Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Kenzo, Moussa Traoré, Aimé Zébié, Bokolobango… qui sont-ils ?

Malick Tohé, Jah Press, Aimé Zébié, Bokolobango et autres noms souvent entendus dans les chansons sont devenus célèbres grâce aux chanteurs d’ici et d’ailleurs. Coup de projecteurs sur les gens qui se cachent derrière ces noms.


Kenzo, Moussa Traoré, Aimé Zébié, Bokolobango… qui sont-ils ?
Jusque-là apanage des chanteurs congolais, cette sorte de dédicace (libanga, en lingala), ce phénomène appelé abusivement ‘’atalaku’’ à Abidjan opère une poussée extraordinaire dans la musique ivoirienne. A commencer par la musique urbaine : le couper-décaler et le zouglou. C’est ainsi que des noms comme Aimé Zébié, Malick Tohé ont été propulsés grâce à des chansons des Garagistes ou Espoir 2000. Avec eux d’autres noms comme Jah Press, Fadiga de Milano, Joss Men Joss, Momo de Paris, Solo Beton et bien d’autres se sont revelés. Mais qui sont donc ces personnes qui portent ces noms devenus si populaires ? Que font-ils dans la vie ? Éléments d’explication.

Moussa Traoré

Parrain indéfectible des Zouglouphiles, Moussa Traoré a le zouglou dans les veines. Il n’imagine pas sa vie sans le Zouglou. Ses portes sont toujours ouvertes aux acteurs du mouvement. En réalité, Moussa Traoré est transitaire. «Chez nous on ne parle pas de travaillement, c’est quand tu es inspiré que tu te lèves pour encourager ceux qui te procurent ce plaisir » dit-il. Les Mercenaires, Bilé Didier, Fitini, Molière sont les artistes qui ont plus chanté Moussa Traoré.
 
Bokolobango

Lui, c’est un inconditionnel de la musique Rumba. Ahoussi Innocent, alias Innocent Bokolobango. Ce natif de la région d’Aboisso, précisément de Krindjabo, est un sapeur de la tête aux pieds. Tout en lui reflète le style et l’esprit congolais. C’est du reste son amour fou pour les grandeurs que certains de ses amis de RDC lui ont attribué le surnom Bokolobango (propriétaire terrien). Manager de boîtes de nuit depuis près de 17 ans, il a officié dans plusieurs points shows branchés de la nuit abidjanaise en compagnie de son fidèle compagnon et semblable, Eric Didia. Effrakata bar, Le Chicago night-club, La Place Vandome, Olisia Valère au Plateau... tels sont les établissements qui ont vu passer ce grand fan de Mopao. Souvent chanté par les boucantiers de la Jet Set (Douk Saga, Molare, Abou Nidal...) son nom résonne aussi chez certains chanteurs célèbres congolais, dont Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Ferré Gola. A ce jour, Bokolo s’est investi dans la terre. Il gère sa plantation de palmiers à huile et d’hévéa dans sa région au Sud Comoé.

Troh Krikpé Sévérin

Il est technicien aéronautique dans une entreprise à Saint-Quentin-en-Yvelines, une petite ville dans le département des Yvelines en France. Agé de 41 ans, il a fait son entrée dans le milieu du show-biz en 2005 avec une passion pour la musique zouglou. Promoteur de plusieurs spectacles, il vient de se lancer dans la production avec le dernier maxi single du groupe C’kisa. De nombreux chanteurs comme Soum Bill, Molière, Yodé et Siro, les Mercenaires, les Garagistes… lui ont rendu hommage.
 
 
Yves Armand Debordeaux

Lui, c’est Moussé Lago. Promoteur de spectacles à Paris, il est plus connu sous le nom de Yves Armand Debordeaux. Ex-manager du groupe Espoir 2000, Debordeaux a la cote auprès des faiseurs de zouglou qui n’hésitent pas à faire ses éloges dans leur chanson.
 
La Marraine de Clignancourt

Yvonne Rabet est l’une des femmes ivoiriennes les plus en vue dans l’événementiel à Paris. Epouse du chanteur Justin Stanislas, la Marraine de Clignancourt doit son surnom à un quartier de Paris, dans le 18ème arrondissement. Productrice très sollicitée, elle est la directrice de la maison de production Stanyvo à Bengué. Meiway est l’un des artistes qui ont rendu célèbre la Marraine de Clignancourt.

Kenzo Cash Money

Dans le milieu de la nuit, on lui déroule le tapis rouge. Kenzo Kouadio est le patron d’Aréel Groupe. Créée en 2008, la société n'a cessé de se développer jusqu'à ce jour, pour devenir aujourd’hui un partenaire incontournable des événements publics ou privés.

Solo Beton

L’histoire remonte à 1998, lorsque Souleymane Koné était en classe de Cm1. Pendant les devoirs de ma-thématiques, il était le premier à rendre sa copie. Et c’est lui qui avait toujours d’excellentes notes. C’est ainsi qu’il a été surnommé Solo Béton. Membre fondateur de la Jet Set parisienne, c’est avec ses amis Le Molare, feu Douk Saga, Lino Versace, Serge Defalet… que le couper-décaler a été créé. En 2003, il a sorti un album de 8 titres intitulé ’’Ciseaux d’Or’’. Hommes d’affaires, il est aussi promoteur de spectacles. Il a 38 ans et est père de 6 enfants.
 
Aba Champion

Aba Champion (Ahmed Sanogo à l’Etat civil), est un boucantier. Parrain de plusieurs artistes couper-décaler qui l’appellent affectueusement «Champion tout terrain», il était aux côtés des Jet Seteurs au début du mouvement. Propriétaire de magasins de mèches dans presque toutes les communes d’Abidjan, l’enfant d’Adjamé a fait fortune dans cette activité. Dj Lewis, Arafat, Serge Beynaud, Molare, Lino Versace... sont les artistes qui le chantent le plus.
 
Président Malick Tohé

Ingénieur commercial diplômé de l’’ESCA (Ecole Supérieure de Commerce d’Abidjan), Malick Tohé a une spécialité en management international de l’EDHEC en France. Sa carrière professionnelle a débuté à Londres où il a exercé en tant que trader dans la multinationale du groupe ED&MAN COCOA Ltd avant de revenir au pays pour le compte de cette entreprise. Ancien dirigeant de l’Africa Sports, Malick Tohé est aujourd’hui membre de la team Sidy Diallo à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Depuis février 2012, il occupe le poste de deuxième vice-président de la FIF, chargé du sponsoring.
 
Ahizé la Fontaine

Issu d'une famille aisée, Isidore Koffi (son nom à l’Etat civil) avait toujours de grosses sommes d’argent en sa possession. Et il effectuait ses virées nocturnes à bord des voitures de ses parents. C’est ainsi que ses potes du Lycée d'Abengourou ont commencé à l’appeler Ahizé, puis La Fontaine. Dans le milieu des comédiens et des humoristes, il est connu sous le pseudonyme d’Ahizé la Fontaine. Cet homme d’affaires généreux (il est dans l’hévéaculture, le transport et l’élevage) a produit plusieurs pièces de théâtre comme ‘’Le peuple et loi‘’ du Djély Théatre de Gbi de Fer, ‘’Sacré Gokou‘’ de Jimmy Danger… Ahizé la Fontaine a été le producteur des Mousseurs pour leur album ‘’Fatigué fatigué‘’, Major et Zabson, Bokassa 1er, Vitale et bien d’autres bénéficient de son soutien.

Kaba Mignon l’original

En classe de 6ème au CEG de Yopougon, en 1986, c’est pour sa manière très classe de s’habiller que certaines enseignantes de l’établissement l’ont surnommé ‘’le Mignon‘’. Et c’est de là que tout est parti. Tous ses amis ont commencé à l’appeler Kaba Mignon. A l’Etat civil, il se nomme Abou Kaba. Né le 7 décembre 1973, il s’est intéressé très tôt au show-biz grâce à Julien Goualo. En 2000, il était le manager de Fitini. Cinq ans plus tard, à Paris, Kaba Mignon est devenu agent de la sécurité incendie à Groupe Triomphe sécurité. D’ailleurs, c’est en cette même année, qu’il a organisé son tout 1er spectacle à la salle LSC de Paris. Les Marabouts, Espoir 2000, Yodé et Siro et bien d’autres artistes zouglou chantent son nom.

Adjei Roger, le flic

Actuellement Adjudant de la Police nationale, Roger Adjei a passé plusieurs années à la Brigade des Stupéfiants de l’Aéroport International d’Abidjan avant d’être muté à Korhogo. Présentement en service au 1er Arrondissement de Yamoussoukro, ce flic a apporté un soutien à de nombreux artistes, particulièrement les faiseurs de zouglou.

Momo de Paris

Il se nomme Mohamed Fofana, à l’Etat civil. Momo est le diminutif de son prénom. Pour avoir été l’un des premiers promoteurs ivoiriens de spectacles en France dans les années 90, on lui a collé cette appellation Momo de Paris. C’est lui qui a lancé la danse le ‘’Mapouka’’ à l’échelle internationale avec le soutien de Kiki Touré, Fadiga de Milano et de Henri Kattié. Dans tous les genres musicaux, du zouglou au reggae en passant par le couper-décaler, il a laissé ses marques. Producteur du duo Lino Versace-Borossandji, c’est lui qui a baptisé Feu Douk Saga président de la Jet Set parisienne. Homme très réservé mais efficace dans le travail, il bénéficie régulièrement de dédicaces des chanteurs dont Petit Denis, Magic System, Espoir 2000, Yodé et Siro et bien d’autres.

Anonymat le Phénomène

Ce surnom lui a été donné dans le monde de la nuit. Discret et très généreux, il soutient de nombreux Dj sans même connaître certains d’entre eux. Parrain de plusieurs soirées, il ne manque pas de faire des shows de ‘’travaillement ‘’ à outrance. Pour l’identifier, on l’appelle Anonymat le Phénomène. Le grand Koffi Olomidé a chanté le nom d’Anonymat le Phénomène dans son single ‘’on va piétiner’’, en featuring avec Bébi Philippe. Anonymat le Phénomène (il refuse catégoriquement de dire son nom à l’Etat civil) s’est investi dans le monde des affaires. Une de ses activités, c’est l’importation en Côte d’Ivoire de véhicules de toutes marques.

Joss Men Joss

Il se nomme José Sylvanus Takoué. Il y a plusieurs années, quand il était à l’école primaire, son grand-frère aimait bien le taquiner en l’appelant Joss. Plutard, il deviendra Joss Men Joss. Il fait ses débuts dans l’ambiance facile ‘’Woyo ‘’. Après, il est choriste et fait les chœurs chez Les Woody avant d’intégrer, en tant que chanteur, le groupe Glaydoo (installé à Londres). Quelques années après, il est manager de Cekam Prod de Consty Eka et de la structure AZ Reign d’Amos Zéréhoué (ancien footballeur américain). Joss men Joss totalise plus de 20 ans d’expérience en Europe. Pour être professionnel du métier dans le show-business en 2007, il a suivi une formation à l’Information et Ressources de Music Actuelle (IRMA) à Paris.

Solo SS

Souleymane Soumahoro, plus connu sous le nom de Solo SS est propriétaire de l’une des boîtes de nuit les plus branchées d’Abidjan : le Mix night-club en Zone 4. Il est aussi l’actuel proprio du célèbre espace Acoustic aux Deux-plateaux Vallons. On le voit toujours avec un cigare à la bouche. Solo SS a un carnet d’adresses phénoménal qui lui permet d’attirer les stars dans ses établissements. Les artistes couper-décaler, zouglou et même congolais aiment le glorifier dans leurs chansons.
 
 
Soum Saoudien

De son vrai nom Lacina Soumahoro, Soum Saoudien est aussi le frère aîné de Soum Bill. De 1994 à 1996, il était l’un des gérants du ‘’Groove Night-club‘’, cette mythique boîte de nuit située à l’époque à la Rue Princesse à Yop City. A cette période, il faisait partie d’un groupe de 10 jeunes baptisé ‘’les Saoudiens‘’. Par la suite, Soum a monté sa propre entreprise de transit. Depuis trois ans, il a atterri dans le monde de la politique en tant que Président du mouvement ‘’Yadinien ‘’ (Je suis avec toi). Il est aussi le Président de l’Union Nationale des Consom-mateurs de Côte d’Ivoire (UNCCI). Mais tous ces titres ne l’éloignent guère du show-biz. Magic System, Melêkê, les Garagistes et bien d’autres continuent de chanter son nom en reconnaissance de ses actions en leur faveur.

In topvisages 
Mardi 17 Décembre 2013
Lu 1866 fois
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 1745 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 3361 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 826 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 507 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/07/2016 | 576 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/07/2016 | 425 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 4



ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32
ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30

Facebook

Partager ce site