Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

La candidature de Laurent Gbagbo à la tête de son parti rejetée


La candidature de Laurent Gbagbo à la tête de son parti rejetée
La justice ivoirienne a rejeté la candidature de l'ex-chef de l'État à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI), le principal parti de l'opposition en proie à des divisions. Des cadres du parti dénoncent une "intrusion de l'État".

À moins d'un an de la présidentielle de 2015 en Côte d'Ivoire, un tribunal d'Abidjan a rejeté, lundi 29 décembre, la candidature de l'ancien chef de l’État Laurent Gbagbo à la tête de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI).

L'actuel patron de la formation, Pascal Affi N'Guessan, rival de l’ex-président lors des élections internes, avait saisi la justice début décembre pour annuler la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du principal parti d'opposition du pays.

Fondé par ce dernier en 1982, le FPI se retrouvait dans une situation inédite : l'ancien président est en effet emprisonné depuis trois ans à La Haye, où la Cour pénale internationale (CPI) le jugera en 2015 pour "crimes contre l'humanité" en lien avec la crise post-électorale meurtrière de 2010-2011.

"Intrusion de l’État"

De fait, le juge a ordonné le "retrait" de la candidature de Laurent Gbagbo car elle a été "présentée sous forme de proposition de candidature émanant de tierces personnes" et non sous forme de "demande manuscrite émanant et signée de lui". L'argument du comité de contrôle - organe en charge des élections au FPI -, selon lequel les statuts du parti autorisent tout militant à "émettre une proposition de candidature", a donc été balayé par le magistrat. L'avocat de la défense, Me Didier Bouaffon, a assuré qu'il allait "faire appel de cette décision".

Fustigeant une décision "inédite dans l'histoire politique de la Côte d'Ivoire", Hubert Oulaye, président du comité de contrôle du parti, a dénoncé auprès de l'AFP "l'intrusion de l'État dans le fonctionnement du FPI et la décision de justice".

Le FPI est plongé dans une crise profonde avant la présidentielle d'octobre 2015, à laquelle le chef de l'État, Alassane Ouattara, est d'ores et déjà candidat.
Lire la suite
Lundi 29 Décembre 2014
Lu 478 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 29/12/2014 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les acteurs de la crise au FPI renvoyés dos à dos « Tous fautifs » selon l’IA.

L'Intelligent d'Abidjan " IA " a décrit et traduit correctement et même dignement, cette version me convient très bien.

Si Affi N'Guessan n'avait pas mis la candidature du président Laurent Gbagbo sur la place publique, et que c'est erroné, que c'est de l'imposture et jusqu'aller saisir la justice contre le président Laurent Gbagbo qui se bat à La Haye contre les impérialistes qui veulent l’enterrer vivant.

Tout le mal que dont souffre en ce moment ce parti, c'est Affi qui est l'origine. Qui, à la place d'Alassane, qui ne serait pas content de cette défection du FPI, à l’orée de la présidentielle?

Notre dossier était mal ficelé, comme il y a appel, on va faire exactement comme le juge a décrit la situation et rapidement.

Qui pouvait penser qu'Affi allait s'en prendre au président Laurent Gbagbo. On peut en vouloir au juge seulement si les dossiers sont faits en appel correctement et que la justice s'opposait à cette conformité, et c’est dans ce cas seulement qu’on veut accuser, sinon, ce n’est pas démocratique de notre part.

Si Alassane mettait son nez dans cette affaire, c'est Affi N'Guessan qui est à l'origine de cette intrusion.

Dépêchez-vous à fournir les documents et à déposer rapidement.

Merci pour votre effort, et aussi pour sauver l’honneur de notre président Laurent Gbagbo contre Affi le destructeur.


J’ai lu pour vous la version IA !


Côte-d’Ivoire – Les acteurs de la crise au FPI renvoyés dos à dos « Tous fautifs » selon l’IA
Il [Laurent Gbagbo] fera donc appel de la décision. Et seul Gbagbo et ses avocats, et non une tierce personne doit faire la requête. Si cela peut résoudre la crise, et si la lettre manuscrite existait depuis, n’aurait il pas été plus simple et utile pour le parti, qu’elle fût transmise directement au Comité de contrôle dans les délais. Car même si le notaire fait venir la lettre, le fait que le comité de contrôle ne l’ai pas reçue dans les délais, pourrait aux yeux de la justice la rendre irrecevable. L’authentification par le notaire, ne suffit pas, le comité de contrôle ne pouvait imaginer qu’une lettre manuscrite existait chez un notaire. L’existence de ce document, chez le notaire n’emporte pas forcément annulation de la décision du jour.

Le cas de force majeure peut-il exister ?

Pourquoi au lieu de le faire authentifier [ou en même temps et concomitamment] par un notaire, la même lettre n’a pas été versée au dossier à Abidjan, de sorte que la signature du notaire ne vienne que comme second document de preuve, et non la preuve essentielle et principale? Autrement, il aurait pu de façon souveraine repousser le prononcé de sa décision, pour cas de force majeure.

Tous fautifs

Dans cette affaire chaque protagoniste a commis des erreurs, et les uns et les autres se sont sans doute sous estimés. Le maître du jeu reste la justice ivoirienne et ce que cela implique, jusqu’à nouvel ordre [c’est à dire qu’un consensus et un accord politique interne, soit trouvé pour changer le rapport des forces]. A défaut d’avoir officiellement et ouvertement, une partie du Foi, il suffit au camp Ouattara de maintenir le Fpi en crise, pour s’assurer de sa faiblesse face à lui, et aux dissidents du Rhdp, Pdci. Et on ne peut pas reprocher à Ouattara d’être celui qui a soufflé à Laurent Gbagbo l’appui à l’idée d’une candidature à la présidence du Fpi, sans avoir pris toutes les précautions aussi bien d’ordre politique, que juridique, tant en externe, qu’en interne.

L’Intelligent d’Abidjan.

2.Posté par Pierre Akossia le 30/12/2014 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi N'Guessan dit que Gbagbo « n'a pas exprimé formellement son intention de briguer la présidence du FPI » et que certains cadres du parti ont « manipulé le comité de contrôle. »

Affi se dit « satisfait et soulagé » mais hué à la sorti du tribunal, avant une conférence de presse mardi de ce comité de contrôle.

Il a déclaré encore sa satisfaction à l'issue d'une audience avec le ministre de l'intérieur Hamed Bakayoko, Affi n4guessan.

Affi est satisfait d’avoir ridiculisé le président Laurent Gbagbo.

Le juge n’a pas dit qu’Affi N’Guessan a gagné et que nous avons perdu, il a rejeté la demande par absence de manuscrit et comme en « droit », on a la possibilité de faire appel et corriger l’erreur, c’est ce qui va se passer incessamment.

Affaire à suivre !

3.Posté par Pierre Akossia le 30/12/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le président Laurent Gbagbo veut sauver le parti qu'il a créé avec toutes les peines du monde avec absence du multipartisme du temps d'alors dans ce pays, il n'a qu'à refaire correctement selon le juge sa candidature, ne serait-ce enlever Affi qui engendre de nouveaux conflits pendant que nous sommes à la recherche de la paix dans ce pays avec notre parti.

Après la nomination du président Laurent Gbagbo, on nommera ensuite des directeurs centraux, ultra autonomes avec des fonctions précises formant une équipe du secteur donné et ainsi de suite. Evitant la jalousie !

On est fatigué ! On va rentrer dans l’espace temps électoral présidentiel octobre 2015, vraiment on est fatigué de nouveaux cadavres.

Il nous faut FPI efficace et responsable pour temporiser de tels désastres.

Nota : Les pro-Gbagbo pouvant gérer le FPI, il n’y en a en masse ! Pour s’en sortir, il faut Affi, hors circuit, sans aucune égratignure en sa personne, mais membre du parti non décisionnel de grande envergure.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1187 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1787 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1396 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 642 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site