Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

L’Église de Côte-d’Ivoire prend ses distances avec le pouvoir politique

Longtemps réputée proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, l’Église de Côte d’Ivoire se garde désormais d’entretenir des relations trop proches avec le pouvoir.


Le P. Lorougnon (à g.), la veille de l’élection présidentielle, a prononcé une homélie sur la réconciliation.
Le P. Lorougnon (à g.), la veille de l’élection présidentielle, a prononcé une homélie sur la réconciliation.
A Abobo, l’une des dix communes d’Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, les catholiques se retrouvent à l’église Saint-Philippe. Pendant la crise qui a suivi la première élection, en 2010, du musulman Alassane Ouattara à la présidence de la République, ce quartier populaire n’a pas été épargné par la violence entre les communautés. Cinq ans après, les traces de ces moments difficiles ne sont plus visibles à l’œil nu.

En ce dimanche d’octobre 2015, veille du premier tour de l’élection présidentielle qui débouchera sur l’élection du même Alassane Ouattara pour un second mandat, les fidèles se pressent à l’église. Mais, loin de dire pour qui voter, loin de s’immiscer dans le débat politique, le P. Serge Lorougnon propose, dans son homélie, une méditation sur le thème de la réconciliation.

S’appuyant sur la parabole du fils prodigue, le curé explique : « Nous nous reconnaissons dans le fils aîné et dans le fils cadet. Je voudrais vous inviter à vous reconnaître dans la figure du père. Savons-nous pardonner comme le père de cette parabole a su le faire pour ses enfants ? »

UNE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE APAISÉE

Le prêtre encourage ensuite ses paroissiens à faire leur devoir de citoyens dans cet état d’esprit. Pendant la prière universelle, la communauté prie ensuite pour que le processus électoral se déroule dans la paix et la sérénité. Au même moment, l’archevêque d’Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, lance un appel en faveur d’un scrutin calme et paisible.

Savoir pardonner, ne pas être dans le ressentiment, aller voter, prier pour une élection apaisée… voilà ce que l’on pouvait entendre en public de la part des membres du clergé catholique, à l’occasion de la campagne présidentielle, à la fin octobre en Côte d’Ivoire.

« UNE GRANDE DISCRÉTION » DE LA PART DE L’ÉGLISE

« C’était bien différent de la campagne de 2010 », note Christian Bouquet, auteur de Côte d’Ivoire. Le désespoir de Kourouma (1) et professeur à l’université Bordeaux-Montaigne « Il y a cinq ans, l’Église s’était peut-être trop engagée en faveur du président sortant, Laurent Gbagbo. Cette fois, j’ai observé une grande discrétion de sa part. Face au processus en cours, elle a exercé son droit de réserve. » Et de remarquer que la seule consigne qu’elle ait vraiment donnée, c’était d’aller voter.

En 2010, la plus haute autorité de l’Église ivoirienne, le cardinal Agré, était réputé proche de Laurent Gbagbo. Et, en chaire, des prêtres avaient pris parti pour ce dernier. Son successeur, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, a aujourd’hui la réputation d’être un intime du président Alassane Ouattara.


DES SIGNES EN DIRECTION DE LA COMMUNAUTÉ CATHOLIQUE


La majorité des catholiques, à Abidjan, n’est pas devenue, pour autant, un cercle de supporteurs inconditionnels du président actuel. Beaucoup lui reprochent d’avoir privilégié les communautés du nord et d’avoir fermé les yeux sur l’injustice et la corruption dans le pays ; de ne pas avoir entrepris sérieusement un travail de réconciliation entre les communautés.

Le régime, lui, a essayé de ménager les autorités catholiques. Parmi les gestes posés, le financement par l’État d’une part non négligeable des travaux de restauration de la cathédrale d’Abidjan.

TIÉDEUR DU CÔTÉ DE L’ÉPISCOPAT

Autre signe en direction de la communauté catholique, la nomination, le 25 mars, de Mgr Paul Siméon Ahouanan, archevêque de Bouaké, à la tête de la nouvelle Commission nationale de réconciliation des victimes (Conariv). La commission est chargée d’indemniser les victimes des deux côtés.

Lire la suite://
Mercredi 25 Novembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2149 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1938 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 898 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site