Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Kouakou Kra, ancien député de Nassian : «Ouattara n’a rien apporté au Zanzan»

Après la visite d’Alassane Dramane Ouattara dans le Zanzan, du 27 au 30 novembre 2012, un cadre de la région, l’ex- député Fpi de Nassian, Kouakou Kra, juge cette tournée du chef de l’Etat et assène des vérités.
Notre Voie : Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a effectué une visite d’Etat dans le Zanzan. Quelle a été votre contribution en tant que cadre de la région et celle de votre parti, le Fpi, dans l’organisation de cette tournée ?
Kouakou Kra: Sachez que l’esprit démocratique et républicain qui caractérise le Front populaire ivoirien (Fpi) a prévalu. C’est pour cela que nous avons demandé à nos militants et sympathisants de ne pas s’opposer à cette visite. Car quelle que soit la manière dont il est parvenu au pouvoir, Alassane Ouattara est le chef d’Etat donc il fallait laisser les populations le recevoir. C’est ce que nous avions fait, en son temps, pour le général Robert Guéi. Il avait été accueilli avec faste.


Kouakou Kra, ancien député de Nassian : «Ouattara n’a rien apporté au Zanzan»

N.V. : La visite de M. Ouattara dans le Zanzan avait été annoncée comme celle d’un «messi». A votre avis, les attentes des populations ont-elles été satisfaites ?

K.K : Les gens sont sortis, mais ce n’était pas pour accueillir un «messi». Nos parents sont plutôt sortis pour voir si effectivement ce monsieur était capable de régler leurs problèmes. Il ne faut pas qu’il dise après que pour un manque de mobilisation des populations, il ne va pas s’occuper de leurs problèmes. Nous pensons que c’est une semaine après cette visite que les populations feront le constat qu’elles n’ont rien obtenu.

N.V. : Et pourtant de nombreuses réalisations ont été inaugurées par Alassane Ouattara?

K.K : Il est allé inaugurer ce que son prédécesseur, Laurent Gbagbo, a bâti. A Doropo, le château d’eau a été bâti par le Président Gbagbo avec une mairie gérée par le Fpi. Le président du Conseil général d’alors, Palé Dimaté, a été nommé Haute autorité par Laurent Gbagbo qui lui a même donné 1 milliard fcfa pour des investissements dans la région. Alassane Ouattara est allé seulement ouvrir le tuyau pour que l’eau coule. Il n’a rien fait. A Gouméré, c’est un collège qui a été ouvert le 4 janvier 2011. C’est-à-dire avant l’installation de Ouattara au pouvoir. Il est allé seulement visiter un collège qui a été bâti par Laurent Gbagbo.

N.V. : Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a promis du bitume pour désenclaver la région. Ne pensez-vous pas que cet investissement soulagera les populations ?

K.K. : Il a promis du bitume. Mais Laurent Gbagbo l’avait déjà prévu en 2010 entre Bondoukou et Soko pour ceux qui connaissent la région. Les travaux ont été arrêtés à cause de la guerre que Ouattara et ses hommes nous ont imposée. La route repofilée de Nassian est l’œuvre de la Banque mondiale. Au temps de Gbagbo, c’est un fonds d’entretien des pistes et parcs et réserves de Côte d’Ivoire qui a été positionné. C’est maintenant qu’ils sont en train d’exécuter les travaux.

N.V. : Concrètement qu’est-ce que M. Ouattara a apporté aux populations qu’on pourrait considérer comme les retombées de sa visite ?

K.K. : Concrètement, il n’a rien apporté. Sauf les 11 millions fcfa qu’il a distribués à chaque département en plus des véhicules qu’il a donnés aux préfets.

N.V. : C’est tout de même un acquis pour la région…

K.K. : Remettre des véhicules aux préfets qui sont les représentants du chef de l’Etat, mais c’est bien le rôle d’un chef de l’Etat. Maintenant concernant les 11 millions fcfa à chaque département, ce n’est rien quand on fait la comparaison avec ce que Laurent Gbagbo a concrétisé dans notre région. Prenons 11 millions fcfa par département pour 9 départements. Relativement aux investissements dans le secteur de l’électrification, ça ne représente rien du tout. Par exemple, l’électrification du village de Tougbé-Yaga a coûté plus de 300 millions fcfa. Et Laurent Gbagbo a électrifié plus d’une centaine de villages dans la région.

N.V : Est-ce que ce que vous avancez est effectif ?

K.K.: C’est effectif et cela peut se vérifier. Quand vous arrivez, par exemple, à Koun-Fao, pratiquement tous les villages sont électrifiés.

N.V.: Alassane Ouattara a promis d’améliorer le prix d’achat des produits agricoles. Quelle est la réalité concernant la vente desdits produits dans la région du Zanzan ?

K.K. : Vous faites bien de poser la question. Je dois vous dire que l’anacarde qui est une source de devise dans notre région ne se vend plus. La production moisie dans les maisons et dans les magasins. Tel est le décor. Alassane Ouattara est allé faire sa visite et est reparti sans une proposition concrète pour le bien-être des parents. Il est allé faire du verbiage comme s’il est encore en campagne. Un chef d’Etat ne peut pas être en campagne éternellement. Il devrait dire aux populations de quoi il est capable. Malheureusement il est allé encore rappeler ses promesses de campagne.

N.V.: Vous estimez qu’Alassane Ouattara n’a rien apporté, mais il réagit en soutenant que la région a été abandonnée par Laurent Gbagbo. Quel est votre commentaire ?

K.K. : Est-ce que depuis 1960, c’est Gbagbo qui a abandonné la région. Non, je ne le crois pas. Ce sont Ouattara et les autres qui ont abandonné la région. Alassane Ouattara a été Premier ministre et président intérimaire quand Houphouet-Boigny n’avait plus le contrôle de la situation du fait de la maladie entre 1989 et 1993. C’est dire que ceux qui tentent d’attribuer tous les maux à Gbagbo sont les véritables causes du malheur de notre région. Gbagbo a dirigé ce pays de 2000 à 2011 dans des conditions que nous connaissons tous. Les autres qui se réclament du Rhdp avaient la gestion de ce pays dans des conditions de paix. Qui a donc oublié le Zanzan ? Nous irons dire à nos parents que seule la voie de Laurent Gbagbo est la meilleure. A tous ceux qui se sentent trahis par Alassane Dramane Ouattara, nous les invitons à nous rejoindre afin que nous menions le vrai combat pour la modernisation de la Côte d’Ivoire et de la région du Zanzan.

Interview réalisée par Benjamin Koré - NOTRE VOIE
Mardi 4 Décembre 2012
Lu 547 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site