Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Justice, droits de l’homme, liberté publique… : Gnénéma Coulibaly face à la presse, hier : « non, Ouattara ne peut pas libérer Gbagbo …»


Le garde des sceaux Ministre de la justice et des libertés publiques, Gnénéma Coulibaly était face à la presse hier dans le cadre des rencontres dites «Le fauteuil blanc » du quotidien Le Nouveau Réveil. Les échanges entre l’invité et les journalistes ont tourné autour du thème central : « La politique du gouvernement en matière de justice, de liberté et des droits de l’homme dans le processus de réconciliation nationale ». Après les civilités rendues par MM Edy Péhé, Directeur de publication et modérateur pour la circonstance puis Patrice Yao, Dg du groupe Le Réveil, c’est au tour du Ministre de planter le décor. « Dans une situation de sortie de crise, la justice est toujours perçue différemment… Selon la commission nationale d’enquête, la crise postélectorale a fait au total 3248 morts hormis les nombreux blessés et les porté-disparus. Au sortir de cette période, notre société doit se reconstruire et les membres doivent réapprendre à vivre ensemble .C’est le rôle de la justice. C’est également ce qui a conduit le chef de l’Etat à mettre en place la Commission dialogue vérité et réconciliation (Cdvr). Toutefois, l’on ne peut pas faire table-rase et passer sous silence les crimes commis par les uns et les autres. Tout doit être su afin que la victime, dans le cadre de la réconciliation, puisse pardonner à son bourreau. L’exhumation des corps ensevelis dans des fosses communes, le dégel des avoirs, la mise en liberté provisoire de certains détenus de la crise postélectorale, le retour sans condition des exilés etc. sont autant de mesures prises par le gouvernement. Et ces efforts ont été reconnus et salués par la communauté internationale… »La phase des questions-réponses qui a suivi ce discours introductif du Ministre a été l’occasion pour l’invité d’éclairer davantage la lanterne des représentants de la presse nationale et internationale. D’entrée, il a expliqué que la notion de garde des sceaux renferme les symboles dont l’éléphant, l’emblème de la Côte d’Ivoire et le cachet sec de la République dont le chef du département de la justice et des libertés publiques a la garde. D’où l’appellation de Garde des sceaux Ministre de la justice et des libertés publiques. A la question relative à l’acquisition de la nationalité ivoirienne par déclaration, l’orateur a indiqué que ce n’est pas un fait nouveau. « La décision a été prise lors de la table-ronde de Linas Marcoussis en banlieue parisienne en France. C’était en janvier 2003 et en 2004, cette loi a été votée par le parlement d’alors mais sans être exécutée. Depuis le 24 avril dernier, date de la signature du décret d’application, il y a eu à ce jour 12000 souscripteurs de déclaration », a-t-il précisé.
Y a-t-il une justice des vainqueurs sinon pourquoi tous les détenus sont des proches de l’ancien régime ?
« La justice ne poursuit pas une personne pour son appartenance à un camp ou un autre .Dans le cadre de la crise postélectorale, il faut faire la part des choses, car il y a des personnes prises en flagrant délit et des personnes soupçonnées de faits. Or toute personne soupçonnée est présumée innocente. Ainsi, les arrestations dont il est question relèvent de la flagrance. Les autres cas devront faire l’objet d’une instruction judiciaire sur la base de rapport. Dans ce cas d’espèce, aucune personne d’un camp ou d’un autre n’a encore fait l’objet d’arrestation », a répondu le Ministre. S ‘agissant des 50 détenus pro-Gbagbo libérés contre 150 annoncés, le Garde des sceaux a précisé que « les décisions judiciaires n’engagent que le juge. Un homme politique peut annoncer un chiffre mais c’est le juge qui instruit le dossier qui décide. Les juges ne réagissent pas selon les injonctions des politiques .Toutefois, la question de ces prisonniers n’est pas un mouvement statique mais plutôt dynamique. Des libérations continuent de se faire mais nous avons décidé de ne plus faire de la publicité autour. Et le fait que le Président de la République instruit son Ministre de la justice sur cette question ne remet pas non plus en cause l’indépendance de la justice. C’est d’ailleurs la formule consacrée car le Ministre de la justice n’est pas le juge c’est l’administrateur des affaires juridiques ».
Affaire Yacou le Chinois et les évasions spectaculaires dans les prisons ivoiriennes
Pour le patron de la justice ivoirienne, si l’affaire dite Yacou le Chinois a fait la pluie et le beau temps à un moment donné, cela relève désormais du passé. Car avec toutes les nouvelles dispositions prises à la Maca (Ndlr : Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan), on ne parlera plus de Yacou le Chinois. Pour les évasions des prisonniers, le Ministre dira que « ce phénomène est de moins en moins spectaculaire et l’objectif est d’arriver à un taux d’évasion zéro. D’où la décision du gouvernement de construire de nouvelles prisons pour lesquelles le modèle est déjà acquis, il ne reste que le financement ». Quant au ratio entre les détenus et les gardes pénitentiaires, il a donné les statistiques suivantes : 2820 agents pénitentiaires contre 2000 détenus. S’agissant de la question sur la liberté et les droits de l’homme, le représentant du gouvernement s’est insurgé contre ceux qui affirment sans preuves ou sur la base de simples photos que certains détenus ont fait l’objet de torture. « Dibopieu a été détenu au camp pénal de Bouaké. Or là bas, on ne torture pas .Blé Goudé non plus n’a subi aucune torture à en juger son sous-corps blanc et sans tâche. Quant à Mme Gbagbo, le dernier rapport de l’expert des Nations Unies indique qu’elle est plutôt bien traitée », a-t-il clarifié. La question sur les résidences universitaires encore occupées par des soldats a eu une réponse peu appréciée par certains journalistes .En effet, selon le Ministre, « ces résidences appartiennent avant tout à l’Etat qui les avait affectées aux étudiants .L’Etat est donc libre aussi de les affecter aux soldats .Il est vrai que nos étudiants ont besoin d’un meilleur cadre de vie pour leurs études. Mais la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a. Et de deux maux, il faut choisir le moindre .Pour le moment, l’Etat a un besoin de sécurité... ».Revenant sur les effets de la crise postélectorale, il a révélé que 523 corps ont été exhumés dans deux fosses communes à Abobo.
Liberté de Gbagbo, affaire Guy André Kieffer, Don Mello; Lamblin…
Le procès de l’ex-chef de l’Etat à La Haye s’est invité à la rencontre tout comme les affaires Guy André Kieffer et Don Mello. Pour l’invité, la démission du juge Allemand de la Cpi ne peut en aucun cas remettre en cause la décision du procès de Laurent Gbagbo. Aussi, l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara n’a pas la compétence de demander la relax de son prédécesseur à la Cpi. « Il appartient à la Cpi de prendre la décision », a-t-il martelé. Et de préciser que l’affaire Lamblin va connaître un rebondissement dans les jours à venir selon le rapport du procureur. Tout comme celle du Journaliste Guy André Kieffer disparu sous le régime Gbagbo. «Nous allons reprendre la procédure pour la manifestation de la vérité», a-t-il rassuré et non sans indiquer que « Ahoua Don Mello avait été bel et bien mis aux arrêts au Cameroun .Il faut poser la question aux autorités camerounaises pour qu’elles vous disent pourquoi il a été relaxé. Nous avons appris qu’il a été relâché par la police et à 3 H du matin, il a pris son vol pour sortir du pays ».Pour finir, l’invité a demandé aux Ivoiriens de rester sereins et de faire confiance en leur justice. C’est Denis Kah Zion, Président-fondateur du groupe le Réveil qui a clos la séance en remerciant le Ministre et tous les invités pour leur présence. En attendant le prochain invité.

Nando Dapa
In Le Démocrate
Vendredi 4 Juillet 2014
Lu 208 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par honore le 04/07/2014 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a ma connaissance DRAMANE OUTARA n'est pas juge a la cpi comme en ci .il ai le préfet de sarkouzy le foiyou de la magouille en france .

2.Posté par franck le 04/07/2014 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous,ministre de la justice et garde des sceaux qui dites que la justice est indépendante en côte-d'ivoire,ayez au moins la conscience intellectuelle dont vous jouissez pour faire valoir la véracité à vos concitoyens.vous agissez sous les ordres d'alassane ouat le rat.quelle fenre de justice rendez-vous dans votre pays?pourquoi n'y a t'il que des pro-GBAGBO qui sont détenus?de quoi leurs reprochés vous?bandes d'idiots que vous êtes.n'oubliez pas qu'il existe deux justice plus efficaces que la votre à savoir celle de DIEU et la conscience.souyez quiets,ce soro,ouat le rat et tous ceux qui ont ôté la vie aux innocents ivoiriens,rendront comptes à DIEU tôt ou tard.A bon entendeur,demi-mots

3.Posté par honore le 05/07/2014 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEDIER SORO OUATARA et bien d'autres la justice a ouvert les yeux ,attention a vous le vent ne soufle pas toujour dans une seul direction ,votre tours arrive a grand pas .
Depuis 1999 votre magouille ne nous dit rein ,honte a vous vos prochaine vaccance a la CPI oui messieurs les TUEURS DE NOS FAMILLES : IL RESTE TOUJOUR UNE PERSONNE EN VIE pour témoins de vos CRIMES ODIEUX .___________________

4.Posté par Akossia Pierre le 05/07/2014 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Dramane Ouattara n'est qu'un simple larbin, Gnénéma ne fait qu'une diversion pour donner une fausse valeur à Alassane Dramane Ouattara

Sinon, on détient notre président Laurent Gbagbo du fait qu'il aurait souhaité battre sa monnaie et beaucoup d'autres décisions favorables à la Côte d'Ivoire dont les français s'opposent à ces évolutions.


Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1179 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1773 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 700 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site