Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Justice des vainqueurs: Comment Ouattara protège les criminels de son camp


Justice des vainqueurs: Comment Ouattara protège les criminels de son camp
Alassane Ouattara acceptera-t-il un jour de livrer ses partisans aux mains ensanglantées à la justice internationale et particulièrement à la cour pénale internationale (Cpi) qui a ouvert une enquête sur la crise ivoirienne ? La question est au centre des préoccupations de la communauté internationale et du bureau du procureur de la Cpi qui avaient misé naïvement sur la pleine collaboration des nouvelles autorités ivoiriennes pour faire toute la lumière sur les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis en Côte d’Ivoire de septembre 2002 à avril 2011. Le chef de l’Etat avait, en effet, promis à ses « parrains » de mettre à la disposition de la juridiction internationale toute personne y compris ses hommes qui seraient impliqués dans les crimes de sang. Mais, plus d’un an après sa prise de pouvoir, cette promesse n’a pas été tenue. Bien au contraire, il dresse des obstacles sur la route des enquêteurs de la Cpi et imagine des scenarios pour protéger ses chefs de guerre, auteurs des crimes les plus abominables dont le génocide Wê (massacre de 1000 civils soupçonnés d’être pro-Gbagbo et exécutés par les forces armées pro-Ouattara, le 28 mars 2011, à Duekoué). Selon des sources judiciaires, le pouvoir ivoirien aurait décidé de ne pas livrer ses partisans dont les têtes sont réclamées par la Cpi. Le scenario conçu pour soutenir cette position consiste à déclarer désormais les juridictions nationales compétentes pour juger les crimes de sang qui jusqu’ici étaient confiés à la Cpi. D’où les nouvelles charges de génocide et de crimes de sang contre certains pro- Gbagbo détenus à Boundiali. La suite de la mise en scène est que la justice ivoirienne en parfaite complicité avec le régime Ouattara va inculper quelques éléments des forces armées pro-Ouattara pour faire diversion. Ces derniers vont être jugés et condamnés avant de bénéficier d’une loi d’amnistie générale que pourrait prendre Alassane Dramane Ouattara. Comme, on peut le constater, le régime Ouattara qui redoute d’une justice équitable et transparente a tourné le dos à la Cpi. Tous les observateurs espèrent que la communauté internationale qui suit de près le dossier ivoirien et les juges de la Cpi sauront tirer les conséquences de l’attitude du régime Ouattara. Qui s’est empressé, avec la complicité de la France sous Nicolas Sarkozy, de transférer le Président Gbagbo à La Haye où il est poursuivi comme co-auteur indirect de crimes contre l’humanité et crimes de guerre sous le prétexte que les juridictions ivoiriennes ne sont pas outillées pour le juger. Et curieusement ces mêmes juridictions deviennent compétentes et opérationnelles dès que les partisans de Ouattara sont été visés par la Cpi.


Jean Khalil Sella in NOTRE VOIE
Jeudi 5 Juillet 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2130 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


La Côte d'Ivoire dénonce la vente des migrants en Libye et demande une enquête internationale: Le gouvernement ivoi… https://t.co/We7SmrrDD5

Facebook

Partager ce site