Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

"Le FPI ne peut reconnaître un prétendu vainqueur d’élection frappée de si nombreuses irrégularités constatées."


CONFÉRENCE DE PRESSE DU FPI SUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE CE DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015


Messieurs les Représentants des organes de presse nationaux et internationaux,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Le Front Populaire Ivoirien tient à échanger avec vous au moment où cette journée du 25 octobre 2015, tend à s’achever.
Cette rencontre est aussi pour nous le lieu de remercier et de féliciter le peuple de Cote d’Ivoire pour sa constance et sa détermination dans le refus de reconnaitre la légitimité de ce régime qui lui a été imposé par les armes depuis avril 2011. Le peuple ivoirien démontre quotidiennement ce refus dans les grands rendez-vous nationaux, notamment à l’occasion des différents scrutins, dont le taux de participation est généralement inférieur 15%.
Merci donc aux peuple de Côte d’Ivoire !
Chers amis des médias,
Ce dimanche 25 octobre 2015, le régime illégal, illégitime et impopulaire d’Alassane Ouattara a encore agi en pleine illégalité en organisant un scrutin présidentiel hors-la-loi. Dans ce scrutin, le chef de l’Etat s’est fait admettre candidat élu d’avance par un Conseil constitutionnel embrigadé alors que la Constitution ivoirienne le rend inéligible, de par son article 35. Les Ivoiriens ne se sentant pas concernés par cette parodie d’élection, ont manifesté une grande apathie et pour l’inscription sur les listes électorales et pour le retrait des cartes d’électeur, puis finalement pour leur participation effective au vote, ce jour. Les chiffres réels en notre disposition le démontrent éloquemment.
• A la fin de la date officielle de retrait des cartes d’électeur, seulement 9% des inscrits présumés avaient daigné retirer le document. C’est ce chiffre qui a provoqué la prorogation de quelques jours du délai de retrait des cartes ;
• Malgré ces jours de prorogation, le taux de retrait des cartes se situait à 13% au samedi 24 octobre, veille du scrutin.
Le FPI reste convaincu que ce régime, qui use du mensonge, de la tricherie et de la violence comme système de gouvernance, fera fi de toute réalité, pour concrétiser son passage en force préparé depuis des lustres. C’est pourquoi, à quelques petites heures de la fin du scrutin, il nous parait utile et légitime, d’une part de donner les faits dans leur réalité, et de l’autre, d’affirmer avec force notre position par rapport à la situation.
Pour ce qui concerne les faits
• Sur le déroulement du scrutin, nos différents relais sur toute l’étendue du territoire nous ont signalé que des votes ont eu lieu dans des mosquées de certains quartiers et villes, avant le jour du scrutin ;
• Des électeurs, dans certaines villes du Nord, fief d’Alassane Ouattara, dont Katiola, sont convoyés par autocars et font des votes dans plusieurs localités à la fois ;
• Au quartier Dar-Es-Salam de Bouaké, autre fief de Ouattara, le nombre de bureau de vote est passé de 3 à 12, sans qu’aucune affluence ne le justifie ;
• A Gagnoa, le ministre Kakou Guikahué, homme de main de Henri Konan Bédié, l’allié d’Alassane Ouattara, menace les habitant de son village Djikouéhipalégnoa, parce que ceux-ci refusent de voter ;
• Dans plusieurs autres localités des sources signalent le convoyage de nos frères de la CEDEAO, notamment Maliens, Guinéens, Burkinabè appelés à voter.
Pour ce qui concerne le taux de participation
Sur les chiffres de la participation au scrutin, le FPI, par ces relais sur le terrain a fait le point, ce jour, entre 12h et 16H30, dans plusieurs localités. Il va sans dire qu’à la fin de la journée, le FPI aura les chiffres réels de la plupart des localités. Mais pour illustration, je voudrais vous indiquer quelques chiffres comme échantillons enregistrés ce jour entre midi et 16h30 dans un tableau provisoire :

COCODY :
Lycée Classique et Lycée Ste Marie :
Inscrits :……………………. 5655
Votants à midi………….. 150 soit 2,6%
PORT-BOUET :
Lycée Moderne et Selmer :
Inscrits : 4 618
Votant : 80 soit 1,73%
ABOBO :
PK 18, EPP Elysée, EPP Montagne Ephraïm :
Inscrits :……………. 7 600
Votants :…………….. 530 soit 6,90%, etc.
De façon générale, sur un total de 6.300.142 inscrits, le FPI a noté que seulement 11% des électeurs ont participé au scrutin, soit à peu près 700.000 votants aux environs 17 heures.
Chers amis des médias,
La vérité, c’est que les Ivoiriens ont fait de cette journée du 25 octobre 2015, un véritable désert électorale. L’exemple le plus parlant, c’est celui du village de DRÉTROYA dans le département de ZOUKOUGBEU. Dans les deux bureaux de vote de ce village, il n’y avait encore aucun seul votant jusqu’à 16 heures GMT.
A partir de ces exemples, on peut aisément dire que le peuple de Côte d’Ivoire refuse de s’associer à la mascarade grossière du régime à lui imposé, dans le mensonge la tricherie et la violence.
C’est ce désert électoral qui oblige le pouvoir aux abois à proroger le vote jusqu’à 19h, alors que tout devait s’arrêter à partir de 17heures !

L’histoire retiendra qu’en 2010, le régime du président Laurent Gbagbo avait tout mis en œuvre pour rester collé au respect des lois, à commencer par la Constitution. Même pour rendre exceptionnellement éligibles les candidats exclus par la loi, comme Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, le Président Laurent Gbagbo s’est appuyé sur les lois de la République. L’élection s’est déroulée correctement, sauf dans certaines localités du Nord tenues par les rebelles. La Communauté internationale, menée par la France de Nicolas Sarkozy, a usé de tout, y compris des armes pour nous imposer le faux. Par le désert électoral de ce dimanche 25 octobre 2015, le peuple de Côte d’Ivoire vient de démontrer son attachement au respect des lois et des normes.
La position du FPI
Le FPI annonce ici et maintenant qu’il ne reconnaitra jamais les résultats de cette parodie d’élection organisée dans l’illégalité, avec la candidature par « dérivation » du chef de l’Etat actuel, candidature contraire à la constitution ivoirienne.
Le FPI rappelle que la CEI, l’institution commise à l’organisation de l’élection est, elle-même, illégale du fait de la forclusion, au regard de la loi, de son inénarrable président Youssouf Bakayoko. Cet homme a été maintenu à la tête de l’institution après avoir épuisé ses six ans de mandat légal à ce poste.
Le FPI ne peut reconnaître un prétendu vainqueur d’élection frappée de si nombreuses irrégularités constatées.
Le FPI appelle le peuple ivoirien à continuer de refuser de s’associer à la prostitution de la vie politique en refusant de cautionner le viol de la Constitution et la mascarade honteuse qui vient d’avoir lieu. Il invite, dès cet instant, les démocrates de tout bord, les militants et sympathisants de toute l’opposition et du FPI, de même que le peuple tout entier, à être à l’écoute et à se tenir prêts à respecter les prochains mots d’ordre en leur direction.
Fait à Abidjan, le 25 octobre 2015
Pour le Front populaire ivoirien
Laurent Akoun
Président par délégation
Dimanche 25 Octobre 2015
Lu 1157 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par SINALY le 26/10/2015 02:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon franchement, il faut le faire quoi! Laurent Akoun, tu es très mal placé pour t'ériger en donneur de leçons. Déjà tu ne devrais même pas être là à l'ouvrir puisque officiellement tu n'es pas habilité à parler au nom du FPI. Qui plus est, le FPI est partie prenante du scrutin par le biais de son président statutaire. Tes élucubrations devraient déjà t'emmener d'abord au respect de la décision de justice qui t'interdit de parler au nom du FPI. Au demeurant, je note tellement d'incongruités dans ton exposé que je te trouves bien niais. Tu n'es qu'un fieffé menteur. Tu sors des fadaises et niaiseries qui n'ont d'existence que par la puanteur de ta tête malade. Comment un homme en possession de toutes ses facultés peut-il aussi lâchement se cacher derrière la délation, le mensonge et toutes les vilénies? Le taux de participation excède les 50% et c'est déjà une satisfaction énorme. Qui plus est, la pluie s'est invitée dans le débat ce matin et cela a beaucoup joué. La Côte d'Ivoire ne s'arrête pas à Abidjan au cas où ta mémoire te ferait défaut. Tu donnes des chiffres erronés et tu arrives à te regarder dans une glace? Sache que le désordre que tu veux créer avec ta clique va vous emporter tous. Si tu penses que les ivoiriens sont sots, tu verras ce qu'on appelle peuple. Le chantage, la surestimation de soi, c'est terminé. Vous n'êtes rien et vous ne serez plus rien dans ce pays. Pyromanes!

2.Posté par SINALY le 26/10/2015 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autre chose que j'oubliais de signaler. Vous mentez inutilement sur les retraits de cartes d'électeurs, pourtant toutes les dates dans le processus électoral sont flexibles dans notre pays sauf celle du scrutin. Arrêtez de raconter des conneries pour stresser inutilement ce peuple qui a déjà payé un lourd tribut du fait de votre irresponsabilité. L'article 16 du code électoral permet aux électeurs de retirer leurs cartes le jour du scrutin et cela a été effectif ce dimanche. Cherchez à vous satisfaire de vos certitudes stupides, mais n'oubliez surtout pas que le match retour que vous appelez de tous vos vœux nous agrée énormément!

3.Posté par Colombo Dozonito Kigbafory le 26/10/2015 03:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kiokiokio, je suis Renversé de rire (RDR) , tu n'aimes pas, tu ne laisses pas! Tu participes à une élection, les résultats sont conflictuels tu ne participes pas à une élection, tu prétends contester les résultats. Vraiment c'est aberrant quand même avec vous on ne sait pas sur quel pied dansé. Pendant combien de temps allait continuer dans cette fanfaronnade politique? Dans tous les cas on verra par quelle voie légale vous contesteriez cette élection. Wait and see !


4.Posté par Jorhusse le 26/10/2015 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Akoun, tu te moque de qui ? vouiloir à tout prix la guerre ? Nous ne te ferons pas ce plaisir. sinon tu risque de regretter parce que nous connaissons un seul FPI. celui qui a participé aux élections avec pour président légitime Affi Nguessan. Ca c'est quelle affaire ça ? Donc la vie doit s'arrêter pour les ivoiriens à cause de votre fronde ? Vous avez exprimé votre opinion de ne pas participer à toutes les élections en Côte d'Ivoire. Qui vous en a tenu rigueur ? Alors laissez les ivoiriens en paix. Espèce de rancunier chronique.

5.Posté par jorhusse le 30/10/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laurent akoun, si tu veux faut dire personne n'est sorti pour voter; faut dire que ce sont des fantomes qui sont sortis dans toute la côte d'ivoire. il faut dire tout ce que tu veux. il faut dire que les gens ont été braisés le 25 octobre. tout ça c'est ton problème. c'est toi seul qui fait ta cuisine. tu es le seul à connaître le parcours du résultat de ta cuisine. C'est nimporte koi.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1167 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1753 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1381 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 631 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Législatives : Dédié invite les indépendants issus du RHDP à se... https://t.co/HeZVapxn8L https://t.co/A2bQFInBOe
Mardi 6 Décembre - 08:40
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : appel au respect des droits de l’homme à Bouaké: Bouaké, ville du Centre... https://t.co/1b26kSwB1a https://t.co/2Hhzu3zGJI
Lundi 5 Décembre - 21:32
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25

Facebook

Partager ce site