Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

JFPI : Les militants en exil au Togo créent une coordination


INFORMATION

Le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire par l’armée française, ses supplétifs ONUCI, les mercenaires de la sous-région, des voyous armés pompeusement appelés FRCI (forces Républicaines de Côte d’Ivoire) et des villageois analphabètes du Nord appelés Dozos. But commun de tous ces hors la loi : dégager le Président démocratiquement élu, Laurent Gbagbo et installer le vainqueur militaire Alassane Dramane OUATTARA comme chef d’état de notre pays.
Depuis cette date, le peuple ivoirien dans sa grande majorité subit les affres de la dictature du régime Ouattara au quotidien.
Nous venons par la présente, en ces moments de grandes douleurs, de souffrances et de méditation pour la Côte d’Ivoire notre chère patrie à tous, vous annoncer qu’il a été créé la Coordination des camarades militants de la JFPI en exil au Togo dans le but de soutenir le combat de nos camarades en Côte d’Ivoire et dans le reste du monde.
Certes le régime de Ouattara et toutes ces ramifications ont décidé de faire de la chasse à tous les proches du président Laurent GBAGBO, l’unique victorieux des élections ivoiriennes d’Octobre 2010, leur programme de gouvernement, mais pour la Côte d’Ivoire nous avons un devoir de sacrifice et ne devons jamais baisser les bras.
« Advienne que pourra…………………………………………………….. ».
Pour la Coordination JFPI en exil au Togo le camarade porte –parole : Siloué Kolotioloman


MOTION DE SOUTIEN AU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO

Le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire par l’armée française, ses supplétifs ONUCI, les mercenaires de la sous-région, des voyous armés pompeusement appelés FRCI (forces républicaines ce côte d’ivoire) et des villageois analphabètes du Nord appelés Dozos. But commun de tous ces hors la loi: dégager le Président démocratiquement élu, Laurent GBAGBO et installer le vainqueur militaire Alassane Dramane Ouattara comme chef d’état de notre pays.
Le président Laurent GBAGBO, pendant plus de trente ans (30) s’est battu pour une alternance démocratique véritable en Côte d’Ivoire, années aux cours des quelles il a connu l’exil pendant plus de six ans (6) puis la prison (plus de quatre fois) pour ses opinions.
Après son accession au pouvoir en octobre 2000 de façon démocratique, le régime du président Laurent GBAGBO a été injustement agressé par une rébellion le 18 Septembre 2002, seulement après 18 mois de gouvernance dont les responsables sont aujourd’hui connu : à savoir Alassane Dramane OUATTARA (ADO) et SORO Guillaume ;
Proclamé vainqueur des échéances électorales présidentielles de Décembre 2010 (2ième tour) par le conseil constitutionnelle, institution suprême de la gestion et de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, qui l’a opposé à Alassane Dramane Ouattara, le président Laurent GBAGBO a été celui qui a proposé le règlement Pacifique à travers le recomptage des voix dans la crise post-électorale qui a éclaté. Contrairement à Alassane Dramane Ouattara qui a proposé la solution armée qui a conduit aujourd’hui le pays dans cette impasse.
Pour notre part, ses camarades de lutte en exil au Togo, réunis au sein de la Coordination JFPI, affirmons que le président Laurent GBAGBO a été victime d’un complot international qui a conduit à son arrestation par l’armée Française après le bombardement de sa résidence le 11Avril 2011, avec son enlèvement par la France, son incarcération à l’Hôtel du Golf, siège du candidat Alassane Dramane OUATTARA, vainqueur militaire. S’en suit son embastillement dans des conditions inhumaines à KORHOGO et son transfèrement cavalier à la Haye en violation de toutes les procédures judiciaires que confèrent les lois en vigueur en la matière ;
Par ailleurs, nous lui manifestons notre soutien sans réserve et demandons sa libération sans condition. Courage président et tient la barre, nous sommes avec toi. La lutte continue…
Pour la Coordination JFPI en exil au Togo, le camarade porte-parole : Siloué Kolotioloman


MOTION DE SOUTIEN AUX CAMARADES DE LA JFPI EN LUTTE EN CÔTE D’IVOIRE

Depuis le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire, avec l’enlèvement du Président Laurent GBAGBO par la France, son incarcération à l’Hôtel du Golf, siège du candidat Alassane Dramane OUATTARA, vainqueur militaire de la Présidentielle de 2010. S’en suit son embastillement dans des conditions inhumaines à KORHOGO et son transfèrement cavalier à la Haye.
Dès lors, le peuple ivoirien, majoritairement pro-Gbagbo, subit quotidiennement la dictature Ouattara avec son cortège d’intimidations, d’arrestations arbitraires, d’enlèvements, de tortures, et d’exécutions sommaires. Au plan social, les licenciements, menaces, privations de libertés, confiscation de biens privés, sont également le lot quotidien des pauvres Ivoiriens restés au pays. A ce triste tableau, s’ajoute le martyre de la presse et des journalistes partageant l’idéal politique de Gbagbo. Le tout, dans une insécurité totale, entretenue en toute impunité, par des bandes armées pompeusement appelées FRCI (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire) et des paysans du Nord, également armés et sans éducation, appelés Dozos.  
Devant ce climat d’enfer, la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien (JFPI) est restée débout et constante dans sa mission historique : la lutte démocratique, pour une société plus juste, plus égalitaire, plus humaine.
Pour notre part, camarades de lutte en exil au Togo, nous avons décidé de nous organiser en une Coordination JFPI dans ce pays d’accueil. A travers cette structure d’activité, nous entendons manifester notre soutien sans faille, au noble combat de la jeunesse du FPI. Mais aussi et surtout, encourager le camarade Secrétaire National que tu es, et la jeunesse militante en général, dans le combat de tous les jours, pour contraindre le régime sanguinaire et moribond de Ouattara, à comprendre la nécessité d’un dialogue républicain et d’une réconciliation vraie.
Pour la Coordination JFPI, Le camarade Porte-parole S K


MOTION DE SOUTIEN AUX PRISONNIERS POLITIQUES LMP en CÔTE D’IVOIRE

Depuis le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire, avec l’enlèvement du président Laurent GBAGBO par l’armée française, son incarcération dans des conditions inhumaines à Korhogo par Alassane Dramane OUATTARA, puis son transfèrement de manière cavalière à la Haye.
Dès lors, les ethnies du groupe Krou du Grand-Ouest de la Côte d’Ivoire et les pro-Gbagbo en général, subissent quotidiennement, les affres de la dictature Ouattara. Depuis cette date du 11 Avril 2011, le régime de Ouattara procède à des arrestations de cadres et militants du Front Populaire Ivoirien (Pascal Affi N’Guessan, Aboudraman Sangaré, Laurent Akoun, Alphonse Douaty, Aké N’Gbo, Désiré Dallo, Mahan Gahé Basile, Généviève Brogrébé, Youan Bi Agenor…) et des proches du président Laurent GBAGBO (plus de 1000 personnes à ce jour dont les moins chanceux ont été exécutés) ;
Vu que ces arrestation n’obéissent à aucune règle de la république, si ce n’est du fait de leur fidélité et attachement au président Laurent GBAGBO.
Nous, leurs camarades de lutte en exil au Togo, réunis au sein de la Coordination JFPI, manifestons notre soutien sans réserve à leur endroit et leur disons : « courage, ne perdez pas espoir car quelque soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par arriver et ce jour est déjà là, avec l’aurore qui se fait sentir… »; Demandons leur libération sans condition. Assurons leurs familles de notre compassion.
Attirons l’attention de la communauté internationale et des organisations nationales et internationales des droits de l’homme sur les conditions de leur arrestation et de leur détention.
Pour la Coordination JFPI en exil au Togo, le camarade porte-parole : Siloué Kolotioloman



MOTION DE SOUTIEN ET DE FÉLICITATIONS AU CAMARADE KOUA JUSTIN, SECRÉTAIRE NATIONAL PAR INTÉRIM DE LA JFPI

Le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire par l’armée française, ses supplétifs ONUCI, les mercenaires de la sous-région, des voyous armés pompeusement appelés FRCI (forces républicaines de Côte d’Ivoire) et des villageois analphabètes du Nord appelés Dozos. But commun de tous ces hors la loi: dégager le Président démocratiquement élu, Laurent Gbagbo et installer Alassane Dramane OUATTARA, vainqueur militaire, comme chef d’état de notre pays. On connait la suite...
Depuis cette date, et malgré les affres de la dictature Ouattara, le camarade KOUA JUSTIN assure et dirige de façon digne et courageuse, le combat de la remobilisation de la jeunesse ivoirienne comme l’aurait fait notre camarade Secrétaire National de la JFPI, KONATE NAVIGUE, forcé à l’exil par le régime Ouattara.
Pour notre part, camarades de lutte en exil au Togo, réunis au sein de la Coordination JFPI, nous venons par la présente, manifester notre soutien total et sans réserve et adresser nos félicitations appuyées, à notre camarade Koua Justin, pour son courage et les sacrifices qu’il consent quotidiennement, au nom de la lutte pour une société plus juste et plus équitable en Cote d’Ivoire.
Pour la Coordination JFPI en exil au Togo, le camarade porte-parole : Siloué Kolotioloman



MOTION DE SOUTIEN AUX FORCES de défense et de sécurité DE CÔTE D’IVOIRE (fds) Emprisonnées

Le 11Avril 2011, la démocratie a été mise à mal en côte d’Ivoire par l’armée française, ses supplétifs ONUCI, les mercenaires de la sous-région, des voyous armés pompeusement appelés FRCI (forces républicaines de Côte d’Ivoire) et des villageois analphabètes du Nord appelés Dozos. But commun de tous ces hors la loi: dégager le Président démocratiquement élu, Laurent Gbagbo et installer le vainqueur militaire Alassane Dramane OUATTARA comme chef d’état de notre pays.
Considérant que les forces de défense et de sécurités de côte d’ivoire (FDS) n’ont joué que leurs rôles régaliens que leur confère la constitution de la côte d’ivoire, à savoir défendre l’intégrité du territoire national et les institutions de la république, protéger les personnes et les biens;
Vu que depuis cette date de 11 Avril 2011, le régime Ouattara ne procède qu’à l’emprisonnement des officiers, sous officiers et soldats du rang soupçonnés d’être proches du président Laurent GBAGBO, alors qu’ils n’ont fait qu’accomplir leurs missions républicaines;
Nous, leurs compatriotes en exil au Togo, réunis au sein de la Coordination JFPI, manifestons notre soutien indéfectible et total à toutes ces vaillantes forces de Côte d’Ivoire, affirmons notre sympathie à leur égard pour les sacrifices qu’elles continuent de consentir pour la Côte d’Ivoire notre chère patrie, demandons leur libération sans condition, gage d’une réconciliation vrai.
Pour la Coordination JFPI en exil au Togo, le camarade porte-parole : Siloué Kolotioloman



Lundi 19 Novembre 2012
Lu 176 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1177 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1768 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2151 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1388 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 634 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 698 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site