierre le 11/07/2015 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est terriblement insupportable ce qui arrive à la Côte d'Ivoire, il suffit d'exprimer quelque chose, on est pourchasser ou emprisonner, ou alors vouloir tuer la personne. Ces gens ont-ils un cerveau ou de l'instinct ?

Maintenant, c'est autour de MABRI, c'est quoi ce genre de gérer un pays à l'analphabète, un obscurantisme béant. Il est bien vrai que je n'aime pas MABRI de son ralliement au burkinabè.

J'ai lu un extrait d'interview pour vous !

Après avoir déchiré l’Appel de Daoukro, le départ de Mabri exigé - Evariste Méambly: "Ouattara et Bédié doivent le sortir du gouvernement"

Evariste Méambly démonte Mabri « Ouattara et Bédié doivent le sortir du gouvernement.
La récente sortie de Mabri Toikeusse à Paris relativement à l’alternance 2020 n’est pas du goût d’Evariste Méambly. Dans cet entretien, M. Méambly, député, président du Conseil régional du Guemon et membre du Bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ne fait pas de cadeau au leader de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci).

Comment réagissez-vous à la sortie de Mabri Toikeusse qui a estimé, depuis Paris, que l’appel de Daoukro lancé par Bédié n’est pas un accord ?

Nota : Alassane Dramane Ouattara est un danger pour tout le peuple ivoirien...

4.Posté par Akossia Pierre le 11/07/2015 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On sait qu’Alassane Dramane Ouattara est un machin sans valeur du Burkina Faso, mais quand même. Il est décidé à détruire notre pays, il faut être un chien pour lui pardonner.

J’ai lu pour vous !

Accussée d’atteinte à la Sûreté pour transfert d’argent à un exilé, Péhé Alida se meurt en prison.

Elle a été arrêtée à Douékoué dans l’ouest de la Côte-d’Ivoire le 20 mars 2013 et transférée à la MACA, prison d’Abidjan le 29 mars 2013.

Péhé Alida est accusée d’atteinte à la sûreté de l’État pour avoir transféré de l’argent à son frère exilé au Ghana. Elle se meurt à la MACA. Elle souffre d’un neuro-paludisme et pique souvent des crises de nerfs qui risquent de la paralyser si rien n’est fait…

NB: Elle n’a jamais été entendue par un juge depuis son incarcération.

Nota : Alassane Dramane Ouattara est un diable burkinabè.

5.Posté par Akossia Pierre le 11/07/2015 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COMMUNIQUÉ :

SPÉCIAL « KODJO ROUGE »
Le Samedi 18 juillet 2015

Chère PATRIOTE, toi Amazone de la Côte d’Ivoire, lève-toi !
Au côté de tes MAMANS et ta sœur CATHERINE !
BRAVE FILLE de MARIE KORÉ viens DIRE « ASSEZ » !
Devant l’AMBASSADE de la Côte d’Ivoire à Alassane Dramane et Sarkozy !

Suivi d’une marche à TROCADERO de 13h à 21h30.

Cher(e) PATRIOTE !

PANAFRICAINE et AMI(E) de la Côte d’Ivoire, viens dire pas d’élections sans GBAGBO, EHIVET, BLÉ, tous les PRISONNIERS POLITIQUES et nos FRÈRES en exil.

N’oublie surtout pas ton TISSUS ROUGE le « KODJO ».

Comresis.

6.Posté par Akossia Pierre le 12/07/2015 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà encore le mensonge d’Alassane Dramane Ouattara en disant « On m'empêche d'être président parce que je suis du nord et musulman. »

Et je lui dis, Alassane Dramane Ouattara, tu es musulman, certes, mais tu n’es pas du nord du territoire de la république Côte d’Ivoire, mais certains dioulas incultes pensent que tu es de leur région, mais à force de les acheter avec mode de rattrapage, ils se sont accommodés à tes magouilles.

J’ai lu pour vous !
PAR Adolphe Inagbe :

La vérité est que les Ivoiriens, les vrais, n'ont pas la culture de la violence et ont une autre idée plus civilisée de la politique.

Les pires grands dictateurs finissent toujours par s'écrouler.
C'est ce que l'Histoire nous enseigne. Celle de Dramane s'écroulera dans la débandade, à la surprise générale.

Voilà un soi-disant chef d'État, qui au 21ème siècle veut gouverner sans opposition, sans contradiction, sans contestations, sans liberté d'expression. Pourtant, lui-même a fait ses armes "politiques" dans la rébellion avec des propos plus que susceptibles de troubler l'ordre public. Tenez-en quelques-uns :

"Je' n'attendrai pas 2005 pour être président"
" On m'empêche d'être président parce que je suis du nord et musulman"
" Je rendrai ce pays ingouvernable"
" Je frapperai ce pouvoir moribond au bon moment et il tombera"
Peut-être croit-il à l'époque, qu'il n'y avait pas d'appareil judiciaire en CI.
La vérité est que les Ivoiriens, les vrais, n'ont pas la culture de la violence et ont une autre idée plus civilisée de la politique.

Arrêter des leaders politiques de la jeunesse juste pour des convictions rappelle les ANNÉES 50;

Le monde entier comprend dès lors pourquoi, Dramane s'est empressé de transférer GBAGBO LAURENT en dehors du territoire national pour espérer gouverner sans opposition. DRÔLE DE PRÉSIDENT. Ton règne sera bientôt écourté pour le bonheur du peuple ivoirien.

7.Posté par Akossia Pierre le 12/07/2015 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’ai lu pour vous cette plainte contre Alassane Dramane Ouattara de son inéligibilité, le burkinabè. Merci FIDHOP :

Par Dr BOGA :

Rebondissement : Plainte contre Ouattara pour inéligibilité - Saisine du Conseil Constitutionnel: La FIDHOP s'indigne contre le Conseil Constitutionnel ivoirien!

Colloque de la FIDHOP à Hambourg en Allemagne.
PLAINTE CONTRE M. OUATTARA POUR INELIGIBILITE : LA FIDHOP S’INDIGNE CONTRE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL IVOIRIEN !

1/ DES FAITS SCANDALEUX :
Conformément à l’une de ses principales résolutions adoptées lors du Conclave qui s’est tenu les 27 et 28 juin derniers à Hambourg, en Allemagne, La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique) a décidé de mettre à exécution sa saisine du Conseil Constitutionnel pour demander l’invalidation de la candidature de M. Alassane OUATTARA.
Ainsi, la FIDHOP a commis un huissier de justice à l’effet de déposer au Conseil Constitutionnel sa requête en invalidation de la candidature de Monsieur Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015.
Parti exécuter sa mission au siège de ladite institution, dans l’après midi du mardi 07 juillet 2015 et aussitôt après avoir dévoilé l’objet de la requête, l’Huissier commis par la FIDHOP s’est vu menacé et sommé de quitter immédiatement les locaux du Conseil Constitutionnel.
Devant cette situation vraisemblablement scandaleuse, la FIDHOP s’indigne et interroge.

2/ DES INTERROGATIONS-CONFIRMATIONS :
 La Côte d’Ivoire aurait-elle donc cessé d’être une République ; alors que ceux qui la dirigent, de fait, se proclament « républicains » et « démocrates », en tant que membres d’un parti baptisé RDR (Rassemblement des républicains), et d’une coalition dite RHDP (Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la Paix) ?
 L’Etat de droit aurait-il donc été mis en vacance, effectivement, depuis l’avènement brutal de M. OUATTARA au pouvoir, pour faire valoir la loi de la force et de la violence ?
 Le Conseil Constitutionnel confirmerait-il ainsi les soupçons que la FIDHOP et des millions d’Ivoiriens font peser sur lui de préparer un coup d’Etat constitutionnel contre le Peuple, en violant l’Article 35 de la Constitution ivoirienne ?
Face à cette forfaiture indigne d’une République, la FIDHOP s’indigne et annonce de nouvelles démarches.

3/ LA FIDHOP CHANGE DE CAP :
 LA FIDHOP condamne le comportement des représentants du Conseil Constitutionnel ivoirien, à l’encontre d’un Huissier de Justice dans l’exercice de ses fonctions.
 La FIDHOP décide, en conséquence de ce qui précède, de rendre public l’intégralité de la requête, qui sera déposée dans d’autres institutions sous-régionales et internationales.
 La FIDHOP, toujours fidèle à son principe de prévenir et d’anticiper les crises, s’engage à épuiser tous les moyens légaux et démocratiques, pour faire respecter la Constitution ivoirienne !

ET LE PEUPLE IVOIRIEN SOUVERAIN DEVRA PRENDRE SES RESPONSABILITES, LE MOMENT VENU !
Fait à PARIS, le 09 Juillet 2015
Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP
VOICI L’INTEGRALITE DE LA SAISINE :
REQUETE EN INVALIDATION DE LA CANDIDATURE DE MONSIEUR ALASSANE OUATTARA A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015
A
MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL
DE CÔTE D’IVOIRE
ABIDJAN

Monsieur le Président,
La Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et la vie Politique, en abrégé FIDHOP, association déclarée, dont le siège est à Abidjan, Deux-plateaux, 22 BP 124 Abidjan, agissant aux poursuites et diligences de son représentant légal, Docteur BOGA Sako Gervais, Président-Fondateur, demeurant es-qualité au siège de ladite association.

A L’HONNEUR DE VOUS EXPOSER :
Qu’elle est une association légalement constituée, qui a pour objet principal, la défense, la protection et la promotion des Droits de l’Homme et l’éducation à la culture démocratique.

Pièce n°1 : Statuts et Récépissé de déclaration.
Que ses objectifs tels que définis à l’Article 9, au chapitre 9 de ses Statuts sont notamment :
« - Prévenir les cas de violations des Droits de l’Homme et de la Démocratie ;
- Alerter l’opinion nationale et internationale sur les risques possibles de dérapages dans la vie politique. »
Que c’est dans le cadre des objectifs ci-dessus évoqués, qu’est initiée la présente saisine qui vise à obtenir l’invalidation de la candidature de Monsieur Alassane OUATTARA à l’élection présidentielle prochaine, afin d’éviter à la Côte d’Ivoire une autre crise plus grave.
Attendu que Monsieur Alassane OUATTARA s’est déclaré candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2015, a été investi candidat du RDR, puis du RHDP, et est même en campagne depuis plusieurs mois avec les ressources publiques.
Que cependant, cette candidature qui est anticonstitutionnelle, comporte de ce fait de graves menaces à la paix et à la cohésion sociale.
Qu’en effet, au regard de l’Article 35 de la Constitution Ivoirienne du 1er août 2000, Monsieur Alassane OUATTARA n’est pas éligible.
Que d’ailleurs, dans un Arrêt de la Cour Suprême de Côte d’Ivoire, Monsieur Alassane OUATTARA a été déclaré inéligible à l’élection présidentielle d’octobre 2000 ; La haute Cour estimant que « le candidat Alassane OUATTARA ne réunit pas toutes les exigences légales pour être candidat », précisément parce qu’il se serait prévalu d’une autre nationalité, en occurrence la nationalité Burkinabé, et que des doutes sérieux planeraient sur les noms et origines de ses géniteurs.

Pièce n°2 : Arrêt n°E-0001-2000 du 6 octobre 2000.
Attendu que c’est en considération de cette inéligibilité notoire de Monsieur Alassane OUATTARA, qu’il a été indiqué dans l’Accord de paix de Pretoria de 2005, que des mesures exceptionnelles soient prises pour lui permettre d’être candidat à l’élection présidentielle qui devrait avoir lieu en cette année-là.

Pièce n°3 : Accord de Pretoria de 2005.
Qu’ainsi, le Président de la République d’alors, SEM. Laurent GBAGBO, a pris la Décision n°2005-01/PR du 25 mai 2005, portant autorisation à titre exceptionnel de certains candidats à l’élection présidentielle de 2005 ; L’Article 1er de cette mesure stipulant que : « Les candidats présentés par les partis politiques signataires de l’Accord de Linas-Marcoussis sont éligibles à titre exceptionnel et uniquement pour l’élection présidentielle d’octobre 2005 ».

Pièce n°4 : Décision n°2005-01/PR du 25 mai 2005.
Qu’en définitive, ladite élection a eu lieu en octobre 2010, et Monsieur Alassane OUATTARA a été déclaré éligible à titre exceptionnel, sur la base de la Décision précitée.
Attendu qu’il est constant, selon la lettre et l’esprit de cette Décision, que Monsieur Alassane OUATTARA était éligible à titre exceptionnel et uniquement pour l’élection de 2005 qui a lieu en 2010.

Qu’il s’agissait d’une éligibilité exceptionnelle et circonstancielle, se limitant exclusivement à l’élection présidentielle de sortie de crise.
Attendu qu’il est également constant que cette circonstance exceptionnelle de crise étant passée, tous les candidats à l’élection présidentielle de 2015 devront impérativement satisfaire aux conditions prescrites par l’Article 35 de la Constitution.
Attendu surtout que la cause d’inéligibilité, qui a conduit la Cour Suprême à rejeter la candidature de Monsieur Alassane OUATTARA en 2000, existe toujours.
Qu’ainsi, il est inéligible pour l’élection présidentielle d’octobre 2015.
Attendu par ailleurs, qu’est inopérant l’argument selon lequel Monsieur OUATTARA étant Président sortant, il est éligible de plein droit.
Que cet argument est inopérant, parce qu’il est non seulement non fondé en droit, mais également parce qu’il est contraire au bon sens.
Qu’en effet, aucune disposition légale ne dispense le Président sortant, candidat à sa propre succession, de satisfaire aux conditions d’éligibilité prescrites par l’article 35 de la Constitution.

Qu’au surplus, le Président sortant, faisant acte de candidature, c’est une question de bon sens que cette candidature soit confrontée aux conditions d’éligibilité prescrite par les textes, comme toutes les autres candidatures.
Attendu qu’il s’infère de tout ce qui précède, que Monsieur Alassane OUATTARA ne peut valablement être candidat à l’élection présidentielle à venir.
Que c’est pourquoi, le Conseil Constitutionnel est respectueusement prié d’invalider la candidature de Monsieur Alassane OUATTARA à l’élection présidentielle d’octobre 2015, aussitôt que ce dernier fera acte de candidature.
Attendu qu’au surplus, vu que cette question d’éligibilité de M. Alassane OUATTARA a été l’une des raisons principales ayant motivé la naissance de la rébellion en septembre 2002, la modification de l’Article 35 de la Constitution aurait dû constituer l’une des priorités des gouvernements du pouvoir en place, conformément à l’une des résolutions de l’Accord politique de Linas Marcoussis du 24 janvier 2003.

Pièce n°5 : Accord de Linas Marcoussis du 24 janvier 2003.
Que très malheureusement, pour des raisons que l’on ignore, depuis la prise effective du pouvoir par M. OUATTARA, jusqu’à ce jour, la modification de l’Article 35 de la Constitution n’est jamais intervenue.
Que c’est donc en toute légitimité, qu’une partie des populations ivoiriennes s’opposent catégoriquement à la candidature de M. Alassane OUATTARA, bien qu’il a été investi candidat par le RDR et le RHDP.

Que dès lors, La Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et la vie Politique, la FIDHOP, très préoccupée par les atteintes prévisibles des Droits de l’Homme, notamment le droit à la vie, et très attachée au respect de la Constitution, sollicite l’intervention du Conseil Constitutionnel, afin d’invalider la candidature de M. Alassane OUATTARA à la prochaine présidentielle, en application de l’Article 35 de la Constitution ivoirienne du 1er août 2000, pour éviter à la Côte d’Ivoire une autre crise en 2015.
Et ce sera justice.
Pour respectueuse requête
Hambourg, le 29 juin 2015
Pour la FIDHOP :
Son Président-Fondateur
Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP
Enseignant-Chercheur à l’Université de Côte d’Ivoire ;
Ex-Membre de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) ;
Président de la Fondation Ivoirienne pour
Les Droits de l’Homme et la vie Politique (FIDHOP) ;
Ecrivain-Essayiste.

8.Posté par Mr Bi Dri Seraphin Kouassi le 13/07/2015 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MON COMBAT:
AFRICAINS ET AFRICAINES, LE SIDA N’EXISTE PAS.
LA SCIENCE MEDICALE OCCIDENTALE NOUS TROMPE.
LE VIRUS VIH N’A JAMAIS ETE TROUVE NI PAR LUC MONTAGNIER NI PAR ROBERT GALLO.

AFRICAINS ET AFRICINES, CESSONS DE JOUER SON DANGEREUX JEU ET SAUVONS LA VIE DES ETRES HUMAINS.
AFRICAINS ET AFRICAINES, ARRETONS DE MOURIR PAR L’IGNORANCE.



MY FIGHT:
AFRICANS, AIDS DOES NOT EXIST.
WESTERN MEDICAL SCIENCE DECEIVES US.
HIV VIRUS HAS NEVER BEEN FOUND NEITHER BY LUC MONTAGNIER NOR BY ROBERT GALLO.

AFRICANS, LET’S STOP PLAYING ITS DANGEROUS GAME AND SAVE HUMAN BEINGS LIVES.
AFRICANS, STOP DYING BY IGNORANCE




Dr Bi Dri Seraphin Kouassi Naturopathe/Chercheur Libre/Ecrivain, Correspondant d’Afrique Santé en Europe, Contacts: 00447741670621 ou seraphinkouassi35@yahoo.co.uk

9.Posté par Akossia Pierre le 13/07/2015 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Partout, Alassane Dramane Ouattara est désavoué, on lui demande pardon de se retirer, pour nous éviter de nouveau un conflit sans fin.

Voici ce que dit : GNONEZIE

La candidature de Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010 “tenait à un arrangement politique qui a ses limites dans le temps’’.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2142 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1371 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 624 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32
ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30

Facebook

Partager ce site